Érotisme et discipline

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Érotisme et discipline

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Messages
  • #69936


    Vous allez me permettre de poster une réflexion à voix haute, alors je m’excuse d’avance si quelqu’un la trouve lourde ou déplacée.

    Mesdames et messieurs, je m’étonne parfois de l’étiquetage excessif des différents types de fessées : érotique, disciplinaire, thérapeutique… bref, je pratique depuis plus de 20 ans, ces 12 dernières années toutes mes relations ont inclus des fessées Aujourd’hui, je n’ai jamais rencontré de jeune femme qui, avant même de recevoir la première fessée, n’aurait pas mouillé sa culotte, il va sans dire qu’après la dernière, cette humidité avait augmenté.

    Comme on dit dans mon pays “si c’est blanc et dans une bouteille…” alors pour nous tous qui sommes ici, non seulement la fessée semble érotique, mais elle nous semble aussi le jeu le plus érotique qui existe. C’est plus si quelqu’un aime la discipline, plus un jeu est disciplinaire et rituel, plus il est excitant.

    Mais c’est aussi que ressentir un match comme une véritable punition n’a pas grand-chose à voir avec la dureté physique du jeu. En fait, les jeux les plus longs et les plus difficiles que j’ai jamais eus ont toujours été de l’appeler quelque chose, des jeux qui ont eu un déclencheur plus ludique.

    Lorsque vous affrontez un jeu de punition et de discipline pour une vraie faute, l’important n’est pas le nombre de coups ou leur dureté. L’important est de savoir créer un cadre mental qui soit crédible et même redouté et qui fasse du rituel l’important (je parle de réprimande, de sermons, d’attitude dans la fessée et d’un rituel)

    Ce n’est pas la même chose de mettre quelqu’un à genoux parce qu’il vous a provoqué par espièglerie, que de l’envoyer au coin après un sermon en attendant que ses fesses soient cuites à point. Et précisément cette anxiété qui est générée au cours du processus, fait que les jeux de discipline ont tendance à être plus courts, au lieu que les jeux parfois plus spontanés, spontanés et ludiques deviennent une fessée éternelle, improvisée à la volée. Dans les jeux de discipline on travaille l’esprit, pour faire croire que c’est vraiment une punition c’est pourquoi même un certain nombre de fessées est annoncé ou l’instrument avec lequel elles seront administrées, le cerveau anticipe, sait que ça va être ça et qu’il va devoir le supporter et qu’il se trompe lui-même, à la place dans quelque chose de plus improvisé et ludique, le corps et le cerveau résistent moins.

    Si je suis passionné par tout cela, ce sont ces détails, rien n’est ce qu’il paraît. C’est pourquoi je ne crois pas qu’il existe des fessées plus ou moins érotiques, il y a différentes manières d’enflammer cet érotisme et oui, pour beaucoup de gens qui se sentent vraiment punis, c’est quelque chose de très érotique.

    Excusez-moi pour le sermon.

    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés
    #69962
    Saul
    Participant


    Quel charmante illustration de tes propos

    Suite sans doute à mon post récent, je reçois des sollicitations de fesseurs. donc pour éviter ses importuns avec lesquels je ne me connecterais je précise immédiatement que je suis HETERO, donc messieurs passez votre chemin MERCI

    #69972
    Paulparis
    Participant


    C’est pourquoi je ne crois pas qu’il existe des fessées plus ou moins érotiques, il y a différentes manières d’enflammer cet érotisme et oui, pour beaucoup de gens qui se sentent vraiment punis, c’est quelque chose de très érotique. Excusez-moi pour le sermon.

    Assez d’accord avec vous pour dire que toutes les fessées ont une part d’érotisme, dès lors qu’elles sont acceptées, ce qui est la condition si  ne qua non. Ensuite, le contexte l’est plus ou moins. Une fessée en guise de punition est sans doute, au départ, moins érotique qu’une fessée en guise de préliminaire à un câlin, ou une fessée “gratuite” juste pour le plaisir (des deux).  Mais dès lors qu’une femme accepte de se soumettre à un partenaire, c’est qu’elle y trouve un aspect positif et -à mon avis- l’érotisme n’est jamais bien loin.
    Maintenant, comme vous, je regrette cette habitude de vouloir coller des étiquettes partout…

    #70003
    salamboflaubert75
    Participant


    Tout d’abord très jolie  photo!

    Ensuite un bon sermon juste, ferme et authentique est terriblement efficace pour moi ( tout dépend de qui le fait hein ^^)

    Pour revenir au sujet je sais dissocier la discipline et érotisme si c’est la volonté ou le choix de mon/ma partenaire ou me mien car c’est avant tout un partage mais ce n’est pas ce que je préfère car dans ma bulle cinématographique la discipline et l’érotisme s’harmonisent tellement bien!

    Même sans acte sexuel d’ailleurs mais c’est un autre sujet ou une autre histoire.

    Sinon à mon sens les cases dans lesquelles la société ou les gens veulent tout mettre et rien en même temps m’ont toujours déplues, opprimées et étouffées.

    Je me sens plus libre en dehors et sous l’autorité d’un protagoniste ferme, légitime, bienveillant, intransigeant et tendre encore davantage.

    Et je n’aime pas mettre les gens dans des cases non plus même si on le fait parfois inconsciemment ou instinctivement.

    Bref à mon sens la vie n’est pas un p… de tableau Excel…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par salamboflaubert75.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 semaine et 4 jours par salamboflaubert75.

    Sal

    #70009
    lunapower
    Participant


    Très joli photo @mariposasdechocolate 🙂

    Je suis tout à fait d’accord avec toi et j’avoue avoir parfois du mal avec ceux qui mettent un mur entre ce qu’ils appellent fessée érotique et punitive… C’est juste le cadre qui diffère mais le résultat est bien souvent le même 😉

     

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #70010


    @lunapower C’est que je crois vraiment, ben non, je confirme. Que nous tous qui aimons les fessées disciplinaires, ce qui les rend érotiques, c’est justement ça.

    #70106
    tendrespankeur
    Participant


    je viens ajouter ma petite pierre a cet édifice.

    Il m’est arrivé de donner une fessée uniquement parce que ma partenaire m’a dit “j’ai besoin d’une fessée, je veux dormir comme un bébé” cette fessée la n’a rien d’erotique, on pourrai l’appeler thérapeutique, après un calin elle s’est endormie.

    La même demande avec la même fessée, peut facilement “déraper” vers de l’erotisme un autre jour

    Un recadrage sévère, dans les règles de l’art, pour des erreurs graves, qui pourrait être qualifié de disciplinaire, peut se conclure avec une douceur infinie, un autre jour il peut se conclure en faisant l’amour et donc le qualificatif passerai de disciplinaire a érotique?

    Notre cerveau a une fâcheuse tendance à vouloir tout mettre dans des cases, laissons juste libre court nos envie et à nos fantasmes.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com