Des mots qui raisonnent plus que des claques…

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Des mots qui raisonnent plus que des claques…

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #85105
    Lola
    Participant


    Après quelques années à fantasmer sur la fessée je décide enfin d’y céder mais je dois trouver un homme à la hauteur de la tâche.

    Je descends d’une lignée de femmes dominantes, fortes qui ont toujours mené les hommes à la baguette, me soumettre ne fait pas partie de mon éducation. Et pourtant cela m’attire depuis longtemps.

    Je vais sur un site et entame quelques discussions sympathiques avec des hommes qui me promettent de cuisantes sensations.

    Rapidement je m’ennuie de leur manque d’autorité, alors je prends le dessus dans les débats, beaucoup s’énervent, j’aurais presque envie de leur mettre la fessée…

     

    Un soir, un homme me contacte, le niveau de notre échange s’élève, il a le sens de la rhétorique, de la répartie, subtil et autoritaire à la fois, l’échange devient intense.

    Le jeu se poursuit au fil des jours, nous mettons en place des règles et des objectifs à atteindre pour mes révisions.

    Ma vie étant anarchique au possible depuis quelques mois l’idée me séduit.

    Nous faisons un point chaque jour , je note mes bêtises, mais Monsieur s’irrite car les jours passent et mon comportement ne s’améliore pas. Il sévit et me punit à distance mais rien n’y fait j’ai envie d’être dissipée et de faire la fête malgré les examens qui approchent.

    Il me propose alors un rendez-vous, dans un curieux mélange de désir, appréhension et crainte j’accepte.

    Mon carnet est peu brillant mais mon charme fera l’affaire.

    Le jour J je me lève détendue, j’ai pris la matinée pour m’occuper de moi, nous avons rendez-vous à 14h. Il m’ a demandé de mettre une culotte en coton, très bien jouons, le reste de ma tenue sera en dentelle et voyante.

    Je ne suis pas une gamine!

    Debout devant le bar j’attends, Monsieur n’y est pas encore, alors que je m’apprête à commander un jus de fruit, une main se pose dans mon dos et une voix prononce mon prénom.

    D’une voix grave et posée il me fixe, son charisme et sa présence me trouble il est vraiment charmant.

    Après cinq secondes d’apnée j’analyse rapidement sa morphopsychologie comme je le fais régulièrement dans mon travail, cherchant quelques indications sur son mode de fonctionnement afin de rester dans la maîtrise.

    Le bar n’étant pas très cosy nous choisissons d’aller directement dans la chambre où je pense que nous allons faire connaissance.

    Cependant, à peine entré il donne le ton, pas de présentation, il m’ordonne de m’asseoir et de sortir mon carnet, un peu brusquée mais joueuse j’obtempère et observe très amusée la scène.

    Monsieur débute la lecture de mes exploits de la semaine et me sermonne pendant que je commente mes bêtises en riant. En cinq minutes je me retrouve au coin, le nez contre le mur, les mains sur la tête mais je continue de rire, la situation est délirante, ce qui me vaut quelques claques avant de retourner au coin.

    Il reprend le fil de la lecture, les pages défilent, il y a une bêtise que je redoute car Monsieur m’avez menacé sèchement pour celle là. Encore deux pages et nous y sommes, je lui ai envoyé une photo de mon majeur il y a quelques jours et il n’ a pas apprécié du tout.

    Il marque un temps d’arrêt: « Ah, le doigt d’honneur, tu te souviens de la punition que je t’avais promis pour ça?»

    Bien sûr je joue les amnésiques: « Non, pas vraiment », puis je me moque de lui « Enfin si, je dois mettre une main sur la tête et l’autre dans le dos.»

    Monsieur s’impatiente « Non une main sur la tête et le doigt dans tes fesses.»

    Évidemment je refuse la punition alors il saisit le martinet et commence à légèrement me zébrer les fesses, il retient les coups, c’est un avertissement.

    Finalement un doigt dans les fesses c’est moins douloureux, j’accepte cette punition ridicule.

    La fin du carnet approche et l’annonce du verdict me tend:«Je vais te donner une fessée à la main et puis 10 coups de ceinture.» La ceinture, il plaisante c’est ma première fessée!

