Débutante, une expérience intense

Accueil Forums Discussions générales Récits Débutante, une expérience intense

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Messages
  • #58206
    Anna-sperimentando
    Participant


    -Baisse ton jean.
    Tranquille mais assuré, le ton n’admet aucune discussion.
    Dans ma tête, les emotions se bousculent, les fantasmes se transformant brusquement en realité.

    Comment j’en suis arrivée la

    Les idées totalement farfelues qui passent par la tête de deux filles, collocataires depuis trois ans devenues copines, sont faites plutôt pour voir qui des deux est la plus témeraire tout en sachant bien que certains défis ne seront jamais vraiment mis en pratique.
    Mais voilà, en nous confiant l’une a l’autre nos fantasmes plus absurdes, une des deux ( moi ou elle, je ne sais plus) à evoqué la fessée.
    Comme je passe plus de temps sur les tchat et autres sites du genre qu’a préparer les examens d’architecture, j’ai eu l’idée de faire une brève recherche.
    En deux clic j’ai trouvé plusieurs forums aux titres plus ou moins bizarres. “Discipline domestique” ( cela fait un peu trop couple de vieux) ,”Fesses rouges” (un peu inquiétant..) et d’autres qui me font rire. Et puis, deux lignes en dessous sur le moteur de recherche, je tombe sur…”Deculottées”. D’un coup, ce simple mot me remet à ma place, mon sourire se fige.
    Les jours suivants, j’ai dialogué sur le site avec des personnes qui se disaient prêtes a me faire découvrir cette pratique, j’en ai profité pour essayer de comprendre mieux comment cela se passe. J’en ai parlé a Fanny et je lui ai montré quelques recits sur la fessée. J’ai vu sa perplexité sur cette idée , et mes arguments (genre toute experience nouvelle aide a comprendre qui tu est, si on essaye pas on ne saura jamais, etc.) n’ont fait que renforcer ses doutes sur ma santé mentale.

    Pourquoi alors se trouve t-elle maintenant ici, embarquée dans cette etrange experience elle aussi? Tout simplement parce qu’elle n’a pas voulu me laisser aller seule a cette rencontre avec un inconnu.
    Ce qui ne veut pas dire accepter de participer, elle est determinée à avoir uniquement un rôle d’ange gardien. De mon côté, le fait qu’elle m’accompagne a cette rencontre incongrue est certainement rassurant. A ce moment, je ne mesure pas encore combien cela sera embarassant qu’elle soit temoin de cette experience.

    -Baisse ton pantalon.
    La phrase est repetée, sans impatience, comme avec la certitude que ses indications vont être executées.

    Nous sommes toutes les deux debout devant l’inconnu, décidément plus vieux (a nous deux nous ne faisons pas son age) et absolument imperturbable dans son rôle. Même le fait que nous sommes venues a deux n’a provoqué aucune réaction apparente.
    Pendant la discussion en chat, MisterX  a donné quelques indications sur le déroulement et les limites à fixer, mais sans s’attarder sur la tenue ni sur d’autres détails. J’ai donc pensé mettre ce que je porte habituellement. Un jeans, un pull, comme si c’etait pour aller à l’uni ou sortir bavarder avec les copines…sauf que là je me suis embarquée dans une experience très differente.
    En montant les 3 étages de l’immeuble ou se trouve le bureau de MisterX ( oui, c’est bien un bureau, ou pour mieux dire un cabinet ) mes jambes sont molles, le souffle me manque, le dernier moment pour revenir en arrière…. Pas un mot avec ma copine qui suit deux marches plus bas, de toute manière elle a déjà amplement exprimé ses doutes pendant le court voyage en autobus.
    Tout se passe comme dans une espèce de rêve, sonner, entrer se retrouver devant un inconnu.

    Du moins inconnu pour moi….
    Dés que je suis en sa présence, le souvenir de ce que j’ai du faire pendant la discussion préparatoire me reviens brusquement en me faisant monter le feu au joues.
    Je viens de dire qu’il s’est limité a donner quelques indications sur le déroulement de la “rencontre” mais pour être honnête j’ai omis une partie.

