Etes vous “qui claque” ou “qui pique” ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Etes vous “qui claque” ou “qui pique” ?

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Auteur
    Messages
  • #68789
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Cela fait un petit moment que je voulais aborder ce sujet, après avoir discuté avec @littleminx (a long time ago) et avec  @sakura61 plus récemment..  Deux des fournisseurs officielles de la Ligue.

    Alors voilà, en ce qui concerne le paddle ou le strap, apparemment, je dis bien apparemment, il y aurait les tenantes du « qui claque » et les afficionados du « qui pique ».

    Tiens, tiens, tiens…

    La ligue, dans le souci d’une plus grande efficacité et d’amélioration continue de ses services disciplinaires, ouvre donc ce débat afin de connaître les avis de celles qui ont touché du doigt (ou plutôt du cul, devrais-je dire) cette dichotomie.

    En première approche que savons nous ?

    Le « qui claque » , et bien c’est le choc sourd, lourd et puissant, la frappe d’artillerie dont on ne peut vraiment définir le point d’impact puisqu’une onde de choc généreuse souffle sur les fesses de la malheureuse comme une tempête qui embrase l’ensemble du fessier. Voyez l’idée ?

    Le « qui pique » en revanche, c’est une frappe plus localisée mais d’une toute autre intensité, vive, brulante et saisissante, presqu’électrique.

    Dans le premier cas, c’est l’impact qui saisit par sa puissance (un paddle façon planche à  pain des établissements Sakura par exemple), alors que dans le deuxième, on est piqué avant même de percevoir l’impact, plus discret (la canne par exemple).

    Ce qui éveille toute mon attention, c’est quand celle qui pousse la perversité jusqu’à fabriquer les accessoires de ses supplices (en l’occurence Sakura) me dit : “celui-là, il claque et il pique !”

    Je pense que je vais lancer une étude clinique…

     

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #68792
    Badine79
    Participant


    Réflexion très intéressante les deux me semblent intéressantes

    Pour ma part j aime le cuir donc plutôt qui pique ….

    #68797
    Miss Whimsical
    Modérateur


    Une étude clinique ? Il faut beaucoup d’échantillons… j’ai une image hilarante de vous-même en train de prendre des notes derrière une rangée de demoiselles les fesses à l’air… c’est malin 😛

    Moi je veux bien participer (que ne ferait-on pas pour la science !) je ferai parti du groupe témoin !

    Ça claque, ça pique… ça dépend tellement de quel instrument on parle… et au sein d’une même famille les sensations peuvent varier en fonction de la manufacture…  un paddle large ne fera pas le même effet qu’un tout fin, une ceinture large et lourde aura un impact plus sourd et plus claquant qu’une ceinture tout fine…enfin bon, je suis l’heureuse bénéficiaire d’instruments made in Minx ou Saku et je peux vous assurer que dans les deux cas, on morfle ! 😋

    https://missw-s-bonnet.blogspot.com/

    #68798
    Christal
    Maître des clés


    Je suis une princesse précieuse, j’aime la douceur piquante localisée donc 😀

    Mon instrument fait sur mesure est donc un qui pique. Il est en cuir, fin mais épais. Il cingle et pique douloureuse de manière très localisé. On a l’impression de brûler, ce que j’adore. Ça provoque la chair de poule mais en version chaude. Il y a mon emblème avec mon pseudo dessus. Je l’aime🥰

    J’ai aussi le qui claque mais il est un peu trop méchant pour moi. J’ai l’impression que tout mon corps raisonne comme un tremblement de terre. Et j’y prends donc pas forcément de plaisir mais les leçons sont acquises plus vite.

    Pour résumer, Mon Minx, c’est mon plaisir masochiste car j’aime vraiment les instruments qui piquent et je peux en jouir.

    Mon saku, me remet vite fait bien fait à ma place. Calme ma fierté en quelques coups. Ce qui il faut bien l’avouer n’est pas négligeable parfois.

    Quant à celui qui claque et qui pique, je suis sur la liste d’attente. J’ai trop hâte d’être à nouveau Vilaine pour l’essayer !

    @misswhimsical, la question c’est sur les paddle et strap. Pas la ceinture ;), Ça te fait de l’effet d’être dans le groupe témoin, on dirait 😁

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par Christal.

