De l’attente avant une nouvelle rencontre

Accueil Forums Discussions générales Récits De l’attente avant une nouvelle rencontre

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #48744
      Lord Stephen
      Participant


      Le jour fut fixé.
      Les astres étaient enfin alignés.
      Les calendriers concordaient.
      La journée, la soirée, la nuit peut-être, se profilaient à l’horizon jour après jour.
      Pas de pression, sinon risque de déception.
      Une simple ballade le long du fleuve et un verre à une terrasse de café enfin re-ouvert.
      Et puis, ces mails, ces centaines de mails échangés qui resurgissent les uns après les autres.
      Ces envies, ces désirs, ces craintes, ces fantasmes, ce subtil mélange qui brouille notre esprit, de façon délicieuse et troublante.
      Ces questions, par milliers, qui ne trouveront réponse que le jour fixé. Ou pas.
      Qu’importe !
      Ne penser qu’au plaisir. Le plaisir de parler, de se voir, de se toucher, de se regarder ou de lui faire baisser les yeux peut-être.
      Le plaisir de partager, de savourer, de s’abandonner, de souffrir…
      Le jour fut fixé, les heures s’écoulent et le jour sera bientôt là.

      Un homme n’est rien sans une grande femme à ses côtés.

    • #48759
      Miss Betty
      Participant


      Nous nous retrouverons à la terrasse d’un café pour se revoir et discuter.
      Une balade pour se détendre et échanger. 
      Le moment viendra où vous souhaiterez me parler. 
      Des comptes à régler forcément car j’aime vous défier !
      Le reste n’est que rêvé….

      ***********

      Cette journée s’annonce chaude, surtout pour mes fesses !
      Ma volonté de me soumettre est forte.
      Je souhaite lâcher prise, ne plus rien contrôler. Ne plus rien décider.
      A peine passé le pas de porte, vous m’ordonnez de ne plus bouger, de ne plus rien dire sans y être autorisé.
      Je sais déjà que la peur se mélange à l’excitation que me procure vos paroles, votre voix.

      Sur un ton sévère et calme, vous m’informez que je vous appartiens. À partir de maintenant je dois vous obéir.
      Chaque manquement aux règles, chaque contestation ou chaque provocation sera aussitôt puni avec la tawse.

      Vous vous approchez de moi.
      Les frissons traversant mon corps, je vacille, je mouille.
      Vous soulèvez doucement ma robe pour me l’ôter et dévoiler mes dessous en dentelle.
      Vos mains douces et chaudes caresses mon corps, se baladent doucement, me frôlant. Entre frissons, désirs, plaisirs, je me laisse aller dans ce tourbillon d’émotions.
      Mmm, les papillons dans mon bas ventre…

      Mais vous voulez me punir aussi. Alors vous stoppez vos caresses et me laissez au coin un long moment, sans bouger.
      Je sens la frustration monter en moi. Vous aimez cette douce torture qu’est l’attente ! Moi aussi.
      Mais je veux sentir votre autorité, savoir que vous serez implacable avec moi.

      – “Fessez moi Monsieur,… fouettez moi” dis-je tout bas.

      Ces paroles ne vous ont pas échappées.
      Vous vous mettez derrière moi et me faites sentir la froideur du cuir de la tawse. Je sursaute à son contact. Je déglutis difficilement et ma respiration est presque coupée.

      Vous murmurez à mon oreille la sentence pour ce premier impaire.
      Le premier et pas le dernier !

      ——-

      Sur vos genoux,  j’y passerai de longs moments.

      L’après midi, la soirée et peut être plus seront rythmés selon vos envies, et surtout mes attentes secrètes que vous devinez si bien.
      Mélange de punitions, de discussions, de loisirs !

      Ce jour là, votre main va frapper, fort et en rythme.
      Par moment la tawse me rappellera à l’ordre. (Mais pas que peut être 😇)
      Vous me punirez sévèrement plusieurs fois, toujours avec bienveillance.
      Nous partagerons, rigolerons et profiterons.
      Notre complicité sera, elle, bien au RDV.

