Dérapage lors d’un shooting

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Dérapage lors d’un shooting

Étiqueté : 

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #88329
    TSM
    Participant


    Madame, Monsieur, chers jurés, Monsieur le curé

    Je viens con-fesser avoir péché en cédant à la tentation. En effet, la définition du “péché”  indique que c’est la transgression consciente et volontaire de la loi divine du monde de la fessée. Dans ce monde où la pédagogie et l’éducation passent par le rougissement des délicates rondeurs féminines, il est considéré comme un péché et même, un manque de respect, d’associer fessée et sexe !

    Abordons les faits !

    Pour faire la promotion de notre gîte, il me semblait nécessaire de faire des photos et une vidéo d’une femme entravée et punie sur un banc à fessée. J’ai donc demandé à ma belle de faire le modèle. Elle s’est installée de bon coeur sur le banc à fessée où elle s’est laissée attacher.

    Après avoir pris des photos, j’ai donc lancé le caméscope pour “travailler”, j’insiste sur ce mot. Après avoir relevé sa jupe, j’ai constaté qu’elle avait mis une jolie culotte très coquine et surtout ultra provocatrice. Cette provocation méritait donc un recadrage et une vraie fessée se justifiait.

    Qu’allaient penser nos auditeurs ? Franchement ! ! ! Que nous sommes libertins ou des cochons ? Impensable !

    Prestement déculottée, la dite “lolotte” avait perdu tout son charme, mais hélas, son image s’était insidieusement gravée dans ma mémoire. L’abominable modèle s’est avéré être une très vilaine fille. Pendant sa fessée, elle n’arrêtait pas d’agiter son merveilleux popotin. L’ayant au préalable déjà bien mis en valeur par la délicieuse culotte, l’image de ce rempart de tissu titillait grandement mes neurones.

    Je me suis dit : ” Ne fait pas comme Ulysse, ne cède pas à la tentation d’écouter les sirènes par faiblesse”. J’étais hélas comme envoûté et me battais avec ma conscience pendant qu’elle poursuivait ses abominables provocations sous les coups de paddle. A croire qu’elle aimait ça ou, pire encore, qu’elle cherchait à me pousser au péché de chair, chose absolument interdite après la fessée.

    Sa punition terminée, une fois le caméscope coupé, la belle entravée avec ses fesses bien rouges et si bien offertes a eu comme un effet hypnotique. Et là, mesdames et messieurs les jurés, monsieur le curé, sous prétexte de demander à être détachée, elle s’est mise à agiter les beaux fruits mûrs séparés par un délicat pertuis semblant bailler pour exposer son temple de la fécondité et de l’amour.  Comment résister ?

    Je vous passerai des détails sur mon abominable braguette lancée dans la résistance puis ce que j’ai fait une fois quelle eut abdiqué.

    Suis-je coupable ou est-ce que ma femme doit être punie pour avoir joué les sirènes à des fins mercantiles ?

     

    • Ce sujet a été modifié le il y a 9 mois et 4 semaines par TSM.
    Pièces jointes:
    Vous devez être connecté pour voir les fichiers attachés

    Le meilleur des fétichismes est celui qui vous permet de vous épanouir.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com