Est-ce que l’on vous manque ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Est-ce que l’on vous manque ?

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 35)
  • Auteur
    Messages
  • #66558
    Christal
    Maître des clés


    Ce post s’adresse principalement aux spankeurs, dominants, maîtres au masculin comme au féminin. Mais les filles si vous voulez vous exprimer, vous pouvez aussi !

    Et là question est simple puisque c’est le titre du sujet 🙂

    Une spankee ou soumise indique (je crois) assez facilement son besoin, son envie ou le manque de son partenaire.

    Elle le fait savoir avec des petits messages qu’elle lui laisse, par des photos, par un appel. Elle le laisse aussi transparaître ici parfois sur le forum ou le chat lorsqu’elle discute avec d’autres personnes.

    Mais Vous (spankeur, dominant), est-ce qu’on vous manque parfois ?

    Est-ce qu’on vous manque de manière aussi viscéral que vous pouvez nous manquer, à nous ?

    Est-ce que quand c’est le cas, vous nous le dites ?

    L’exprimez-vous facilement ou gardez-vous cette envie cachée comment si “avouer” le premier n’était pas dans le rôle du Dominant ?

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #66583
    Gabrielle
    Participant


    Question extrêmement intéressante … je dirai même plus… les dominants, fesseurs… nous demandent souvent d exprimer nos sentiments et de décrire nos ressentis … le faite vous aussi ?
    merci Christal d avoir aussi bien formulée ta demande (comme toujours).

    je préfère masquée

    #66584
    lafessée83
    Participant


    Bien sur que vous nous manquez, on n’ose pas trop le  dire.

    Ce n’est pas trop dans mes habitudes , je suis d’une génération ou (l’homme ne montrait pas trop sont  ressenti)

    Maintenant cela change, je pense que c’est tres bien de dire ,< Oui j’ai besoin de toi, tu me manque, > même là en se moment je ne sais pas vraiment m’exprimer sur la question. Je lis beaucoup se que les plus jeunes écrivent sur le site ,je m’apercois qu’ils savent dire à une femme leur ressenti, ils n ‘on pas peur de dire leur amour pour  la personne avec qui ils partagent leur plaisirs . Mais je fais des progrés

    Pratique la fessée depuis plus de 30ans, recherche rencontres, amitiés

    #66585
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Je suis un grand spleeneux et étonnamment, j’adore cet état de présence augmentée au monde.
    Et fatalement quand je LA laisse, c’est comme si on m’arrachait au monde. Pendant des heures ou des jours elle m’a mis sous dépendance alors que je la contraignais à m’Obéir et c’est le sevrage aride et désertique qui me convoque en son absence.

    Mais j’apprends à voir les choses avec philosophie et à ne pas m’embastiller dans des émotions négatives en appliquant cette si belle phrase de Prévert : J’ai reconnu le bonheur au son qu’il a fait en partant !

    Et je transforme le manque, qui convoque une certaine forme de souffrance, en désir.
    Ce désir qui est le moteur de la vie et le seul moyen de nous dépasser et de nous sentir vivant. Le désir c’est la puissance comme nous l’enseigne Spinoza.

    Parce que, quand je la désire, quand je désire la voir, la fesser et lui tirer les cheveux , quand je désire la tenir en laisse en lui faisant subir les pires outrages, quand je désire l’avoir dans mes bras, et bien j’en éprouve une toute puissance, celle d’en jouir et de me sentir vivant!
    Et quand je l’imagine, en me racontant toutes mes petites histoires, quand je vibre en pensant à elle, je suis heureux, tout simplement.

    Et je dois être conscient de ce bonheur, au lieu de me perdre dans les méandres du manque :
    Et là, au lieu de lui dire tu me manques, je lui dirai je suis heureux de te connaître
    C’est ainsi qu’on apprend à être heureux dans le monde tel qu’il est et pas dans le désir d’un monde qui n’existe pas

    En ce qui me concerne, cela se traduit dans les faits par une mélancolie très productive pour moi.

    Je deviens créatif et très présent au monde, quand je suis dans cet état là…
    Et j’adore ça !

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #66586
    RichardRP
    Participant


    Oui, je le pense le manque de fessées est réciproque. Pour moi, il se manifeste pas une nervosité de ma main qui a besoin d’exercices, le claquage est son sport préféré. A ce moment, mon attention, mon regard se portent sur les belles croupes visibles à travers les jupes et bien sûr aussi sur les pantalons moulants et suggestifs. Je suis tenté de provoquer des situations avec les belles chipies qui le méritent. Sachez que c’est actuellement le cas et que je peux offrir une magnifique fessée à une belle coquine…

    Fesseur expérimenté, région parisienne, je cherche établir de vraies complicités et suis prêt à écouter votre demande. Réponse promise.

    #66588
    Paulparis
    Participant


    Il ne s’agit pas -pour moi- du manque de fessée. Ce sont ses yeux, son sourire, son regard qui me manquent. Tout cela -beaucoup plus que la fessée elle même- me manque presque déjà au moment ou elle s’en va ….

