en recherche d’identité, questionnement en l’air réflections du jour.

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée en recherche d’identité, questionnement en l’air réflections du jour.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #89755
    samael
    Participant


    Hello ici.

    Avant toutes choses, se texte sera plains de mes fautes habituels, c’est comme ça et personne n’y pe rien changer. J’en suis désolé, mais c’est plus une sorte de réflection a haute voix dans l’espoir que d’autre y apporte leurs lumière dans le bute de compiler, faire des moyenne, réfléchir plus, pour pouvoir réfléchir plus que plus, et encore plus.

     

    Je suis arrivé il y a quelques temps sur cette petite planète du net, et ma fois le moins que l’on puisse dire est que ma perplexitée va croissant.

     

    Par besoin d’autocompréention, (peut être) recherche de gens qui partage le même centre d’interret (peut être aussi) enfin j’ai ressentis le besoin de trouver des comuneautées ou m’intègrer, aprendre, penser, expérimenter, etc.

    De par mon gout pour la fessée, je me suis tourné vers se site, mais je ne crois pas pourtant arriver a trouver la place recherchée ici.

    J’explique.

    Ici quand je parles je m’exprime aussi au nom de ma copine qui à un profil très similair au miens, donc je parle en je, mais c’est un peu un Nous étant donné qu’en fait elle me laisse faire les recherches et les quêtes diverses en ligne préférant s’interresser au résultat et fesant confiance a mon avie.

    Notez si vous lisez ça, qu’en se moment nos rapports sont différent de d’abitude, ma copine dois prendre pour un temps indéterminer un médicamant qui l’empèche physiquement de prendre du plaisir par un rapport disons… convensionelle, et depuis lors elle me demande de plus en plus de fessée. Peut être est-ce derrière ce moment stressant et difficile sa manière à elle d’extérioriser, d’avoir se contact que nos ne pouvons plus avoir pour le moment, et peut être que comme dans toutes les phases ou on a été contraint par la santée, nous allons explorer un nouveau volet de nos jeux et aprendre a maitriser quelque chose en atandant des jours plus permissifs?

    bref

    Je ne veu pas que ça puisse paraitre blessant, c’est juste du pure ressentis personnel et ça ne vise a mépriser aucune comuneauté, aucun groupe de personne etc, c’est juste, une réflection.

    La questio que je me pose est: suis-je spanker? somme nous des ammateurs de fessée? peut être. Nous y jouons souvent, adoptons les jeux des spanker régulièrement, j’envisagerais même avec interret une relation basée uniquement sur la fessée avec une dame (et autant ma copine ne serait pas interressée par un mec pour recevoir une fessée simple, autant la donner sans plus a une autre dame je penses qu’elle ne dirait pas non.)

    Des SM alors? non, je ne penses pas. Ma copine n’a pas d’atrait spécial pour la douleur générale, elle apprécie les jeux ou elle peut sentir l’eccitation monter, de temps a autre sentir la force du désir engendré par ses soins et ses atours, mais nous ne cherchons pas la douleur maximale ou simplement la douleur, donc ça ne semble pas non-plus être ça.

    Un des points qui me rebute (je le confesse) est la trace d’une place prédéterminée pour chaqu’un derrière ses jeux de fessée. Souvent, quand on lis les fesseurs, on remarque qu’il y aurait une place à tenir pour l’homme ou la femme. Et même si je tolair que d’autre aient se point de vue (je ne suis pas un dictateur), je dois dire que je me met en totale oposition avec cela.

    Je dois avouer avoir aussi un peu de ressentiments négatifs en vers les fesseurs qui sont près a jouer de la main, de la brosse, de la ceinture, du fouet, du martinet, du… sur les fesses de quelqu’un (souvent quelqu’une) d’autre, mais qui trouveraient l’idée que quelqu’un (souvent quelqu’une) d’autre ne tente même que de leur éfleurer une fesse avec une envelope totalement insuportable et inconsevable.

     

    Je ne sais pas si ma grand-mère pratiquais la fessée, mais elle m’a toujours fait grandire avec de petites phrases qui sont ancrée profondément dans ma construction morale comme “ne fait pas aux autres ce que tu n’accepterais pas pour toi même.”

     

    Je trouve aussi assez étonant que certains ici ne jure que par la fessée donnée sur fesse nue a une femme (intimitée a l’air) mais trouve l’abord de la moindre question sexualitée inconfortable ou aient subitement besoin de pudeur. J’avoue ne pas comprendre ça (et il y a sans doutes des raison valables) mais même si elle comme moi ne vivons que fessée pour le moment et serions près a entré dans une relation avec une autre que sur la fessée, il n’en reste pas moins que tout cela ferait partie intégrante d’un tout, comme notre exploration du candaulisme (quand elle va voir ailleur, ou qu’elle m’écoute aller voir ailleur), notre interret pour les couples, les jeux a plusieurs, notre volonter latante de tester un club libertin et voir ce que ça fait, notre gout pour un peu d’exib et même une forme de voyeurisme, la quète de la compréention de sois, d’aprendre toujours plus a s’écouter sois même et écouter l’autre, savoir procurer des sensations comme en ressentir sois même… bref,  un jeu au minimum érotique.

     

    Si je n’ai ni le gout d SM, ni la vision admise par les spanker, alors ou vais-je, qui suis-je, je ne suis pas seul a être comme ça puisque l’humanitée est vaste et que je suis en couple avec une femme qui penses comme ça aussi, mais dans se cas, qu’est-ce?

     

    Bref, j’espaire que vous ne m’en voudrez pas de m’intéroger de la sorte, j’avais juste besoin d’écrir ça quelque part et peut être lire des avis, des réponses, (bien que je crains d’offencer un peu, mais j’avais besoin je penses d’extérioriser cette recherche interne.)

    #89764
    fesrouges1973
    Participant


    Cher Samael,

    Sachez qu’il y a autant de manière d’aimer ce petit monde qu’il y a de .. pratiquants. Vous avez parfaitement le droit d’aimer certaines choses sans les aimer toutes. Vous devez trouver votre propre chemin ensemble pour y trouver ce que vous aimez ensemble. C’est la seule chose qui compte.

    Il n’y a pas de règle à suivre, pas de bonnes et de mauvaises choses. Il n’y a que ce que vous aimez vous qui est important et si vous trouvez entre vous, votre manière d’accéder à ces plaisirs, soit! personne ne vous jugera comme vous ne devez juger personne.

    Prenez ce qui est bon pour vous, laissez le reste aux autres qui aiment d’autres choses. Explorez, expérimentez et surtout, communiquez entre vous pour trouver ce qui vous convient le mieux.

    C’est ainsi que vous aurez les réponses à vos questions. Personne d’autre ne pourra vous les donner, elles sont en vous!

    Bons plaisirs à vous!

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com