Evasion humoristique

Accueil Forums Discussions générales Récits Evasion humoristique

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #96687
    Eva
    Participant


    Petite anecdote humoristique qui date un peu mais me fait tjs autant sourire…

    Elle m’avait sorti un jour un” Ni Domme, ni Maîtresse mais l’Evasion”, en l’ecrivant sur son corps dans un jeu a distance.
    Alors que nous nous voyions, je l’avais enchaînée nue les mains bien serrées au creux des reins, une chaîne passant entre ses seins et son sexe. Je l’avais placée exposée au centre de la pièce, quand tout a coup elle me sort un” Ave Eva” et tourne les talons et passe dans l’entrée.
    Moi je suis restée coite 3 sec et j’entends hallucinée la porte s’ouvrir (je ne pensais vraiment pas qu’elle arriverait à l’ouvrir les mains attachées dans le dos …ni qu’elle ferait un truc pareil…)
    Et la voilà qui descend les escaliers parisiens à 19h, nue et déchaînée/enchaînée, le port altier. Je le précise car elle le précise elle même quand elle raconte l’anecdote  nue, enchaînée et noire….
    La séance qui a suivie son petit coup d’état/ coup d’éclat a été épique. il m’a quand même fallu compter jusqu’à 3 pour qu’elle remonte et que je puisse la traîner par les cheveux jusque dans l’appart et que je la boucle cette fois pour quelques heures….

    Et vous , avez vous des anecdotes drôles à nous raconter? Quand elle défie tous les codes pour vous faire rendre les armes ou au contraire vous  les faire prendre avec encore plus de rigueur?^^

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #96688
    Ocean et Nathy
    Participant


    Quand l’initiative nous échappe …

    Il faut réagir vite pour reprendre … la main. Mais c’est la toute la complicité de ce genre de relation.

    Merci du partage, on se sent moins seuls …

    #96690
    Sade73
    Participant


    Effectivement Eva tu es tombée sur un sacré numéro 😂😂😂

    A part l’enfermer , tu devrais nous raconter la belle correction que tu lui as mise… j’espère que en plus de cette anecdote elle se souvient de sa punition…

    Allez racontes nous la suite…

    De mon côté je n’ai jamais eu d’anecdotes aussi epiques…

    #96699
    Eva
    Participant


    @ocean réagir vite oui mais avec calme surtout 😉 je me souviens de son regard quand je l’ai interpellée par son prénom, montrant juste avec mes doigts que je commençais à compter…cette hésitation à poursuivre dans sa bêtise au 2, ce regard comme un regret vers le bas de l’escalier et la résignation à 3….pour se mettre en marche et remonter…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 jours et 19 heures par Eva.

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #96701
    Eva
    Participant


    @sade73 j’ai refermé la porte ET ai pris la clé 😏

    Ensuite j’ai attendu patiemment qu’elle ressorte de la chambre où elle a couru s’enfermer🤣

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #96702
    Hyperion
    Participant


    J’ai bien ri… En voilà une qui n’avait pas froid, ni aux yeux ni ailleurs ! C’était doublement osé, si je puis dire.

    #96703
    Monsieurgigi
    Participant


    C’était une descendante de la famille Houdin… 😁

    Monsieurgigi : l'essayer, c'est l'adopter !

    #96740
    Abi San
    Participant


    🥀 Mais quelle beauté, le visuel de ce récit 🥀

    L’e(a)ncre de l’évasion écrite sur les veines de son corps, la chaine enveloppant sa nudité jusqu’au creux de ses reins, la théâtralité de la petite gladiator latine exposée au centre de la pièce (Ave Eva, ceux qui vont s’enfuir te saluent😁) et le port altier de cette silhouette plongeant comme le chaînage de l’ancre, dans les abîmes de spirale des escaliers parisiens. Jusqu’à la sirène remontée par les cheveux. Magnifique.  J’ai beaucoup aimé ton “enchaînée / déchaînée” 🥰⛓️‍💥⛓️

    Ce qui est certain, pour moi, c’est que je ne peux consentir à me livrer qu’à celui qui peut englober mes actes de sédition, à y répondre dans une même énergie, sans être particulièrement surpris et avec l’envie de jouter, avec bien sûr plus de rigueur dans ses armes réaffutées : pour aller toujours plus loin que moi, plus loin que là où j’ai eu envie de l’entrainer. J’ai le souvenir d’un écrin haut de quelques étages, dans lequel mon partenaire avait sorti un paddle de bois que j’abhorre naturellement : j’avais ouvert la fenêtre pour saisir et lancer le maudit dans les airs (l’instrument, pas le partenaire). A ce mouvement, il m’avait rétorqué, de sa voix très calme (🥰) et sans un geste vers moi, que si j’en venais à lâcher le paddle et à le faire tomber, j’irai le récupérer moi-même dans la rue, et dans la tenue dans laquelle je me trouvais (pas tout à fait d’Eve, mais la limite était ténue). Il avait assez de crédit à mes yeux pour que je me suspende dans ma sédition, et que je n’arrive pas à déterminer s’il était bien capable ou non de m’envoyer dehors le cul rougi, en plein quartier d’affaires de Bercy. Dans le doute… j’ai refermé la fenêtre.

    Et maintenant que j’y pense… j’ai toujours rêvé de me faire la malle à poil et en cordes, les fesses écarlates, dans un escalier !

     

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com