Est-ce que l’on vous manque ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Est-ce que l’on vous manque ?

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 35)
  • Auteur
    Messages
  • #66637
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Je ne dis pas que je suis en manque, quelque part c’est mon problème et j’estime que je n’ai pas à lui imposer mes états d’âme. Lui dire cela, ce serait induire que c’est de sa faute…  Je préfère travailler sur moi en lisant Baruch le magnifique.

    Lui dire que j’ai envie d’elle. J’ai appris à le dire avec le temps en comprenant que ça lui faisait plus plaisir que cela ne l’envahissait..

    Je lui dis aussi que je suis heureux de la connaitre, de l’avoir à mes cotés et du bonheur de ce qu’elle m’offre. Mais surement pas assez…

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #66638
    Mia
    Participant


    Merci d’avoir lancé cette conversation, @Christal. Dans ma vie de vanille, je suis une personne plutôt réservée lorsqu’il s’agit d’exprimer mes émotions. On m’a même décrit comme étant froide et flegmatique. Cependant, lorsqu’il s’agit de mon monde spankee, j’exprime mes émotions très facilement (peut-être trop facilement), surtout avec mes fesseurs / dominants. Il me semble très naturel de dire que vous me manquez, que j’ai envie/besoin de vous voir, ou de lui dire à quel point je le trouve merveilleux. Je ne peux parler que pour moi, mais il faut si peu de choses pour me rendre heureuse, un “tu me manques”, “je pense à toi”. Je pense que ces hommes doivent faire plus d’efforts pour donner aux filles qui leur donnent tout, un sourire et un peu de soleil dans ce qui est souvent un monde plutôt triste et sobre.

    #66639
    Paulparis
    Participant


    @christal pour répondre à votre remarque, ma réponse est clairement oui. Oui, je dis volontiers à mes partenaires qu’elles me manquent, que j’ai envie de les voir, de les punir, de les serrer dans mes bras. Etre un grand sentimental et l’exprimer ne diminue en rien l’autorité qu’on peut avoir. D’abord parce que l’autorité se construit par la confiance. Et que l’expression clair de ses sentiments y participe à mon avis. Ensuite parce que je n’ai aucune raison de craindre que mon autorité soit remise en cause. Elle a été dûment acceptée par ma partenaire. Si elle la remet en cause c’est que la relation n’a plus lieu d’être.

    Donc, oui, je suis un coeur d’artichaut et je ne m’en cache pas.

    #66640
    Loup_solitaire
    Participant


    Est que vous nous manquez ?

     

    Indéniablement pour moi, oui.

    Oui, il arrive rapidement qu’elles me manque. Que soit elles, où les moments que l’on partage, je ne saurais précisé, et à quel pourcentage. Mais toujours est-il que le sourire malicieux d’une petite garce m’empli souvent de nostalgie, quand je passe trop de temps loin de celui-ci.

    Quand depuis trop longtemps mon regard ferme ne s’est pas manifesté, je me sent comme le regard vide.

    Quand plusieurs lune se passe, sans que je puisse en rougir une, mes mains pourtant à deux se sentent seule.

    Mon esprit quand à lui, ne cesse d’y penser d’une rencontre à l’autre.

    Suis-je capable de le dire ? Sans passé pour un vanille, oui. Dans chaque part de sombre il y’a du claire, dans chaque dominant il y’a de la douceur.

    Merci mesdames ! mesdemoiselles ! Sans vous nos mains, se lasserait de ne pouvoir danser au rythme de vos bêtises

     

     

    Créateur de chaleurs corporelle

    #66642
    Anonyme
    Inactif


    Le manque est une évidence criante surtout quand celui-ci “s’allonge” dans le temps. Je n’éprouve aucune difficulté à en faire part et je ne considère vraiment pas celà comme un signe de faiblesse quelconque… Cependant , par nature , je préfère signaler les aspects positifs de l’espace dans  la relation . Je préfère dire ” quel plaisir de se retrouver!”… juste une question de nuance et de philosophie . 🙂

    #66644
    lunapower
    Participant


    Oui il y a un manque, mais tout comme d’autres ce n’est pas un manque de fessée! D’ailleurs il y a même certaines demoiselles que je n’ai jamais fessées avec qui si je n’est pas de nouvelles pendant quelques temps je vais être un peu inquiet et leur envoyer un message.

    Après il y a parfois le manque d’une personne que l’on sait que l’on aura sans doute du mal à revoir pour X ou Y raison (mise en couple, enfants…) … Là, il faut le garder pour soi, essayer de ne pas interférer avec sa vie et garder une petite spéciale pour les bons moments échangés. 🙂

     

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #66659
    Chelonia
    Participant


    @christal

    ah oui on pas répondu à si on le dit ou non… moi oui il m arrive de dire à mes partenaires qu ils me manquent 😁

    Certes une blessure reste une blessure… Mais je gère mieux en allant me faire consoler par un autre partenaire si l un ne répond pas à mes attentes plutôt que de rester seule à me morphondre…

    #66665
    CoDée
    Participant


    On aime bien savoir que l’on vous manque, vous savez. C’est quand même rassurant de se dire que notre si intense et vivant désir de vous est partagé. Même si on s’en doute, même si on en a la preuve parfois, l’entendre ou le lire de votre part est délicieux, et cela d’autant plus si la distance est présente et le temps entre deux rencontres longs.

    Alors je ne pourrais que vous conseiller messieurs de ne pas craindre de dévoiler vos ressentis et vos émotions. Nous sommes plus que prêtes à les recevoir. Et cela nous aidera aussi à  supporter votre absence…

    D’ailleurs, une question me vient. Trouvez-vous parfois que l’on vous fait trop savoir que vous nous manquez ? Ou bien est-ce que vous aimez ça ? Aimez-vous recevoir ces petits messages, ces attentions distillées savamment pour être sûres que vous ne risquiez pas de nous oublier ? Ou bien préférez-vous que l’on soie moins présentes et plus en retrait ?