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #68802
    Eva
    Participant


    Le bois plat, large et épais, en utilisation crescendo chauffe toute la zone, c’est une chaleur diffuse qui monte en intensité un peu, bcp, passionnément à la folie, à l’obsession. L’utiliser sans préchauffage, avec des coups appliqués équivaut pour moi à un ordre : couché vilaine!
    Le cuir me fait plus l’effet d’une langue de feu, c’est directement vif et ardent.et ça va couvrir progressivement toute la zone “mordue”.plus ciblé.
    Entre les deux, je crois que je préfère la morsure de l’instrument “qui pique”.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par Eva.

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #68808
    salamboflaubert75
    Participant


    Je n’ai pas testé le strap ou le paddle mais le cuir et le bois c’est le cas.

    La main restera ma base essentielle ey indispensable mais je préfère le cuir qui pique et qui est plus localisé ( ceinture ou cravache ) j’ai lu langue de feu et c’est exactement cela à mon sens j’ai une relation d’amour/ haine pour mes instruments en cuir et le seul en bois que j’utilise à savoir une brosse à cheveux( ça semble inoffensif mais un bon bois et localisé) elle a tendance  bien utilisé…
    À m’aider à être calme et douce un bon moment…^^
    Mais chasser le naturel et il revient au galop!
    Bref bien que celui qui pique peut claquer c’est toujours le cuir ( et la main ) qui ont mes préférences mais j’évolue et fait des tests.☺️

    Sal

    #68810
    Ellow
    Participant


    Mes salutations dominicales à la Planète Rose.

    Je suis partisane des plaisirs assortis : à tempérament piquant, punition piquante.
    A l’instar des mots : j’aime les sévices cinglants.
    Ainsi, la canne remporte ma préférence.

    Quitte à claquer : j’aime autant le plat d’une main. Si tant est qu’elle fasse preuve de maîtrise 😉

    [https://xzerodeconduite.blogspot.com/]

    #68811
    Mia
    Participant


    J’ai toujours beaucoup de mal à me décider lorsqu’on me présente plusieurs options alléchantes.  Ma réponse instinctive serait  « qui claque » car j’ai un amour déraisonnable pour la puissance du bois, peut-être parce que je voudrais sentir le coup sur autant de parties de mon corps que possible. Mon choix final est de ne pas choisir.  Je ne vois pas pourquoi je voudrais en choisir un quand je peux avoir les deux.  Bien sûr, c’est toujours plus excitant quand il choisit pour moi, mais je pense qu’il serait bien d’accord pour affirmer que je mérite les deux.

    #68812
    LeClaqueFesses
    Participant


    Il est où celui “qui mord” ?

    Rien de tel qu’une petite morsure sur les fesses de mademoiselle lorsqu’ elles sont rougie à point …😇

    Bon la première qui me compare à un instrument…🤨

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 2 semaines par LeClaqueFesses.
    #68815
    lunapower
    Participant


    Le qui pique! Je ne trouve que très peu de symbolique ou de sensualité aux paddle et instruments en bois! A part utiliser SA brosse 🙂

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #68823
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    t

    Afin de préparer ma prochaine expédition punitive, moment précieux qui nous met sur les chemins de la rédemption et la pénitence de celle qui par erreur, négligence ou provocation, dépasse les limites que nous avons tracées ensemble pour son bien et celui de son éducation, je tenais à partager quelques songes matinaux qui, je l’espère, nourriront les réflexions de mes associés de la LGF (Ligue des Gentlemen Fesseurs). (fâcheux comme cette phrase est trop longue)

    En regardant ce gif qui m’a hypnotisé devant mes tartines, je me disais que:

    D’abord, si j’en crois l’expression, certes un brin exagérée, de la demoiselle dont les jolies fesses s’exposent à la vindicte de la canne comme à nos yeux captifs, le “qui claque et qui pique” serait un hybride entre la canne et le paddle: Une gosse canne?