    Je me reprends, c’est sûrement pour m’impressionner, il ne le fera pas.

    La fessée débute, j’ai du mal à garder mon sérieux, je le connais depuis une demi heure et me voilà les fesses à l’air sur ses genoux, la situation est cocasse!

    Il me sermonne puis les claques s’enchaînent, ses mains sont fermes et en même temps si douces, je suis aux anges, ce n’est pas très douloureux pour le moment.

    Le temps se fige, les minutes défilent les claques commencent à piquer, je me débats un peu alors Monsieur reprend de plus belle et augmente l’intensité.

    Mes fesses sont brûlantes, je ne ris plus du tout.

    Il synchronise sa voix sur le flot de claques et me dit: « Oui une fessée ça fait mal et ce n’est pas toi qui va décider quand elle commence et quand elle se termine.», tout en me resserrant avec son bras pour que je reste en place.

    Ces paroles raisonnent dans ma tête, plus efficaces que les claques elles me font descendre d’un étage et les émotions affluent. Je me sens vulnérable et punie en totale perte de contrôle.

    Il me demande de compter les dernières claques mais j’ai du mal à me concentrer entre la douleur et l’émotion les chiffres ont du mal à venir.

    Une fois les fesses bien rouges je suis renvoyée au coin.

    Ensuite Monsieur me propose des petits jeux, je passe de la douleur sous ses mains à la douceur de ses doigts, de l’excitation au plaisir , de découvertes en découvertes plus délicieuses les unes que les autres, mon corps se tend et j’atteins le nirvana sous ses yeux.

    L’après -midi se poursuit entre petites fessées et douces attentions, le temps est suspendu je me sens bien avec lui.

    Enfin Monsieur m’annonce devoir partir bientôt et indique m’avoir épargné la ceinture.

    Mais le dragon qui est en moi et qui ne sait pas se taire réplique: « Je vous avez prévenue que j’étais persuasive.»

    Sur ces mots il change d’attitude et m’ordonne de me positionner sur le petit banc tout en dégrafant sa ceinture.

    Je me fige, je ne pouvais pas me taire pour une fois!

    Je sens que je vais le regretter, en effet la ceinture s’abat sur mes fesses la douleur est intense.

    Il me demande de m’excuser, mais la douleur brouille mon esprit, je me concentre et finit par y parvenir en pensant que la punition s’arrêterait.

    Malgré mes excuses il continue la punition, un de plus et un autre ma fesse droite est en feu, je place ma main dessus et malgré ses ordres je ne peux la retirer. Il s’occupe alors de la fesse gauche,

    la morsure s’étend…

    J’ai atteint ma limite, il le voit, il s’arrête enfin et je reprends mon souffle. Je vais pour me redresser quand d’une voix cinglante il m’annonce «encore deux»

    Ce chiffre raisonne dans ma tête «DEUX»,«DEUX!» cela ne semble rien mais à ce moment là ça sonnait comme 10 en moi.

    Je ne suis pas en mesure de répliquer, j’attends sans broncher, le cuir épais de sa ceinture venir au contact de mes fesses brûlantes.

    Mon souffle est coupé et de un et de deux…

    Enfin il finit par une menace: «Si tu ne te mets pas au travail et que tu n’atteins pas tes objectifs la prochaine fois tu en recevras cinquante»

    Monsieur m’aide à me relever et m’enlace dans ces bras alors que je masque quelques larmes.

    Ces deux coups ont été ma punition, le moment où vraiment je me suis sentie désemparée, en lâcher prise total.

    En rentrant ce soir j’ai les fesses en feu mais je me sens très apaisée, prête à me concentrer sur mes révisions enfin quelque temps je ne suis jamais sage longtemps…c’est ennuyeux !

    En pensant à mes futures bêtises, l’image de mon corps sur ses genoux jaillit dans mon esprit , quel délicieux moment…

    #85110
    Fesseur83
    Participant


    Bonjour
    J’ai beaucoup aimé votre récit, on peut être dominatrice dans l’âme , mais avoir besoin de soumission, une autorité qui nous dépasse , celle qui nous fais envie, celle que nous recherchons. Je vous souhaite de rencontré à nouveaux se bonheur .

