Elle porte un pull rouge…

Accueil Forums Discussions générales Récits Elle porte un pull rouge…

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #47621
    Eva
    Participant


    Je ne sais trop comment introduire ce récit,alors..et bien je le pose là :

    Elle s’appelle Aurélie.

    Je ne vous détaillerai pas comment on est arrivées là mais voilà :

    Elle pousse la porte du café, tout sourire, et sans hésitations se dirige vers moi. Elle porte un jeans, des bottines, un pull rouge assorti à son rouge à lèvres. Ses cheveux très bruns sont coupés au carré et tout bouclés, de belles boucles serrées bien dessinées.

    Une jolie crinière un peu folle, comme elle.

    -Salut toi ! me dit-elle en me « claquant » une bise fraiche.

    Je lui jette un regard noir en lui demandant :

    -Tu as vu l’heure ?

    -Ben quoi il est…MERDE ! ma montre s’est arrêtée ? me dit-elle avec un grand sourire innocent.

    Je lui souris en retour, mais qu’avec la bouche. Mes yeux, eux, ne sourient que moyennement à la petite blague.Ca fait un peu plus de 50 jours que sa montre s’est arrêtée alors…. Tu ne perds rien pour attendre ma jolie !

    Elle s’installe et jette son écharpe sur le tabouret à côté de moi, posant une fesse en équilibre.

    -Allez, fais pas la tête. Ajoute-t-elle avec un petit sourire charmeur, une petite moue sur le côté, battant limite des cils.

    Je respire en fermant les yeux. En fait cela achève de m’énerver.

    -Tu viens de sortir du boulot ? lui demandais-je

    Là, je vois une ombre passer dans ses yeux, mais « ni une ni deux » , elle me répond :

    -euh oui, mais j’ai loupé mon tram.

    Je penche la tête, perplexe. Certains diraient qu’on lit en moi comme dans un livre ouvert, mais pas elle visiblement !

    Ah bon ? Tu es sure ? la questionnais-je à nouveau.

    Je la vois quand même se dandiner sur son tabouret, et ses yeux tenter de fuir les miens.

    Elle me répond tête baissée : oui, oui..

    A ce moment, tout autour de nous, plane cette atmosphère de « petit mensonge ».

    Car je sais, qu’elle est sortie il y a deux heures ! Je l’ai vue dans la rue avec son petit cul et son pull rouge !

    Sous mon regard, je la vois cogiter à mille à l’heure.

    Alors, pour couper court, j’attrape la petite soucoupe noire à languette et balance ma monnaie dedans. Je lui attrape le bras et ajoute : Viens avec moi, en la tenant fermement.

    Une fois dans la rue je marche vite, je n’habite pas très loin. Je l’entraine à ma suite, fendant l’air frais.

    Elle tente un :

    -Attends, mais attends ! En s’arrêtant pour remettre son écharpe de style bohème.

    Je saisis alors un bout de ce tissu soyeux, tire dessus en la regardant, et ajoute limite en grognant: Tu AVANCES !

    Elle s’arrête de plus belle, me défiant du regard.

    J’ai juste envie de la gifler.

    Je déteste le mensonge.

    Elle voit alors que ça va VRAIMENT mal se passer, surtout pour son petit cul, si elle ne le bouge pas plus vite !

    Elle cède. Et c’est tant mieux sinon ma main partait. Là, maintenant !

    La dernière partie du chemin, l’arrivée devant ma porte, l’escalier, sont allés très vite. Comme dans un état second. Pour elle, comme pour moi.

    Dès que nous avons passé ma porte, je l’ai saisie par les cheveux de la nuque d’une main, l’autre tirant sur son écharpe, juste sous son cou, en la maintenant fermement pour qu’elle me regarde dans les yeux.

    -Tu ne me mens pas ! dis-je l’index levé en lâchant l’écharpe (eh oui ce n’est pas un mythe ce fameux doigt) juste avant de laisser partir ma main en une gifle.

    Je la sens vibrer et encaisser sous mes doigts.

    Tant mieux petite !

    Vibre !

    Je l’entraine alors vers ma chambre. Sans passer par la case salon. L’écharpe tombe à terre, et je l’emmène.

    Désolée ma biche, mais là, c’est trop !

    Alors je la penche sur mon lit, et ma main vient frapper sans ménagement sa fesse droite.

    Puis, plus fermement, elle revient s’abattre au centre de son séant. Une claque comme celles qui remontent la colonne vertébrale.

    -TU ne mens pas !

    Et je reclaque encore. Mais du revers, et ça « frite » la fesse gauche.

    Elle réagit à chaque fois en tressaillant, tentant de m’échapper un peu en partant en avant.

    Alors, je lui saisis le passant de son jeans, le remonte fermement, jusqu’à lisser le tissu. Et reclaque.

    Plus fort.

    Je sais que la couture vient cisailler son sexe, je sais que le tissu tendu n’amorti plus les coups.

    Mais je m’en fiche.

    Tu la voulue, tu vas l’avoir….La suite au prochain épisode ?

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #47625
    lunapower
    Participant


    hum mais c’est délicieux 🙂

    #47626
    salamboflaubert75
    Participant


    Délicieux et charmant

    Sal

    #47632
    Miss Betty
    Participant


    Hummm ! Vivement la suite ?

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #47637
    Sombrelle
    Participant


    waouh superbe ce récit!

    Alea Jacta Est
    http://sombressensuelle.blogspot.com

    #47655
    anatole
    Participant


    Mouais….enfin le pull rouge c’est aussi un film un peu ancien sur l’histoire d’un meurtre sordide..;espérons que notre amis Eva n’en soit pas arrivé à cette extrémité, bien que très en colère….que ce ne soit que les fesses de la dame qui meurent de plaisir….

    Je me sentirais vieux le jour où mon sexe ne me servira plus qu'à pisser

    #47673
    Anonyme
    Inactif


    Je n’ai pas l’habitude d’encenser les fictions de genre, trop souvent médiocrement rédigées et clones les uns des autres avec des passages obligés convenus… Mais j’aime beaucoup celui-ci.

    #47697
    Eva
    Participant


    @laurette: merci!

    @missbetty
    : si gentiment demandé..oui je vais y penser a une suite!?

    @anatoleenfer
    :votre commentaire m’a fait rire…mes colères peuvent être terribles!?
    @stan: bon ok, là j’ai rougi…merci!

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #47702
    Snakeye
    Participant


    J’attends la suite avec impatience.
    On a enfin retrouvé le fameux doigt de Mamie )

    En mai, fesse qui te plait.

    #47725
    Louize
    Participant


    J’aime beaucoup 🙂

    #47736
    Badine79
    Participant


    J ai toujours adore les pulls rouge….

    #47797
    Paulparis
    Participant


    Oui mais je sens qu’il n'(y a pas que le pull qui va être rouge…bientôt 🙂

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com