Entretien avec M

Accueil Forums Discussions générales D/s Entretien avec M

  • Ce sujet contient 11 réponses, 8 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Victor, le il y a 4 mois.
12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #68753
    Ellow
    Participant


    Bonjour à tous

    Long time, no see, hein ?

    Autant signer un retour par un texte – j’espère qu’il vous plaira

    Au plaisir de vous retrouver :

    M. , assis dans un fauteuil, sonde mes capacités.

    La review est lâchée comme une évaluation :

    « Ça, c’est une bouche de bonne petite suceuse.»

    Ses mains dans mes cheveux défont ma coiffure ainsi que mon maquillage. Elles chassent les restes de la jeune fille d’apparence sage. Je sais que lorsque je passe la porte, j’entre dans notre monde.

    « Je suis sûr qu’on pourrait payer pour être sucé comme ça. »

    À ce moment-là, je veux lui plaire, l’entendre grogner d’approbation.
    Je le lèche consciencieusement, en insistant sur le gland. Son sexe glisse entre mes lèvres. Il palpite contre ma langue. Je me régale et il le sait.

    Ses mains me poussent plus loin sa queue, décidées. Il confirme :

    « Oui, tu vas me faire gagner de l’argent. »

    Tout n’est plus que bruits mouillés et gémissements dans cette chambre.
    J’ai envie de me sentir pute.

    « Vous me prêteriez vraiment à d’autres ? »

    « Et si ça m’excite ? »

    J’y songe.
    À l’idée de me retrouver à demeure dans cet hôtel, à sa disposition, livrée à une clientèle choisie par ses soins.

    Je l’imagine me baiser par l’intermédiaire de ces autres. Je m’imagine les satisfaire tout comme j’aime le satisfaire lui.

    Je ne devrais pas, mais ça me fait mouiller.

    L’idée d’être ce jouet-salope, éduquée par ses soins.

    « Viens te baiser sur ma queue. »

    J’obéis.

    « Et comme je vais bien m’occuper de ton éducation : tu vas te contracter autour de mon membre, comme lorsque tu fais tes exercices à la maison. »

    J’obéis.

    Au-dessus de lui, je peine à me contrôler. Les muscles de mon ventre se contractent. Ceux du bas-ventre. Ils se contractent autour de lui.

    Et si j’en chevauchais d’autres de cette façon ? Exactement comme il veut que je le fasse ?

    Sans le vouloir, j’accélère mes mouvements de bassin.

    Et s’il se tenait juste derrière pour s’assurer de ma bonne prestation ? La badine prête à me corriger en cas de défaillance ?

    Tous mes muscles se crispent.

    « Je ne fais que te tester, là… Avant de te faire travailler pour moi».

    Empalée, je n’arrive même pas à réagir. Je devrais être blessée, en colère.
    Je ne reconnais pas le cri que je pousse en jouissant.

    Je ne me reconnais pas non plus en éprouvant cette fierté de le voir se lâcher en moi quand je lui dis :

    « Monsieur, vous allez vraiment me mettre sur le trottoir ? »

     

    [https://xzerodeconduite.blogspot.com/]

    #68758
    Eva
    Participant


    Bonjour Ellow, autant entrer dans le vif vu que tu le fais si bien. Ma bouche reste ouverte sur un ohhhh..quand je te lis. En même temps que ça amène du rouge sur mes joues. Parce que vois tu, tes textes sont si prégnants que j’ai déjà imaginé jouer avec ton petit corps, mais dans un respect total de tes envies et sous un œil bienveillant. Jamais je ne me serai imaginée en cliente salace, autant voyeuse qu’actrice et ayant payé pour, et il me semble que ta place n’est pas sur un trottoir mais entre ses cuisses;). En d’autres termes, Être “prêtée “n’est pas être vendue. Ceci n’est que mon avis, et j’espère que tu n’en prendras pas ombrage si telles sont tes envies….l’essentiel étant que tu y prennes ton plaisir aussi. Il est possible aussi que je sois juste un peu trop prude pour ce texte^^. Et ne doute pas que tu sois aussi contente de ce petit effet choquant;)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 5 mois par Eva.

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #68761
    Ellow
    Participant


    Bonjour Eva,
    C’est moi qui rougis face à cette confession 🙂
    Je dois dire que j’ai ainsi retranscris un petit jeu expérimenté avec M. qui appelle à l’imaginaire.
    Simple fantasme ou désir à réaliser ? Pour l’heure, rien de défini. Et merci de me faire réaliser une fâcheuse erreur de vocabulaire : vendue, jamais ! Parlons plutôt de location.