    Pratique la fessée depuis plus de 30ans, recherche rencontres, amitiés

    #85112
    Ulysse
    Participant


    Une femme à la hauteur de ses audaces. Une conteuse à la hauteur de nos attentes. Merci.
    (Et puis, encourageant pour les révisions, orthographe et syntaxe quasi-parfaites 😉)

    #85115
    Guruduth
    Participant


    Très beau récit ! Merci

    #85117
    rosissement
    Participant


    J’aime beaucoup l’histoire. C’est sur que si on punit à chaque écart sur les révisions, ça peut vite faire beaucoup. J’adore la provocation à la fin, et la punition qui suit.

    #85120
    lunapower
    Participant


    Très sympa et merveilleusement raconté, merci pour ce partage 🙂

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #85129
    Pantalon noir
    Participant


    Non, je ne suis pas d’accord! Beaucoup trop de fautes “raisonner” au lieu de “résonner”, fautes de conjugaison multiples… Celà mérite encore beaucoup de corrections….

    #85134
    Lola
    Participant


    Monsieur Pantalon noir, un peu de modération je vous prie, certes il y a quelques fautes d’accord mais pas de quoi fouetter un chat! Pour ce qui est du mot ” raisonner” j’ai choisi sciemment cette orthographe, j’admire votre côté cartésien mais vous manquez de subtilité…

    #85135
    Anonyme
    Inactif


    j’aime beaucoup l’histoire ,très jolie récit 🙂

    #85138
    Anonyme
    Inactif


    Beau texte.

    #85145
    Chelonia
    Participant


    On peu être dominante et aimer la fessée 🥰

    #85150
    Paulparis
    Participant


    On peu être dominante et aimer la fessée

    🥰

    Et oui… Hier soir j’ai administré une bonne fessée à une femme qui aura sans doute encore quelques rougeurs aujourd’hui. Ce matin c’est moi qui ai reçu la cravache… Varier les plaisirs, c’est pour moi essentiel !

    #85180
    Pantalon noir
    Participant


    Monsieur Pantalon noir, un peu de modération je vous prie, certes il y a quelques fautes d’accord mais pas de quoi fouetter un chat! Pour ce qui est du mot ” raisonner” j’ai choisi sciemment cette orthographe, j’admire votre côté cartésien mais vous manquez de subtilité…

    ah, je manque de subtilité… Eh bien je vous invite à relire avec attention votre texte, vous verrez qu’il y a largement matière à correction… Syntaxe, grammaire… J’en passe. Et depuis quand les élèves commentent ils les propos des enseignants ? Hum ? Vraiment, vous préparez votre postérieur à de multiples tumefactions….

    #85214
    Ulysse
    Participant


    Monsieur Pantalon noir, un peu de modération je vous prie, certes il y a quelques fautes d’accord mais pas de quoi fouetter un chat! Pour ce qui est du mot ” raisonner” j’ai choisi sciemment cette orthographe, j’admire votre côté cartésien mais vous manquez de subtilité…

    ah, je manque de subtilité… Eh bien je vous invite à relire avec attention votre texte, vous verrez qu’il y a largement matière à correction… Syntaxe, grammaire… J’en passe. Et depuis quand les élèves commentent ils les propos des enseignants ? Hum ? Vraiment, vous préparez votre postérieur à de multiples tumefactions….

    Ah! C’est le rôle des pro-fesseurs de relire un texte ligne à ligne pour exciter leur légitime fantasme de corrections. Qui en voudra ici au Pantalon Noir de se bosseler quelque peu à cette idée. En relisant ce récit délicieux, sensible, bien troussé, on voit en effet de petites erreurs ou coquilles que les doigts d’une main suffisent à compter (d’où mes encouragements quand je dis «quasi-parfait»). Mais écrire qu’une annonce tempétueuse de coups à venir «raisonne» dans une tête, c’est plutôt amusant, non ?
    On connaît de brillants écrivains nuls en orthographe, c’est loin d’être essentiel (sauf pour une lettre officielle ou une demande d’emploi, et encore).

    Et, pour raconter –de façon si vivante– sa première fessée, que l’émotion l’emporte sur la conjugaison, quoi de plus touchant ?

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com