Est-ce que l’on vous manque ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Est-ce que l’on vous manque ?

5 sujets de 31 à 35 (sur un total de 35)
  • Auteur
    Messages
  • #66818
    Ame.masculine
    Participant


    La question se pose comme elle se pose entre 2 personnes intimes et complices. Plus l’intimité est riche de sensations et de désirs plus l’attachement risque de perdurer. Certaines femmes aiment jouer l’indifférence, les belles indifférentes…

    N’oublions pas que ces femmes joueuses sont souvent des jalouses même si à priori, elles le cachent très bien. Il est alors facile et utile de montrer qu’elles ne sont pas seules au monde et que nous les hommes pouvons nous rapprocher d’autres femmes, ce mouvement de s’écarter et de se rapprocher à sa guise est une des bases du libertinage.

    La question de départ était est ce qu on vous manque, pas forcément la façon d’arriver  à ses fins pour provoquer une autre rencontre, sous entendu avec qui voudra (ce qui peut être une stratégie qui soit un fusil à un coup…)

    j entend clairement…  que la question de la jalousie puisse être présente.

    De là à forcément en jouer dans la mesure ou il y a un attachement d’autant plus dense que  ‘l’intimité est riche de sensations et de désirs ‘.. heu, pour moi, non pas du tout…   Déjà parce que l attachement ne dépend pas que de la richesses de sensations de désirs. C est aussi lié, par exemple, à la qualité de ces sensations, à l aspect secure ou non de la relation, à la façon dont cette relation est, de part et d autre, investie avec sincérité.. ou non.. à sa direction… aventure…   relation ‘parallèle’,  relation épisodique,  partage plus poussé…

    Par ailleurs, il convient de ne pas oublier la dimension très personnelle du positionnement de chacun face à la jalousie.

    C est bien pour cela que  j’ai pu évoquer le film l enfer, l histoire d une jalousie maladive sur fond de décompensation psychotique.. qui finit par une mise à mort ..

    L’actualité est riche de passages à l acte meurtrier dont la jalousie est en partie la cause, même si d autres problèmes sont présents.

    Et les services de psychiatrie reçoivent régulièrement des patients sous contrainte pour une incapacité à gérer une jalousie maladive.

    Par ailleurs, être intimes et complices  n est pas en soi suffisant pour se permettre de ‘jouer’ de ce registre. En effet ce qui touche à la jalousie, à l attachement, comme la façon d’appréhender ces questions est aussi en relation avec l’histoire de chacun, l’enfance, les expériences, le passé, et certaines fois, le passif..

    Pour le dire autrement, ce peut être ‘productif’ mais dans certains cas, à minima, déplacé, car jouer d une corde sensible (la jalousie peut aussi signer un manque de confiance en soi, une crainte abandonnique…) , dans d autre   pervers dans l idée de se comporter d une manière qui vise essentiellement, pour ne pas dire principalement, à servir ses propres intérêts (éventuellement en ‘touchant’ une blessure narcissique, ou pire, en s’appuyant sur une fragilité psychologique)

    De façon plus synthétique, ce peut être ‘productif’, est-ce moral et bienveillant ?… Pas forcément…

     

     

    C est bien d ailleurs pour cela que j évoquais dans mon propos initial la manipulation…

     

    Parce qu’enfin si on est dans une relation essentiellement superficielle, sans réellement un autre engagement qu’une intimité de plaisir, dans une dimension de libertinage.. pourquoi pas.. (mais dans ce cas les hommes peuvent trouver d autres femmes, mais les femmes trouverons encore bien plus aisément des hommes… surtout une belle indifférente..)…

     

    Mais il est des relations dans lesquelles cette dimension de libertinage n est pas forcément présente, ou si présente, sans que l on s autorise à se permettre n importe quoi.

     

    Je suis long..  ma femme me le dit (enfin pas toujours non plus..)

     

    Aussi, je conclus mon propos en reprenant cette citation de Camus,  ‘ un homme cela s empêche’

    #66819
    Ame.masculine
    Participant


    Pardon @christal pour le hors sujet de mon  propos…

    #66821
    RichardRP
    Participant


    Il est tout de même un peu incongru de jouer à l’étonnement lorsque je parle de femmes jalouses. Mon  questionnement personnel et ma curiosité deviennent même plus large. Ce site regroupe-t-il que des couples puritains ou bien les combinaisons sont multiples et variées au gré des fantasmes et des affinités électives ?

    Les textes sont ils des exutoires de fantasmes irréalisés ou bien le glissement du virtuel au réel existe-t-il en conséquence des nouvelles sensibilités composées ?

    Je vous pose ces questions courtoisement avec ma reconnaissance de voir votre site qui possède certaines qualités.

    Fesseur expérimenté, région parisienne, je cherche établir de vraies complicités et suis prêt à écouter votre demande. Réponse promise.

    #66830
    Christal
    Maître des clés


    On aime bien savoir que l’on vous manque, vous savez. C’est quand même rassurant de se dire que notre si intense et vivant désir de vous est partagé. Même si on s’en doute, même si on en a la preuve parfois, l’entendre ou le lire de votre part est délicieux, et cela d’autant plus si la distance est présente et le temps entre deux rencontres longs. Alors je ne pourrais que vous conseiller messieurs de ne pas craindre de dévoiler vos ressentis et vos émotions. Nous sommes plus que prêtes à les recevoir. Et cela nous aidera aussi à supporter votre absence… D’ailleurs, une question me vient. Trouvez-vous parfois que l’on vous fait trop savoir que vous nous manquez ? Ou bien est-ce que vous aimez ça ? Aimez-vous recevoir ces petits messages, ces attentions distillées savamment pour être sûres que vous ne risquiez pas de nous oublier ? Ou bien préférez-vous que l’on soie moins présentes et plus en retrait ?

    Merci d’en revenir à ces questions-là, s’il vous plait et de ne pas disgresser 🙂

    J’ai ouvert un sujet jalousie ici, et je déplacerais les réponses non adaptées, dès que @monsieurmechant m’aura appris ^^

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #69257
    Saku 😋
    Participant


    Comme souvent j’aime me balader sur le site et remonter de quelques mois des sujets qui me parlent. Merci @christal pour cette question que tu poses a nos partenaires dominant/domina/fesseur

     

    Pour ma part le manque était jusqu’à peu de temps comme quelque chose indescriptible, “douloureux”…

    Mais je parle là du manque de sa présence, son sourire, nos échanges, son regard se poser sur moi, sa main aggripant mes cheveux, ses genoux sur lesquels je me pose , son charisme.. nos moments câlins mais pas que …

    Aujourd’hui j’ai dû dire “au revoir”, “a très vite”…” Tu me manques déjà” a peine monter dans la voiture . Oui ok j’ai Chouiné un tit peu (si si je progresse faut pas croire!)

     

    Mais ce qui est merveilleux dans ce milieu c’est qu il y a des personnes qui vous font relativiser et vous aide à transformer ce que vous pouviez vivre comme une absence douloureuse en quelque chose de positif et ainsi se dire ” j’ai passé un super moment”, “je suis heureuse” plutôt que ” je suis triste de la quitter”

    Faire en sorte que du manque se crée l’envie

    Et aujourd’hui, je souris, oui elle va me manquer mais contrairement à il y a quelques mois je ne “souffrirai” pas de ce manque mais je me projeterai

    Car au fond je sais que ma domina attend aussi cela de Moi 😉

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 3 semaines par Saku 😋.

    - Ne rate jamais une occasion de faire une bêtise

5 sujets de 31 à 35 (sur un total de 35)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com