    #66746
    RichardRP
    Participant


    Mais le manque se solutionne au moins de deux façons :

    Montrer à celle choisie qu’elle est tellement belle, tellement craquante, tellement malicieuse, qu’elle manquerait beaucoup en cas de refus….

    Mettre en concurrence si le refus se maintient…. la jalousie est une réaction féminine tellement répandue que la réaction est souvent au rendez-vous, vous ne pensez pas?

     

    Fesseur expérimenté, région parisienne, je cherche établir de vraies complicités et suis prêt à écouter votre demande. Réponse promise.

    #66749
    Christal
    Maître des clés


    Mettre en concurrence si le refus se maintient….

    Vous êtes réellement sérieux quand vous écrivez ça ? Il n’y a rien de plus malsain que de mettre des femmes en concurrence et je trouve ça super dégradant d’utiliser une sorte de chantage, soit-dit en passant inutile, pour espérer une relation longue durée.

    Vous voyez donc la fessée, comme un jeu, où les femmes sont à disposition et interchangeables. C’est une façon assez particulière de voir les choses mais dans ce cas-là, ça ne rentre absolument pas dans le cadre de ce post où là, on parle du vrai manque de l’Autre quand nous sommes dans une relation qui se construit ou qui s’est installé et où je l’espère pour chacune d’entre nous le chantage n’en fait pas parti…

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #66756
    Ame.masculine
    Participant


    Mais le manque se solutionne au moins de deux façons : Montrer à celle choisie qu’elle est tellement belle, tellement craquante, tellement malicieuse, qu’elle manquerait beaucoup en cas de refus…. Mettre en concurrence si le refus se maintient…. la jalousie est une réaction féminine tellement répandue que la réaction est souvent au rendez-vous, vous ne pensez pas?

     

    La manipulation a ses limites… Et le troisième degré ne se trouve pas si facilement sous le pas d un cheval..

     

    D autre part la jalousie n a rien d une réaction féminine si répandue … Ou alors elle est humaine tout simplement.

     

    Voir le film avec Cluzet et Béart de Chabrol.. l enfer .

    Même si en plus il est question de psychose …

     

    N’oublions pas les si terrifiantes assassinats de femmes causés par des hommes malades de leur jalousie …

    Sans compter tous ceux qui se trouvent en psy à cause de cela ..

     

    Pour finir je connais beaucoup de femmes pour qui la ‘ tactique ‘ deux ne ferait que mettre un terme final à la relation…

     

    A juste titre..

    Et par la même ferait comprendre qu en fait … Ce n était pas vraiment une relation… Pas au sens noble du terme .

     

     

     

    Enfin il est assez curieux d avoir un tel raisonnement et d indiquer rechercher une vraie complicité..

     

    Mais souvent je ne comprends pas bien ..

     

    Bonne recherche !

    #66798
    RichardRP
    Participant


    La question se pose comme elle se pose entre 2 personnes intimes et complices. Plus l’intimité est riche de sensations et de désirs plus l’attachement risque de perdurer. Certaines femmes aiment jouer l’indifférence, les belles indifférentes…

    N’oublions pas que ces femmes joueuses sont souvent des jalouses même si à priori, elles le cachent très bien. Il est alors facile et utile de montrer qu’elles ne sont pas seules au monde et que nous les hommes pouvons nous rapprocher d’autres femmes, ce mouvement de s’écarter et de se rapprocher à sa guise est une des bases du libertinage.

    Fesseur expérimenté, région parisienne, je cherche établir de vraies complicités et suis prêt à écouter votre demande. Réponse promise.

    #66800
    Plume
    Participant


    C’est moi ou vous êtes hors sujet ? 🤔
    Si j’ai bien compris … Parce qu’une femme vous snobe (ou fait semblant …), vous allez lui rendre la pareille … Dit comme ça, ça paraît logique, effectivement 🙄

    Le post de base c’était, il me semble, savoir si vos partenaires vous manquent et si vous leur en faites part …

    Enfin bon, vous êtes libre de votre conception des choses …

    “C’est bien la pire folie que de vouloir être sage dans un monde de fous.” Érasme

    #66801
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Franchement, cette vision me dépasse personnellement.

    Commencer à jouer les cartes de l’indifférence et de la jalousie dans une relation me semble malsain et totalement contreproductif si on veut s’aventurer sur les terrains vierges du fantasme.

    Je vois pas comment on peut se livrer à l’autre et bâtir une relation féconde de nos fantasmes actuels et à venir,  sans le socle fondateur du respect, de la confiance et de la sincérité.
    Une relation ça se décide à deux! et on y embarque pas l’autre de force…

    On trace ensemble le périmètre de l’envie et du plaisir partagés et on s’y retrouve à deux à la rencontre de nos émotions et de nos facettes secrètes.

    (Bon, c’est vrai qu’on est hors sujet! mais c’était une réponse pour les thèses de RichardRP qui me laisse sur… le cul !)

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #66803
    salamboflaubert75
    Participant


    Pour être totalement franche et sincère, vos réponses me laissent un sentiment de malaise  car vous semblez pratiquer une sorte de manipulation malsaine avec vos partenaires, ceci ne regarde que vous et elles mais en plus de répondre à côté, j’ai d’abord  pensé à une sorte de provocation mais vous paraissez sincère dans vos propos et c’est à mon sens le plus triste.

    Bonne continuation

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 3 semaines par salamboflaubert75.

    Sal

15 sujets de 16 à 30 (sur un total de 35)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com