Initiation au clair de lune – partie 1 en collaboration avec Sombrelle.

Accueil Forums Discussions générales Récits Initiation au clair de lune – partie 1 en collaboration avec Sombrelle.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #47339
    Miss Betty
    Participant


    Bonjour,

    @laurette
    alias Sombrelle et moi avons partagé cette histoire en improvisation hier soir. Nous espérons qu’elle vous plaira et la suite bientôt ?
    _____________

    Léa est à genoux sur une couverture au milieu de son jardin. Vêtue d’une simple petite culotte en dentelle blanche, la pleine lune éclaire son corps, ses formes. Ses cheveux ondulent le long de son dos. Elle observe en silence et écoute le moindre bruit venant de derrière. Elle n’a pas le droit de bouger, de parler.

    C’est un soir particulier, pour elle, tout comme pour lui. Une étape à passer. Une initiation. Elle attend ce qui lui semble être une éternité.
    Enfin un bruit derrière elle, malgré son envie de tourner la tête, elle ne bouge pas.
    Elle sent des mains empoignant doucement sa chevelure, la soulevant afin de lui mettre un bandeau sur les yeux. Puis elle entend les pas s’éloigner.

    Elle n’ose pas bouger. La fraicheur de la nuit caresse sa peau et les frissons l’envahissent. Elle entend des tintements mais ne distingue pas bien leurs origine. Elle reste calme mais son souffle devient saccadé. Elle sent dans son ventre une petite boule qui vient titiller et lui donner du plaisir dans l’attente. Il est là, prêt d’elle, à quelques millimètres de son oreille. Il lui chuchote que ses fesses vont être à lui ce soir. Il lui prend les poignets doucement, et les menottes délicatement dans le dos. Il la dirige sur la terrasse.

    Des sentiments ambigus naissent en elle, vacillant entre soulagement et déception.
    Soulagement à l’idée de rentrer au chaud avant de se transformer en glaçon mais même si la nuit est fraiche, elle aime sentir le souffle de l’air sur sa peau nue.
    Et pourquoi lui avoir demandé de l’attendre ainsi dehors pour la faire rentrer presque aussitôt?
    Elle se rend compte de sa méprise quand il l’immobilise au milieu de la terrasse. Elle sent le plateau de la table contre ses cuisses et sans un mot, d’un léger appui de la main dans son dos, il l’a pousse à plaquer son buste sur la table.

    Il se penche sur elle caressant ses fesses. Sa main chaude contraste l’air frais de la nuit.
    “Ma puce, ce soir c’est une initiation. Tu vas découvrir des sensations que tu ignores mais que tu apprécieras, je le sais. Fais moi confiance”. Dans un chuchotement elle approuve. Il l’aime et elle lui confie sa vie. Elle ne bouge plus. Sa respiration s’arrête quelques secondes…. quand….
    Une première claque vient s’abattre à droite. Un petit sursaut la surprend. Elle souffle. Une deuxième tombe suivi d’une série bien maîtrisée. Dans un rythme lent, il veille à rosir correctement toutes les parties de ses fesses. Il caresse chaque centimètre de sa peau un instant puis, dans une lenteur insoutenable, il passe ses doigts sous le seul tissu encore présent et le descend jusqu’à mi cuisse.

    Puis elle entend de nouveau un tintement.
    Elle ressent soudainement un froid vif sur sa fesse droite…Un glaçon !
    Même tintement, même traitement sur la fesse gauche…
    Lentement à chaque fois, le temps que chaque glaçon fonde entièrement, puis enfin sa main chaude et caressante repend l’eau sur toute la surface arrondie de ces fesses avec une infinie tendresse.
    Une douceur envoutante.
    Puis la quitte comme avec regret…
    Et finalement se repose, caresse à nouveau
    et passe ainsi d’une fesse a l’autre lentement .
    Que ces caresses sont douces. Elle les savoure.
    La main se soulève encore, elle attend, le souffle court. Une nouvelle caresse mais elle s’abat soudainement sur les deux fesses, bien au milieu, et surprise elle sursaute. Une sensation étrange et délicieuse s’élève en elle en même temps que la sensation cuisante.

