Et après… câlins ou pas câlins

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Et après… câlins ou pas câlins

  • Ce sujet contient 8 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 3 années et 7 mois.
9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #11776
    Paulparis
    Participant


    Dans certains autres sujets évoqués par ailleurs on tourne autour du pot au sujet de la fessée, acte à connotation sexuelle et qui aboutit (ou n’aboutit pas ?) à un câlin au sens coquin et sexuel du terme.

    Certains et certaines différentient volontiers la fessée érotique (qui est donc fort logiquement un préliminaire ou en tous cas un jeu excitant qui va déclencher de part et d’autre un désir) et la fessée punitive. Mais en intégrant la fessée dans la gestion de ses rapports de couple, c’est fort logiquement parce qu’on y trouve un plaisir pour les deux. Un plaisir psychologique évidemment, mais aussi un plaisir physique.

    A mon avis, la fessée, fusse-elle punitives, déclenche un désir, une pulsion. Certes, dans le cadre d’une punition, le scénario impose probablement un laps de temps pour que la pression retombe, pour que la jeune fille passe un temps au coin, ou réfléchisse autrement à la situation. Mais – pour moi – le câlin est (même dans ce cas là) suggéré. Et s’il est suggéré il est sain qu’il ait lieu.

    Lors de l’audition organisée par Monsieur Méchant, les limites étaient claires et les câlins exclus. Quoi de plus logique alors même que nous ne nous connaissions pas et que nous avions posés là des règles infranchissables et respectueuses. Mais qu’on ne me disent pas que, de part et d’autres, cette cérémonie n’a procuré aucune excitation, aucun désir. Et que cela n’a pas favorisé d’autres câlins une fois rentré chez nous … !

    Alors, autant ne pas tergiverser dans la manière de poser la question : la fessée n’est-elle pas consubstantielle à une excitation sexuelle débouchant à terme sur un orgasme assumé ?

    Merci pour vos avis éclairés de vos expérience

    #11781
    Anonyme
    Inactif


    Pour ma part, la fessée m’excite clairement, mais je peux très bien me contenter de cette excitation sans forcément aller plus loin, et d’autres fois où ça peut aller en partie de jambes en l’air.
    Ca dépend surtout du moment et voilà

    #11784
    Christal
    Maître des clés


    Alors clairement pour moi, c’est non. Toutes fessées ne se terminent pas en acte sexuel, sinon on a pas fini et bonjour la désorganisation dans la maison !
    Presque toutes les fessées que je reçois me procurent du plaisir à des degrés toutefois différents.
    Mais je ne nie pas le fait que quelque soit le contexte dans laquelle je la reçois, mon homme éprouve certaines envies que nous n’assouvissons pas forcément.

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #11794
    Sia
    Participant


    la fessée n’est-elle pas consubstantielle à une excitation sexuelle débouchant à terme sur un orgasme assumé ?

    J’assume ^^

    Pour moi il n’est d’ailleurs clairement question que de ça dans la fessée. Pas besoin de tuteur, ou autre trucs du genre pour m’éduquer :p… Par contre être cadrée est un puissant booster pour ma libido

    null

    Mais, qui dit orgasme assumé ne veut absolument pas dire avec la personne qui m’aura fessée et d’ailleurs, ça ne veut même pas dire avec quelqu’un d’autre que moi-même, je ré-active très bien les souvenirs pour ça

    null

    https://call-me-glynda.blogspot.fr

    #11796
    Fraise Des Bois
    Participant


    Complètement d’accord avec Sia. Si le plaisir sexuel n’est pas immédiatement concomitant au jeu, ce n’est pas grave, mais l’orgasme qui suit une “séance” est particulièrement puissant et assumé de mon côté aussi.

    "Fi des femelles décharnées, vive les belles un tantinet rondelettes !"

    #12973
    insolite06
    Participant


    Je ne me souviens pas avoir fessé sans profiter impunément de mon autorité affirmée ou réaffirmée …
    A table c’est pareil… je trouve un peu dommage de savourer … quand ça a refroidi…

    🙂

    oui ok je ne sais pas être sérieux sur le sujet … 😉

    je sors …

    Inso

    #12975
    Paulparis
    Participant


    A mon avis il ne s’agit pas de laisser un met de choix refroidir. L’attente, la durée, la patience doivent plutôt être vu comme des ingrédients qui font monter la pression 🙂

    #12980
    Anonyme
    Inactif


    Après la fessée, même punitive, j’aime bien caresser le derrière encore chaud de ma partenaire. C’est assez apaisant.

    De même que la cajoler après une fessée en la prenant dans mes bras et en tentant de l’apaiser provoque un certain sentiment de quiétude chez moi. J’imagine que cela provoque un sentiment de protection et également de tranquillité pour la partenaire.

    Après la teneur de ce câlin peut aboutir ou non à un rapport. Suffit d’avoir les mains un peu baladeuses comme moi et observer la réaction de sa partenaire. On le sent très vite s’il y cela lui conviendrait ou non.

    En tout cas pour répondre à votre question, et même si je suis le premier à vouloir déguster le fruit défendu après une fessée, je ne suis pas sûr qu’une fessée conduit forcément à un rapport ou un orgasme.

    #13846
    Anonyme
    Inactif


    C’est vrai qu’une fessée ne fait pas ressentir que de la douleur.
    C’est vrai que je suis très excitée (j’assume)
    C’est vrai que j’ai envie d’un câlin après et que ça peut me frustrer un peu.
    Mais je ne le fais pas. C’est toujours très clair avec moi. C’est et ça doit rester une punition.
    Mais c’est vrai que c’est parfois très difficile lol

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com