Fessée, dentelles et petites culottes

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Fessée, dentelles et petites culottes

Mots-clés : 

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Messages
  • #55344
    fessee21
    Participant


    Grand amateur de petites culottes, je pratique que rarement la fessée directement fesses nues.

    Lors de nos jeux de fessées avec mon épouse, il arrivait parfois de mettre en scène un scenario “éducation conjugale” qui conduisait la polissonne directement sur mes genoux pour y être retroussée, prestement déculottée et fessée fesses nues sans autre forme de procès ou de préparatif. Il s’agissait de fessées punitives (faussement punitives puisque consenties et désirées), qui se voulaient les plus réalistes possibles.

    la fessée déculottée ‘directe”, c’est un peu comme le cadeau offert “direct”, sans l’emballage, sans le papier cadeau sans  le joli petit ruban… sans la présentation, sans l’esthétisme dans lequel   réside tout le charme de l’offrande.

    Comme on savoure le moment où on défait le ruban, puis celui où on enlève le papier cadeau avant d’apercevoir le contenu… j’ai personnellement plaisir à appliquer la fessée sur une robe ou une jupe avant de la retrousser et de découvrir de charmants dessous: une jolie petite culotte qui met en valeur les fesses de la dame, qui les couvre ou les découvre, un peu, beaucoup et surtout passionnément.

    Très tôt, dès que la fessée est entrée dans les pratiques amoureuses de notre jeune couple, ma jeune épouse  a opté pour des tenues appropriées, ciblées “fessées”. Je l’ai très vite  convaincue d’opter pour les  porte-jarretelles et les bas plutôt que pour les horribles collants. Quel bonheur lorsqu’une  robe remonte de découvrir le haut des cuisses, la peau  blanches au dessus des bas, puis quand elle se pose sur les reins, de contempler  des fesses offertes dans un écrin de dentelles.

    Dans les années soixante-dix, quatre-vingt on trouvait encore de charmantes petites culottes que les anglais désignaient par “french knickers”. C’était des culottes souvent en satin, très hautes, très couvranbtes sur les cotés qui étaient bordées de dentelles. Elles  couvraient largement les fesses mais étaient toutefois légèrement et joliment  évasées à la base.

    Ma petite chérie en portait alors souvent et en particulier lors de nos séances récréatives.

    D’une part, ces “panties”  sont très jolis et d’autre part, on peut fesser madame par dessus sa culotte sans que les fesses soient découvertes. Néanmoins, si on remonte un peu le tissu vers la taille, on parvient à découvrir joliment le gras des fesses.

    Quel plaisir de contempler le charmant spectacles d’un peu de peau nue rougie, sous la dentelle !

     

    De même si la dame reste debout pour recevoir le martinet, la badine, la ceinture ou autre,   en se penchant,  ces petites culottes remontent suffisamment pour offrir une cible de choix: le gras des fesses, une zone de chair nue entre la dentelle de la culotte et les bas que le martinet, le fouet, la lanière… vont s’appliquer à colorer, dessinant des arabesques tout à fait troublantes.

    Hélas ces petites culottes ont aujourd’hui disparu de nos rayons lingerie. Par bonheur on en trouve encore sur ebay ou autres et petit miracle, on peut en trouver fabriquées en Chine.

     

    #55363
    Mystic78
    Participant


    Magnifique descriptif,tu as tout dit. J suis dans la même approche que toi ,j aime les surprises donc le côté culottes /basse plait le tout recouvert par une robe ou jupe.La comparaison a un beau cadeau emballé par plusieurs couche est très représentatif même un beau tailleur ou jean bien ajusté mettant en valeur le fessier de madame rentre dans le cadre on appreci tout d abord l embllage et petit a petit tout en prenant son temps on  découvre la partie tant convoitée et tant désirée.

    #55385
    salamboflaubert75
    Participant


    Magnifique descriptif,tu as tout dit. J suis dans la même approche que toi ,j aime les surprises donc le côté culottes /basse plait le tout recouvert par une robe ou jupe.La comparaison a un beau cadeau emballé par plusieurs couche est très représentatif même un beau tailleur ou jean bien ajusté mettant en valeur le fessier de madame rentre dans le cadre on appreci tout d abord l embllage et petit a petit tout en prenant son temps on découvre la partie tant convoitée et tant désirée.

    Je n’aurais pas dit mieux.

    Merci beaucoup!

    Sal

    #55406
    leloveboat
    Participant


    En cette période pré Noël quoi de mieux et de plaisant que de disserter d’emballage que tout un chacun prends effectivement grand plaisir à défaire plus ou moins promptement !!

    Skipper pour aventures salées ...

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com