    (Et je ne prends jamais ombrage quand les mots sont emprunts de bienveillance)

    A vite pour échanger plus avant

    Ellow.

    [https://xzerodeconduite.blogspot.com/]

    #68762
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Eva, en ce qui me concerne, je pense que certains fantasmes peuvent se prêter aux poids des mots que l’on glisse dans un pavillon auriculaire…

    Une petite farandole de mots indicibles qui claquent et résonnent, qu’on se passe l’un à l’autre en murmurant des outrages qui ne verront jamais d’autres réalités que celle de deux esprits qui nourrissent l’un pour l’autre des images suggestives…

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #68764
    Badine79
    Participant


    Une  grande  question un fantasme

    Doit il être vécu ?

    Joli texte

     

     

    #68809
    Ellow
    Participant


    C’est de ça dont il s’agit, cher Méchant.

    Laissez tout de même à l’auteur le plaisir de faire régner un peu l’ambiguïté dans ses lignes 😉

    [https://xzerodeconduite.blogspot.com/]

    #68875
    Chelonia
    Participant


    C est un univers et un jeu dangereux… Cette limite de lui appartenir totalement au point de s oublier soit même…

    Je suis trop dominante pour ce genre de jeu, parcontre choisir un prétendant pour qu il me baise devant Mr comme il aimerait ceci est différent…

    Bon faut dire aussi que je n aime pas particulièrement prêter mes jouets non plus bien qu ils soient libre en dehors de nos rdv.

    #68884
    Ellow
    Participant


    C est un univers et un jeu dangereux… Cette limite de lui appartenir totalement au point de s oublier soit même… Je suis trop dominante pour ce genre de jeu, parcontre choisir un prétendant pour qu il me baise devant Mr comme il aimerait ceci est différent… Bon faut dire aussi que je n aime pas particulièrement prêter mes jouets non plus bien qu ils soient libre en dehors de nos rdv.

     

    Chère Chelonia, j’apprécie votre bienveillance zélée. Si je conçois que les relations D/s, dans leur intensité et l’emprise qu’elles peuvent impliquer, constituent une pente glissante… je vous prie de croire en mon pragmatisme.
    S’il est dangereux (et peu souhaitable) de s’oublier au point de plus penser à son équilibre et bien-être, il est aussi dommage, à mon sens, de s’interdir des fantasmes qui sont par nature incontrôlables.

    Aussi, un point rédaction : c’est de la littérature et je choisis l’angle sous lequel je narre mes rendez-vous 😉

    Pour le reste, je vous renvoie à l’analyse de @monsieurmechant 🙂

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 4 semaines par Ellow.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 mois et 4 semaines par Ellow.

    [https://xzerodeconduite.blogspot.com/]

    #69210
    Efficace
    Participant


    Chacun a son curseur et le doigt qui va avec pour ajuster le réglage. Toutefois je suis en phase avec Chelonia sur le chapitre danger du passage à l’acte, mais est ce bien là votre désir ? En tout cas bravo pour votre plume que vous mouillez je ne sais où pour que votre encre décrive vos désirs assez faciles à imaginer.

    Efficace

    #69590
    Ellow
    Participant


    Cher @efficace

    Je reste touchée par la bienveillance de ce forum et rougis un peu d’avoir tant préoccupé les esprits par mes fantasmes pervers et incontrôlés.
    Quant à ma plume, elle puise son encre au puits de mes plaisirs… imaginaires ou non 😉

    [https://xzerodeconduite.blogspot.com/]

    #69999
    Vicieuse
    Participant


    Quelle belle promesse de jeu.

    Cela m’a fait jouir rien que d’imaginer les suites possibles.

    Moi en tant que Domina quand je dis je fais. La suite logique est de mettre les mots en oeuvre.

    Oui Mademoiselle ou Madame vous devez aller sur le trottoir.

     

    Je sais je suis vilaine 😊

    #70123
    Victor
    Participant


    Joli retour @ellow.

    Ah le libertinage locatif. Pas facile comme sujet.

    J’ai bien failli ne pas aller au bout. La surveillance de l’homme à la badine m’a fait lire l’histoire en entier. C’est excitant cette surveillance.

    Ton texte un peu cru mais ça passe quand même. Ce n’est pas moi qui vais faire le « prude » quand je relis certaines de mes créations littéraires ^^

    Je me fais moins de réflexions que les autres lecteurs. Pour moi c’est une histoire, un fantasme. Libre à toi de mettre en application sous l’œil de partenaires bienveillants.

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com