    #66594
    salamboflaubert75
    Participant


    Il ne s’agit pas -pour moi- du manque de fessée. Ce sont ses yeux, son sourire, son regard qui me manquent. Tout cela -beaucoup plus que la fessée elle même- me manque presque déjà au moment ou elle s’en va ….

    Je viendrai écrire plus spécifiquement sur mes émotions/ressentis mais comme le dit @paulparis, c’est avant tout la personne qui me manque ses yeux, son sourire, ses gestes, ses mimiques…

    On à tous des besoins/envies ( je crois ) mais fesser une belle croupe qui ne me trouble pas hautement , dont la complicité que nous partageons ne me fait pas rire et  nos joutes qui me titillent et me font fondre, ne n’intéresse pas vraiment…

    Au-delà de l’envie et de la séduction/ désir je ne peux pas vivre et «  jouer » avec une personne qui m’indiffère et ne me stimule pas enfin de n’est pas impossible mais  ce n’est pas ce qui me fait vibrer et me donnerai envie de revoir la personne.^^

    Sal

    #66595
    Monsieuralex
    Participant


    Vous nous manquez a nous griffer la peau, tellement le picotement insupportable du manque dévore nos paumes de main et notre cerveau…😱

    Monsieuralex, fesseur nantais

    #66596
    FrenchTouch
    Participant


    Est ce que vous nous manquez ?

    Hmm. Voyons… en général, du moment que vous passez la porte, ou que je la passe, oui bien sûr, vous me manquez. Je passe en général les quelques jours qui suivent une rencontre dans un drôle d’état, mélange de souvenir joyeux du temps passé ensemble et d’un certain désarroi.

    Et au final de cet état je me venge, à la rencontre suivante. Il y a toujours un petit surplus pour vous punir de nous avoir si bien manqué. Et que je ne déclare pas comme tel bien sûr.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par FrenchTouch.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par FrenchTouch.
    #66621
    Pandemonium
    Participant


    Dans l’idéal, une rencontre “fessée” n’est qu’un prétexte pour rencontrer la personne avec laquelle on échange depuis un certain temps. Une certaine complicité s’est développée avec le temps. Lorsque les deux partenaires ont l’occasion de se voir, ils ne partagent pas que des moments de fessées. C’est tout un ensemble qui rend ce genre de rencontre “magique”: les discussions en tête à tête, les rires, les fessées, les câlins…

    Pour peu que la rencontre ait lieu sur plusieurs jours, ce sont moult moments que l’on partagent avec la personnes qui nous manquent horriblement, une fois que chacun repart de son côté.

    Si le feeling est bien présent, c’est un véritable crève cœur.

    Personnellement, il m’arrive de faire savoir à ma partenaire que je ressens une certaine tristesse à la savoir loin de moi.

    Les jours qui suivent une rencontre sont d’ailleurs très riches en échanges.

    #66622
    BadCristou
    Participant


    D’accord avec Pandé, une rencontre ce n’est pas que la fessée, ca peut être partager d’autres choses, de par la complicité qui s’est nouée avant de se voir…

    #66623
    Chelonia
    Participant


    Étant switch oui mes camarades de jeux me manquent d un côté comme de l autre…

    Ils ont tous une spécificité qui leur est propre et je les aime toutes donc oui ils me manquent tous!

    J évite les relations exclusives et unique c est trop destructeur pour moi.

    #66627
    Christal
    Maître des clés


    Merci à ceux qui ont répondu.

    Par contre, en vous lisant, on se rend compte que pour la plupart, vous avez occulté la question :

    Est-ce que vous leurs dites ouvertement (comme @pandemonium) qu’elle (s) vous manque ou que vous êtes en envie d’elle pour les aficionados de Spinoza ? 

    – Gardez-le toujours pour vous afin de ne pas perdre une sorte de contrôle ?

    Par exemple, @paulparisfr votre réponse est très belle mais lui dites-vous textuellement, où à vos yeux c’est une évidence qui n’a pas besoin d’être énoncée ?

    – Montrez- le vous de manière détournée en punissant encore plus votre partenaire, le moment venu ? (comme @frenchtouch ) ou en faisant de l’art visuel, façon décalcomanie à la, @monsieurmechant ?

    ( @chelonia, à mes yeux, exclusive ou multi-partenaires, je crois que malheureusement face aux sentiments et à l’attachement, il n’y a aucun remède. Il n’y a pas d’échelle de valeur dans la tristesse ou lorsque l’on est blessé par l’autre qu’il soit l’unique ou un partenaire “parmi tant d’autres”.) 

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 4 semaines par Christal.

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #66634
    FrenchTouch
    Participant


    Je dis assez peu ce genre de choses. Je ne crois pas que ce soit pour garder du contrôle, même si on pourrait le concevoir comme une forme de concession, dans une relation qui aurait quelque chose d’un rapport de forces. C’est plus simplement une forme de pudeur devant les mots tendres. Il paraît que c’est bien de dire, parfois. Je suis dubitatif 😉

    #66636
    Daddy-for-brat
    Participant


    c’est évident que vous nous manquez, d’autant plus que la periode entre deux rdv est longue. certes désormais les moyens de communication permette de se parler mais il manque toujours le contact humain.

    Je vais devoir utiliser... mon imagination !

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 35)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com