    Ensuite,

    A mon humble avis, si les chaussettes bien hautes ont le charme désuet des uniformes des écoles victoriennes, le gris reste à proscrire, et le blanc virginal d’une maille fine en harmonie avec la culotte et le chemisier a ma préférence…

    Enfin,

    Il semble que ce matin, le regard perdu sur l’azur dans lequel le soleil lentement prend son envol, mon esprit se soit bloqué sur une furieuse envie de puniiiiiir et de faire respecter l’ordre et la discipline…

    je sais que ces quelques lignes sont vaines et  ne changeront rien à cette matinée de bord de mer, mais, j’ai constaté que souvent l’expression orale soulage… et permet de faire baisser la pression…

     

     

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #68825
    Yves
    Participant


    Vous écrivez toujours aussi bien Monsieur Méchant. C’est toujours agréable de vous lire. Il y a une certaine aristocratie dans votre style, ce qui n’est pas fait pour me déplaire.

    Comment adhère-t-on à la LGF ? Je serai honoré de poser ma candidature…avec votre permission.

    Quant au sujet qui nous préoccupe, je pense avoir trouvé une solution de compromis entre les deux. Une courroie de machine faite d’un mélange de caoutchouc, suffisamment légère et souple pour piquer, tout en claquant à souhait.

    Disciplinairement vôtre,

    Yves

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    #68829
    Christal
    Maître des clés


    … Enfin, Il semble que ce matin, le regard perdu sur l’azur dans lequel le soleil lentement prend son envol, mon esprit se soit bloqué sur une furieuse envie de puniiiiiir et de faire respecter l’ordre et la discipline… je sais que ces quelques lignes sont vaines et ne changeront rien à cette matinée de bord de mer…

    Mmmh 🤔, peut-être qu’en misant sur un autre fantasme votre matinée en bord de mer pourrait avoir une autre saveur…

    Les écolières d’antan, cela se trouve difficilement sur la plage mais les sirènes en maillots de bain, la peau dorée par le soleil, et excitées par les jeux d’eaux peuvent être une alternative. Et puis, si vous la voulez “écolière”…
    Tournez vos yeux sur la droite. Le petit bâtiment, là, vous le voyez ? Juste à côté du musée de la vilaine (c’est véridique, ce musée existe pour de vrai).
    À dix heures, il y a un cours d’apprentissage de paddle et de surf. Vous pourrez jouer les éducateurs. Et même imposer une tenue de reconnaissance. Elles aiment quand ça claque et quand ça pique, les élèves des cours d’instruments marines 🙂

    Peut-être même que vous pourrez attraper un autre monsieur de la Ligue. Celui affalé près du rocher par exemple 😁

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Christal.

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #68864
    FrenchTouch
    Participant


    Je m’identifie beaucoup au concept des « plaisirs assortis » décrit par @ellow : je trouve qu’il y a pour chaque jeune femme a corriger un instrument qui convient plus que les autres, et auquel on revient souvent.

    Je n’y suis pour rien si c’est souvent la canne (c’est fou non ? Comment ça j’ai un biais ?)

    Plutôt qui pique donc, ascendant qui brûle. Mais rien n’interdit, pour changer d’ambiance et de résultat, de claquer un peu. Un peu de paddle sur le sit spot fait merveille par exemple. Et les marques sont aussi jolies.

    Quant à votre méditation face à l’azur de la mer, @monsieurmechant, je suis d’accord avec @Christal, il y a sans doute beaucoup à faire. Et je suis sûr qu’il y a de la place pour une nouvelle école de nautisme ou les cours de théorie seraient reçus en chaussettes montantes, et les cours de conduite seraient particuliers.

    Je parie que les plaisancières formées à cette école se souviendrait beaucoup plus longtemps que les autres de la forme des cardinales, et des règles de priorité.

    #68869
    salamboflaubert75
    Participant


    … je sais que ces quelques lignes sont vaines et ne changeront rien à cette matinée de bord de mer, mais, j’ai constaté que souvent l’expression orale soulage… et permet de faire baisser la pression…

    Je constate que l’expression écrite est bénéfique et cathartique par les lignes également pour vous autres

    « fesseurs » ou «  dominateurs »!
    Cela peut avoir un sens et permettre d’évacuer envies/besoins, ressentis et émotions…

    😋

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois et 1 semaine par Christal.

    Sal

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 21)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com