      ******************

      Vous êtes sévère. Vous êtes tendre.
      Implacable et attentionné.
      Autoritaire et aimant.

      Quelques larmes pour me soulager.
      Me faire pardonner.
      Car mes pleurs sont libérateur.

      J’aime être soumise.
      J’aime me sentir punie.
      J’aime être consolé et choyée.

      Un jour prochain consacré à nos désirs,
      Beaucoup de rire, et surtout du plaisir.
      Je baisserai les yeux, si c’est ce qu’il veut.

      On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    • #48786
      Badine79
      Participant


      Quel beau texte…quelle complicité
      J aime beaucoup

    • #48807
      Anonyme
      Inactif


      Superbe ! Merci @lordstephen et @missbetty
      Quelle belle histoire et aventure que la votre!

    • #48811
      salamboflaubert75
      Participant


      On ressent beaucoup de complicité et de tendresse dans votre récit. J’ai beaucoup aimé alors merci Lord Stephen et Miss Betty

      Sal

    • #48825
      Miss Betty
      Participant


      @badine79 , @laurette (Sombrelle) et @salamboflaubert75 : Merci beaucoup pour vos commentaires qui me vont personnellement droit au cœur. Je suis contente de parvenir à vous faire vivre quelques unes de nos émotions.
      Biz 😘😘

      • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année par Miss Betty.

      On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    • #48899
      Eva
      Participant


      Très joli témoignage d’une belle complicité, vos mots sont forts, se répondent en écho.C’est beau.Merci à vous deux @lordstephen et @missbetty pour ce partage.

      Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    • #48923
      Miss Betty
      Participant


      Merci @evaeyes, ton message me touche beaucoup –
      Encore une fois merci à tous.

      C’est toujours un plaisir de partager avec vous de petits moments de vie surtout quand nous réussissons à vous communiquer nos émotions 😘

      On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    • #49284
      Lord Stephen
      Participant


      @missbetty
      Tic…tac…
      Tic…tac…

      Les secondes sont des heures.
      Les heures sont des jours.
      Les jours sont des années.

      L’ange me pousse vers la tendresse.
      Le démon fait naître ma colère.

      Sombre lumière qui m’envahit.
      Lumière noire qui occupe mon esprit.

      Douce violence le long d’un fleuve.
      Orgueilleuse faiblesse d’une belle rencontre.

      Un homme n’est rien sans une grande femme à ses côtés.

    • #49347
      Miss Betty
      Participant


      @missbetty
      Tic…tac…
      Tic…tac…

      Les secondes sont des heures.
      Les heures sont des jours.
      Les jours sont des années.

      L’ange me pousse vers la tendresse.
      Le démon fait naître ma colère.

      Sombre lumière qui m’envahit.
      Lumière noire qui occupe mon esprit.

      Douce violence le long d’un fleuve.
      Orgueilleuse faiblesse d’une belle rencontre.

      Ce ne sont plus des années
      Ni même des semaines
      Tout au plus quelques jours
      Seulement quelques heures.

      Tic… Tac…
      Tic… Tac…

      J’aime jouer avec les limites
      Marcher sur la corde raide
      Basculer d’un côté ou de l’autre
      Me relever, continuer.

      Je suis mi ange, mi démon
      Face à votre tendresse, votre colère.
      L’obscurité sera bientôt éclairée
      La lumière sera notre bonheur.

      Petit cours d’eau à l’état sauvage
      Parfois calme en amont
      Des tourbillons en bas du torrent
      Et qui s’écoule de nouveau paisiblement.

      Une rencontre va se concrétiser
      Elle sera un doux mélange de subtilité
      De tendresse
      De sévérité.

      Tic… Tac…
      Tic… Tac…
      Plus que quelques secondes
      Ça va débuter

      Votre main sévèrement tendre
      Viendra frapper ma chaire
      Pour mieux me punir
      Et pour mieux m’aimer.

