Double Dose

Accueil Forums Discussions générales Récits Double Dose

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #74227
    Docteur Clack
    Participant


    Elle et moi bavardions gaiement après la sérieuse fessée qu’elle venait de recevoir. Elle s’était rhabillée et se tenait assise sur le bord de la chaise pour limiter l’appui sur ses fesses endolories. Nous parlions d’une amie commune que j’avais fessée quasiment au sortir du train il y a quelques temps, alors qu’elle avait également reçu une fessée de son partenaire habituel dans le parking juste avant d’embarquer pour un court voyage. Même si plusieurs heures séparaient les deux fessée, ma comparse du jour était interdite persuadée que c’était impossible de supporter deux claquage de fesses à la suite.

    Elle argumentait avec fougue mais je voyais la curiosité monter et l’envahir, car elle se tortillait sans cesse, tripotait sa chevelure et se dandinait d’une cuisse sur l’autre. Elle me lançait des oeillades gourmandes au milieu de toute cette agitation.  Alors je la regardai droit dans les yeux et lui dis d’un seul coup: “Toi, tu as envie d’une autre fessée. Maintenant !”
    Elle se figea d’un seul coup avec une moue surprise et se leva en hochant la tête frénétiquement. Comme je me levai à mon tour, elle commença à hésiter. Je lui laissai le temps de se décider ce qu’elle fit par le regard, puis la tourna délicatement sur le côté pour lui abaisser son pantalon et sa culotte en faisant bien attention à ne pas frotter le tissu sur la peau pour que la sensation de l’air frais sur ses fesses encore tièdes soit plus forte. Puis je la basculai sur les genoux et la laissai respirer profondément. Je commençai par une délicate caresse toute légère pour lui hérisser le poil et la remettre en condition.
    “Prête ?” “Ouich” souffla-t-elle doucement. La première claque la surprit aussitôt par une sensation inhabituelle. Certes la brûlure était familière mais elle ressentait en écho un réveil de cette douleur diffuse endormie dans les profondeurs de ses globes encore roses. L’impression était curieuse. Les claques suivantes firent mouche. Elles brûlaient comme à l’accoutumée mais réveillaient la douleur installée qui diffusait dans la totalité de son fessier. Les deux sensations se superposaient comme si chaque claque touchait directement la profondeur de sa chair, sensation qui normalement survenait plus tard dans la fessée. Qui plus est, les endorphines n’étaient pas encore là pour mêler plaisir et douleur, alors l’effet était quasiment insupportable. C’est comme si elle vivait dès le début les sensations de la fin de la fessée sans avoir eu le temps de s’habituer. Un raccourci qui la décontenançait et décuplait l’intensité de la douleur mais aussi de la tension.
    Mais mes encouragements ainsi que sa fière détermination à faire bonne figure (si je puis dire) contribuèrent à lui permettre de supporter son sort et de réaligner son esprit et son corps. Elle respirait profondément et se concentrait pour tenir. Elle laissait filer une légère plainte continue, comme une expression de la tension physique et nerveuse qu’elle ressentait. Son dos se cambrait et elle poussait sur ses bras mais elle ne lâchait pas. Quand je lui glissas que peut-être je pourrais mettre fin à son supplice elle réagit aussitôt: “Oui, oui, c’est bien là!”
    Je poursuivis cependant pour maintenir la tension et aussi installer doucement une dégressivité dans la force des claques pour finir par un massage délicat lui permettant de redescendre. Elle se releva doucement. Elle titubait un peu. “Ca va ?” “Je suis un peu sonnée là, mais ça va”. Le rose lui montait aux joues comme si la rougeur ravivée de ses fesses remontait jusque là. Elle avait un franc sourire. “Ouah ! Je suis échauffée de partout. C’était incroyable. J’en perds l’équilibre”.
    Je l’allongeai doucement sur le lit et elle se replia sur le côté pour se tenir les fesses à deux mains comme elle aimait le faire. Elle était fière d’avoir passé l’épreuve et promit qu’on recommencerait. Je la laissai savourer longuement.

    #74228
    Manfred
    Participant


    Cher docteur, la découverte de l’intime et de la vérité des êtres fait partie des choses que l’exploration de ce fantasme me révèle. Dans vos sujets, vous la poussez à un niveau qui déclenche à chaque fois chez moi une admiration certaine. Bravo pour cette nouvelle démonstration de vos talents…

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 4 jours par Manfred.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 semaines et 4 jours par Manfred.
    #74269
    Docteur Clack
    Participant


    Merci beaucoup cher Manfred.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com