    Il continue la valse des claques. Parfois l’une ou l’autre fesse, parfois au milieu. Il varie le plaisir en changeant l’intensité et la rapidité des claques. Il mélange les caresses. Plaisir et douleur. Chaleur qui irradie son postérieur et fraîcheur de la nuit sur son corps. Ce mélange de sensations commence à l’envouter, à la transporter dans un univers jusque là inconnu. Il continue encore quelques minutes puis s’arrête. Elle respire rapidement et gémit de plaisir. Elle en veut encore.
    Il lui chuchote à l’oreille une petite phrase que seule elle peut entendre. Un tintement… un nouveau glaçon glisse et fond sur son fessier embrasé. Entièrement fondu, la fraîcheur s’intensifie avec une légère brise. Un tintement…. glaçon ? …. non…. la boucle de sa ceinture …

    A ce son, son imagination s’envole inconsciemment, elle frémit d’anticipation, crainte, désir, plaisir…
    Un instinct primal s’éveille soudain,
    Elle se ressent femelle au plus profond d’elle-même, mais surtout, malgré la crainte, tout en elle appelle ce contact pressenti.
    Elle le veut, elle le désir, elle l’appelle de tous ses sens.
    Et enfin le premier coup s’abat apaisant à peine sa soif…
    Juste un bref soulagement, une sensation fulgurante avant que la soif de sentir à nouveau le cuir se fasse de nouveau violemment ressentir jusqu’au plus profond d’elle même.
    Cela déclenche contractions, et frissons au sein de son humide intimité.

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #47340
    Badine79
    Participant


    Beau travail les filles bravo

    #47343
    salamboflaubert75
    Participant


    Merci beaucoup du du partage

    Sal

    #47345
    Anonyme
    Inactif


    Merci Betty d’avoir publié déjà.
    Et pour cette collaboration.

    #47347
    Anonyme
    Inactif


    L’histoire est intéressante qui mise avant tout sur l’imprévu la tension l’inattendu … c’est bien ici que la fessée prend subtilement tout son “sens” … un joli moment … magique!

    bravo!

    #47351
    Zatopek33
    Bloqué


    Merci pour ce superbe récit qui laisse songeur …

    #47360
    Eva
    Participant


    Merci pour ce partage @missbetty et @laurette, très sympa votre récit

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #47362
    lunapower
    Participant


    Vivement la suite ?

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #47376
    Anonyme
    Inactif


    Bonjour
    Voici la suite et fin de ce récit imaginé avec @missbetty. Cela à été un véritable plaisir pour moi de collaborer avec elle.
    En espérant qu’elle vous plaira tout autant!

    ________________________

    La ceinture claque son cul un peu plus fort laissant sa marque écarlate contraster avec le reste de ses fesses.
    Elle savoure la vague de chaleur qui envahit son bassin. Il lui laisse le temps d’apprécier avant de lui donner un troisième coup encore plus intense.
    Elle sens l’humidité de son sexe et les tensions monter. Elle se recule légèrement et remonte ses fesses pour les lui offrir. Alors, comprenant qu’elle en veut plus, il abat sa ceinture de nouveau, 4, 5, 10, 15 fois en veillant à lui laisser du temps pour encaisser.
    Il s’arrête et la caresse. Un Tintement !….. Mmmm un glaçon vient refroidir le brasier ardent provoqué par la ceinture. Il s’applique à n’oublier aucune zone et quand le glaçon est plus petit, plus qu’un petit rond,…. il le pénètre à l’intérieur de son sexe humide et chaud. Il y disparait instantanément tant la température y est élevée.

    Elle a le souffle court, ne semble pas encore rassasiée, il le voit, il la connait, il sait décrypter les signes…
    Alors penché au-dessus d’elle, son corps vêtu frôlant le sien nu, il lui dit dans un souffle qui chauffe sa nuque : « un instant, ne bouge surtout pas ».
    Elle l’entend s’éloigner, la baie coulissante glisser.
    Elle sent un brasier l’envahir, la submerger, la chavirer, l’attente la fait vibrer d’anticipation quoi qu’il en soit, quoiqu’il fasse elle sait que ce ne sera que pour son plaisir, pour leur plaisir à tous les deux.
    Elle entend ses pas se rapprocher et soudain le choc !
    Une surface dure et plane s’abat sur son séant, une première fois, puis une dizaine de fois, une vingtaine…une trentaine…

    C’est bien plus que son cul qui s’enflamme. C’est son corps entier qui s’embrase, le désir la consume entièrement maintenant. Il la sent prête enfin pour partager d’autres plaisirs.
    Alors sur la pointe des pieds laissons-les à leur intimité.
    Fin

    #47383
    Miss Betty
    Participant


    Merci @laurette pour la collaboration. Ce fut un grand plaisir. Et merci à tous pour vos commentaires ici et sur le tchat.

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com