Du plaisir de fesser (ou non) des femmes de pouvoir

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Du plaisir de fesser (ou non) des femmes de pouvoir

  • Ce sujet contient 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Anonyme, le il y a 9 mois et 3 semaines.
3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #88475
    Anonyme
    Inactif


    Je vous partage aujourd’hui l’état d’esprit qui peut être le mien lors de rencontres dans la vie du tous les jours ou dans la vie professionnelle. Lorsque vous rencontrez ce que j’appelle une femme de pouvoir (institutrice, médecin,  magistrate, femme politique, pdg etc…) ou une “sachante” (scientifique, experte en tous genres), on peut être impressionné, se sentir inférieur, en position de faiblesse éventuellement. Ce n’est pas vraiment dans ma nature mais une petite règle personnelle m’y aide : imaginer ce que je ne sais pas de la vraie vie de cette personne, sa face cachée. En fonction de mon ressenti, je peux l’imaginer soumise, portant des sous-vêtements affriolants sous sa stricte tenue vestimentaire, adepte de nos jeux et fessée sévèrement par exemple, D’une pensée, la perception que vous avez de votre interlocutrice change radicalement. Les plus rationnels d’entre vous me diront qu’il y a très peu de chances que ce soit réellement le cas et que je me fais juste un film. C’est vrai et pourtant faites le test sur vous même pour commencer : qui imagine facilement dans votre entourage que vous puissiez pratiquer la fessée? Elargissez le test à vos partenaires de jeux actuels et passés : vous les auriez croisés à un repas chez des amis, auriez-vous pu imaginer cette pratique chez eux ? Plus largement, n’avez vous jamais été surpris d’une révélation tardive et surprenante chez un de vos proches? Nous avons tous une part d’ombre n’est pas une légende. Fort de mon expérience, j’aime à imaginer une femme que je rencontre dans une situation cocasse, incongrue, d’un coup le “mythe” s’effondre un peu. Comme je suis joueur, je peux passer de la pensée à l’action et si la femme en question m’interpelle, je peux mettre beaucoup d’énergie à passer de la pensée à l’action, du rêve à la réalité. Je me lance des défis, mettre cette femme de pouvoir entre mes jambes pour une fessée notamment, plus difficile, lui faire porter une culotte de chasteté (voir post précédent) sous le strict tailleur qu’elle porte au travail et d’être le seul avec elle à le savoir. Alors là, pour moi, on atteint la quintessence du jeu car les obstacles sont nombreux, le taux de réussite aléatoire, mais la victoire finale n’en est que plus belle. Patience, persévérance, imagination, persuasion sont de mises pour cet exercice que je n’ai réussi pour l’instant que 5 fois dans ma carrière.

    #88482
    Monsieurgigi
    Visiteur


    Bonjour ! C’est un score plus qu’honorable pour cette discipline particulière qui n’est pas (encore) olympique… 😉

    Monsieurgigi : l'essayer, c'est l'adopter !

    #88483
    Anonyme
    Inactif


    Ho oui surtout des politicienne qui m exaspère

    De l’eur flanqué une bonne fessée ce serait un régal

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com