Frappe

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Messages
  • #62130
    Huyana
    Participant


    Frappe.

    Frappe encore.

    T’arrêtes pas je te dis. Enfin, je te pense. J’ai besoin de tes coups, j’ai besoin de cette fessée même si pour rien au monde je le reconnaitrai à voix haute devant toi.

    Tu jubilerais. Tu en profiterais. Tu serais même capable de me faire languir parce que notre relation est faite comme ça. De provocations, d’insolences, d’allers et de retours, de fuites en avant. Alors je me contente de le penser, de savoir, au fond, que tu sais, que tu me connais, que tu lis mon corps et mes soupirs, et que toi aussi, tu as besoin de me frapper. Encore.

     

    C’est de nouveau parti de rien cette histoire. Ou plutôt de tout. J’ai passé une mauvaise journée. Un de ces jeudi où rien ne va droit, où tout est dispersé. En me levant avec mes pensées enchevêtrées, je l’ai senti, que ça allait être dur. Tout a commencé avec le voisin du dessus qui s’époumonait en se prenant pour un danseur contemporain, au vu des BOUM BOUM sur le plafond, sur une chanson mille fois entendue à la radio. Moi j’étais sur mon canapé, mon café dans la main, sentant ma patience diminuer à chaque BOUM.

    BOUM – Respire, ça va aller, bois ton café ça te fera du bien.

    BOUM – Je ferme les yeux, je sens le mal de tête qui arrive, il s’annonce comme un livreur de pizza. Arrivée prévue dans 10 minutes.

    BOUM – Je siffle mon café et vais me doucher.

    BOUM – Je sors de la douche, il n’a toujours pas compris qu’à 6H du matin c’est l’heure de dormir ou de se taire ?

    BOUM – La boite de doliprane qui tombe.

    BOUM – J’avale le Saint comprimé.

    BOUM. BOUM. BOUM – Je suis habillée, prête à partir travailler, et agacée. Bingo.

     

    Je passe les détails du reste de la journée, mais rien, non rien, n’a été fait pour arranger ma tension qui a continué à grossir au fil des heures qui passait.

     

    Alors quand tu m’as envoyé un message, un peu provocant, comme à nos habitudes, j’ai flambé et tu as pris toute ma boule d’énergie négative en pleine face, enfin, par écran interposé. Est-ce qu’à ce moment-là je me suis dit que j’allais le payer ? Non. Est-ce que j’aurais dû ? Peut-être.

    Tu m’as appelé sur le champ après avoir reçu ma mini bombe. Tu étais en colère. Très en colère. Ce que je ne savais pas, c’est que ton message était une chance de salut dans la journée minable que tu passais aussi. Ce que je ne savais pas, c’est que ma mini bombe, avait eu le double effet de déclencher la tienne. Tant pis pour moi, j’avais raté une occasion de faire fonctionner mes 15 neurones.

     

    Tu m’as sèchement informé que j’étais attendu chez toi à 18h30. Là encore, j’aurais pu réfléchir et savoir, au ton de ta voix, qu’il valait mieux que je dise « Oui, Monsieur ».

    J’ai refusé. S’en est suivi un silence qui a fait vibrer les 206 os de mon corps.

    « A ta place je ferais en sorte d’être là, à l’heure ce soir. » Et tu as raccroché, me laissant avec mes réflexions et ma colère qui venait, au passage, de doubler de m’être fait raccrocher au nez, que tu ne m’aies pas laissé la possibilité d’exprimer mes protestations.

     

    A 18h30 j’étais devant ta porte, toujours énervée, mais aussi inquiète de ce qui m’attendais de l’autre côté du panneau de bois vert.

    10 minutes plus tard, me voila, nue, attachée et en larmes pendant que tu laisses ta ceinture exprimer tes sentiments sur mon derrière. Penser que tu t’arrêterais là serai une perte de temps. Je sais que tu vas continuer jusqu’à que tu sentes la tension de nos 2 corps s’en aller.

     

    Alors frappe.

    Frappe encore.

    Je sais que tu sauras t’arrêter. Je sais que je peux pleurer, geindre et me laisser flotter. Je sais que je peux te faire confiance.

    Frappe.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 semaines par Huyana.
    #62132
    SandrineG🍑
    Participant


    Très puissant…Très parlant…

    "Et mes fesses, tu les aimes mes fesses" ;-)"

    #62144
    Atalyon
    Participant


    Texte très expressif qui exprime bien ce besoin que l’on peut ressentir parfois de cette fessée qui, en faisant sortir le trop plein de stress,  emmenera vers davantage de sérénité.

    Toutefois pensez a considérer la fessée sous ses autres facettes … Récréative, d’entretien du lien, etc

    #62145
    Huyana
    Participant


    Merci @19-11 ! Je suis vraiment touchée que cet écrit ait pu vous parler à ce point 🙈

    Texte très expressif qui exprime bien ce besoin que l’on peut ressentir parfois de cette fessée qui, en faisant sortir le trop plein de stress, emmenera vers davantage de sérénité. Toutefois pensez a considérer la fessée sous ses autres facettes … Récréative, d’entretien du lien, etc

    Je pense, qu’en tant que débutante, il m’est plus difficile de l’envisager ainsi car cela fait moins écho à un besoin puissant. Mais je vais y réfléchir 🙂

    Merci pour votre retour !

    #62155
    Ouragan
    Participant


    Très bien écrit. Une belle plume. Continue…

    #62160
    lunapower
    Participant


    Très joli texte merci @huyana 🙂

     

    #62178
    Sombrelle
    Participant


    Magnifique @huyana! Vraiment très réaliste! Si parlant, je ne trouve pas les mots, pas aussi bien que toi!

    Trop émue.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 6 jours par Sombrelle.

    Alea Jacta Est
    http://sombressensuelle.blogspot.com

    #62185
    Monsieuralex
    Participant


    Un récit puissant si bien écrit!

    On ne peut qu’être frappé à notre tour par l’intensité de la tension, de l’appréhension, du désir, et de l’accomplissement tellement attendu.

    Une plume…

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #62186
    CROCODELLE
    Participant


    Très joli. texte, touchant. Merci @huyana

     

    #62196
    Huyana
    Participant


    Merci à vous 5 🥰 Vos compliments me font vraiment plaisir et me donnent envie de continuer 🙂

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com