    La preparation
    Plusieurs conversations en tchat ont eu lieu. La premiere presque trop facile, une discussion aimable et désinvolte, quelques questions sur mes passions et activités dans la vie, MisterX se montrant agréable et plutôt à jour sur les thèmes genre musique, series TV pour quelqu’un qui à plus du double de mon age.
    La deuxieme, plus de questions sur mon attitude, mon caractère, je pense il sondait plus en profondeur ma personalité et mes motivations. Les choses on brusquement changé après une heure de conversation: une requête très directe m’est tombée dessus comme un coup de vent glacial. Les lignes apparaissent rapidement sur la fenêtre du chat, une question sur mon habillement actuel, la suivante si je suis seule dans mon appart, et quelques secondes aprés une requête brève et directe.
    -Déculotte-toi et fait une photo en montrant tes fesses.
    Prise de panique je fait semblant de ne pas avoir lu. Aprés quelques instants, la requête se fait impérative
    -Pantalon et culotte aux chevilles, ce n’est pas difficile à comprendre.
    Je commence a comprendre je n’ai pas d’autre choix que m’executer, même si le geste est gênant. Aucune manière de tricher ( ce qui est pourtant ma specialité) mes mains vont machinalement deboutonner mon pantalon qui tombe d’un seul coup à mes pieds.
    MisterX n’écrit plus rien, comme si il attendait avec la certitude que je me plie à sa volonté.
    La culotte suit le même chemin, en m’exposant a l’embarras de cette situation, debout déculottée devant mon ordinateur. J’arrive tant bien que mal a me faire ce selfie requis. Il ne me reste que le transférer sur l’ordinateur, et faire un clic pour le telecharger sur le chat. Hésitation. Je suis sur le point de me montrer culotte baissée devant un inconnu. C’est mille fois plus compromettant que se montrer en chat plus ou moins nue dans une pose savamment choisie.
    Clic.
    Une longue minute d’attente plus tard, MisterX se contente de dire que cela peut suffire pour le moment, sans daigner faire d’autres commentaires.

    Affronter la realité

    MisterX n’est plus un interlocuteur virtuel. J’entend sa voix, je suis devant lui.
    Quelque part derrière moi dans la pièce, ma copine se tient en retrait, impossible de chercher un réconfort dans son regard . Hésiter encore devient difficile.
    En quelques secondes, j’élabore toutes les possibilités de me soumettre a la demande de MisterX sans trop perdre ma dignité . Baisser d’un geste et mettre fin a l’humiliation? Ouvrir juste le premier bouton et le zip en espèrant m’en sortir comme cela?
    Demander que Fanny sorte et attende dans l’entrée, ne pas devoir subir mon déshabillage devant elle?
    Les minutes et heures qui suivront me feront comprendre combien cette experience peut être intense.

     

    #58208
    LotharioGrimm
    Participant


    Superbe récit !

    Hâte de lire la suite 🙂 !

    Je suis un homme de 44 ans habitant en région centre. Attiré par la fessée depuis mon adolescence.

    #58209
    Léonora
    Participant


    Très jolie mise en bouche! La suite paraît tout aussi prometteuse!

    Moi, joueuse et provocante?! Non, Naturelle! 😀

    https://lesvoyageshautsencouleurs.blogspot.com/

    #58217
    lafessée83
    Participant


    Superbement écrit, à quand la suite ?

    Pratique la fessée depuis plus de 30ans, recherche rencontres, amitiés

    #58228
    Biloba
    Participant


    Como si fuese sueNo

    S.O.S. paciencia,

    espère à une mômento :

    roja vendiMia en tus oros

    en el espejo de su propio fuego

    àVoir son feu dans la glace

    …como Si fuera real “yDad”.

     

    AnAChristA

    #58240
    Valentin
    Participant


    Como si fuese sueNo S.O.S. paciencia, espère à une mômento : roja vendiMia en tus oros en el espejo de su propio fuego àVoir son feu dans la glace …como Si fuera real “yDad”. AnAChristA

     

    Ah ouais en espagnol carrément

    #58285
    lunapower
    Participant


    très sympa ce récit 🙂

    #58307
    Paulparis
    Participant


    Ne nous faites pas attendre… Sinon !!!…

    #58390
    JacquesdeParis
    Participant


    Il faut arriver à l’inconnu par le dérèglement de tous les sens… dit un célèbre poète. Autrement dit si l’imagination érotique est fertile le bonheur est toujours au rendez-vous.

    Jacques

    #58391
    Cerebro
    Participant


    Très joli récit ! On est directement happé par la première phrase 😉 ! La suite est prometteuse …

    "Le désir est l'essence même de l'homme." L'Ethique (1677), Livre III de Baruch Spinoza

    #59942
    Rony
    Participant


    Superbe récit.
    Mais maintenant on veut la suite 🙂 !

    #59949
    Anna-sperimentando
    Participant


    Superbe récit. Mais maintenant on veut la suite

    🙂

    !

    merci pour votre appréciation mais je ne sais pas si j’ecrirai la suite.

    #60075
    Rony
    Participant


    Superbe récit. Mais maintenant on veut la suite

    🙂

    !

    merci pour votre appréciation mais je ne sais pas si j’ecrirai la suite.

    C’est bien dommage, mais c’est vous qui décidez ^^

     

    #60102
    Poenas
    Participant


    Whaou j’ai adoré 😍. Je rêve d’un scénario comme cela avec une demoiselle spectateur. J’imagine le tension qui doit se créer !

    Bravo

    Créateur de chaleurs corporelle

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com