      Je l’embrasserai pour la remercier
      Elle m’aura châtiée
      Elle m’aura désirée
      Elle m’aura pardonnée.

      Le reste de cette journée
      Et le temps d’une soirée
      Je me soumettrais
      A toutes vos volontés.

      On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    • #49348
      Lord Stephen
      Participant


      😘😡

      Un homme n’est rien sans une grande femme à ses côtés.

    • #49586
      Lord Stephen
      Participant


      Tic…tac…
      Tic…tac…

      Les heures se transformèrent en minutes.
      Les minutes en secondes.
      Le temps s’emballa puis se figea.

      Une bulle magique se referma sur nous.

      Les contentieux furent réglés. Les bêtises furent payées et punies.
      La froide blancheur se transforma en brulantes rougeurs au rythme alterné des instruments.

      Plaisirs partagés et intenses.
      Plaisirs douloureux et caressants.
      Plaisirs à rire, à se toucher, se caresser, à bavarder et à…s’aimer.

      Quand le temps se fige, le jour est la nuit et la nuit est le jour.
      Le dessus est le dessous et le bas est le haut.
      Tout se mélange.
      Nos mains, nos corps et nos langues.

      Les fessées s’enchaînent.
      Plus intenses à chaque fois.
      Plus puissantes cette fois.
      Plus aimantes à la fois.

      Le temps se figea mais ne s’arrêta pas.
      Il fallu casser notre bulle.
      Mais, la magie ne cessa pas.

      Une dernière fessée sur une aire d’autoroute devant tous ces routiers.
      Non (rires) !
      Cela sera pour notre prochain arrêt du temps.
      Je surveille que ma Miss met bien ses clignotants quand elle double sur l’autoroute.
      Un oubli et le nouveau carnet de punitions sera entamé !

      Les Highlands ne résonnent plus du bruit des instruments sur les fesses de ma Miss.
      Les Highlands sont tristes.
      Les Highlands sont heureux.

      Merci @missbetty.

      Un homme n’est rien sans une grande femme à ses côtés.

    • #49589
      Badine79
      Participant


      Eh oui penser que le temps present est deja un temps passe
      Joli texte my Lord
      Vive les highlands et tout l amour que transportez ds vos recits

    • #49632
      Miss Betty
      Participant


      Tic… Tac…
      Tic… Tac…

      Une semaine déjà que nous rentrions dans notre petite bulle
      Le temps s’est transformé, figé mais trop vite passé
      Nous avons bien profité et moi, j’ai joué les funambules
      Alors votre main m’a frappé, caressé, aimé.

      Une semaine déjà que j’ai pu m’abandonner
      Les fessées ont été nombreuses et variées
      Les températures se sont vigoureusement envolées
      Et les nuances se sont réchauffées sur mon fessier.

      Une semaine déjà que vous m’avez soumise à votre volonté
      L’Amour, L’amitié, l’autorité et la sévérité
      Ce subtil mélange que vous avez su admirablement manier
      En une parfaite harmonie pour nos plaisirs partagés.

      Une semaine déjà que nous nous sommes retrouvés, puis séparés
      Tic… Tac…
      Tic… Tac…
      Il faut revenir à la réalité
      Une semaine déjà
      Combien d’autres avant la prochaine fois ?

      Vouloir revivre chaque minute, chaque seconde de volupté
      Ce n’est pas fini car, il y aura d’autres belles journées, soirées
      Mi ange – Mi démon, pour rien au monde je ne changerais
      Car grâce à vous, je peux me libérer, Aimer.

      On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    • #49651
      Baccardi
      Participant


      Beau récit à quatre mains bourré d’émotions fortes de sincérité, mais aussi de pudeur. Récit très excitant qui égraine le temps qui passe. Merci à vous deux

    • #49673
      salamboflaubert75
      Participant


      Le temps qui passe… Magnifique partage de vos émotions, merci à vous deux…

      Sal

Vous lisez 15 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com