Des vertus ambigües des feutres

Accueil Forums Discussions générales D/s Des vertus ambigües des feutres

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Messages
  • #69517
    Monsieur Méchant
    Maître des clés


    Les feutres…
    On ne parle pas assez de leurs vertus artistiques quand on les utilise à des fins pédagogiques. En ce qui me concerne, j’ai toujours aimé détourner les accessoires de notre quotidien pour en faire les jouets de mes désirs et des siens.
    Mais attention, pour moi, il ne s’agit plus d’un jeu quand j’explore les troublantes émotions qui s’invitent dans mon pays des merveilles.
    Elle devient mon Alice et je suis son chapelier fou, exigeant mais bienveillant, sévère mais juste…

    Exercice n°1 :
    Observation et mobilité
    Elle doit être sage, dans un coin de la pièce pendant que je lance sur la moquette 24 feutres choisis avec soins.
    L’exercice est simple. La poupée doit se déplacer à 4 pattes et pousser du bout de son nez chaque feutre dans une petite transhumance jusqu’à moi.
    Interdiction absolue de se servir de ses mains.
    Quand ce petit troupeau de couleurs est rassemblé, elle doit les classer par teintes à mes pieds.

    Exercice n°2 :
    Concentration et travail sous stress
    Munissez-vous d’un sablier approprié afin d’égrainer le temps pendant 5 minutes.
    Choisissez dans un livre de coloriage une page que votre poupée devra colorier impeccablement avec les feutres.
    Son travail devra être soigné mais rapide.
    Pendant les 5 minutes du sablier, elle devra s’appliquer et finir son coloriage sans que les couleurs ne dépassent les contours noirs qui les délimitent.
    Si elle n’a pas fini à temps, elle sera sévèrement punie à la ceinture.
    Si elle ne s’est pas assez appliquée et que la couleur empiète sur des zones interdites, elle sera grondée et fessée.

    Exercice n°3
    Maitrise de son excitation et Obéissance
    Vous aurez découpé avec précision son legging de sport, de manière à ce que ce collant moulant, révélant les formes callipyges de la demoiselle, soit parfaitement ajouré au niveau du sexe et du petit trou de ses fesses.
    Elle sera allongée à plat ventre sur le sol, les jambes serrées l’une contre l’autre, sans pression.
    Vous lui demanderez de se cambrer, ce qui rendra totalement accessibles sa déchirure et l’œillet de ses fesses.
    Ensuite, vous choisirez un feutre d’une couleur qui vous parle (un feutre rouge en ce qui me concerne).
    Et délicatement, vous ferez coulisser entre ses fesses le feutre, que vous aurez préalablement décapuchonné, de manière à le nicher dans son œillet sur le deux tiers de sa longueur.
    Quand tout sera en place, vous vous placerez à côté d’elle et lui demanderez de contracter son périnée.
    Vous verrez alors le petit accessoire coloré se redresser légèrement, comme un petit témoin des efforts qu’elle fait pour vous satisfaire. Félicitez-là avant de lui dire de relâcher pour que la petite tige rouge s’incline de quelques millimètres.
    Elle est prête pour l’exercice !
    Vous lui ordonnerez alors de se contracter à nouveau pendant que vous comptez à voix haute jusqu’à 10.
    Elle aura interdiction de relâcher le petit mouchard rouge entre ses fesses pendant votre décompte.
    Tout relâchement doit être sévèrement sanctionné, si vous voyez le feutre s’affaisser légèrement, grondez-la et punissez-la avant de recommencer cet exercice qui doit être précis.
    Si en revanche, elle est douée, félicitez-la chaleureusement en l’embrassant dans le cou et en lui caressant la tête avant de porter le décompte à 15.

    Exercice n°4
    L’exercice de la trousse
    Il est fort à parier que l’exercice n°3 ait éveillé chez la demoiselle, une excitation clandestine qu’elle aura du mal à vous cacher mais que trahiront son souffle altéré et l’humeur démonstrative de son sexe gonflé.
    C’est le moment de vous essayer à l’exercice de la trousse.
    Pour cela, faites-lui choisir 12 feutres.
    Elle devra s’allonger sur le dos, les jambes écartées et repliées de manière à ce que son sexe, ourlé par l’ouverture du legging, soit présenté à votre disposition.
    Vous l’aurez compris, nous testons ici les aptitudes de cette poupée à être « remplie » comme une petite trousse.
    Pour cela vous ferez coulisser lentement et un par un, les 12 feutres à l’intérieur de sa chair.
    Faites-le délicatement, en lui parlant avec bienveillance et en la félicitant parce qu’elle est sage.
    Demandez-lui ce qu’elle ressent, il est fort possible qu’elle se sente honteusement instrumentalisée sous la contrainte de ses feutres qui s’accumulent lentement en elle.
    Quand elle sera remplie à votre guise, enlevez les capuchons des feutres et cajolez-la pour sa conduite et son Obéissance.

    Voilà.
    Une fois que la demoiselle aura réalisé ses exercices, vous la câlinerez avec soins et même si le châtiment l’a convoquée à plusieurs reprises, vous la récompenserez pour son travail et son application à bien faire…

    Le chapelier Fou

    Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

    #69518
    Yves
    Participant


    Intéressant ces exercices….Et inspirants…

    Mesdames, mesdemoiselles, mon propre plaisir passe par le vôtre

    #69519
    Christal
    Maître des clés


    @sakura61 dit : 2 exercices me revenaient en mémoire pendant cette lecture.

    Et, on peut savoir lesquels 😇

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

    #69531
    Chelonia
    Participant


    Intéressant cette rentrée scolaires section grande maternelle 😁

    La prochaine étape c est de la faire dessiner ou écrire son prénom en tenant le stylo de cette façon…🥰

    #71059
    Christal
    Maître des clés


    Pour @chelonia, notamment, que cela semblait inspirer…

    Exercice n° 5

    Écriture dirigée – Travail de précision

    La petite Alice sera en position accroupie, toujours en legging. Elle viendra faire face au Chapelier. Debout bien droite, elle descendra élégamment en position squat, avant d’écarter très largement les cuisses. Accroupie ou à genoux selon la morphologie d’Alice. Le Chapelier glissera entre ses jambes, une feuille de dessin et inséra dans le sexe de sa poupée, un gros marqueur décapuchonné (ou un pinceau avec un manche assez long et gros).
    Elle devra alors contracter son sexe pour que ce feutre ne s’évade pas de son intimité et sans l’aide de ses mains réussir à écrire : Merci.

    Rien n'est acquis, tout est fragile...

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com