D’autre personne au courant ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée D’autre personne au courant ?

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Auteur
    Messages
  • #94196
    Romain
    Participant


    La fessée reste un sujet Tabou en dehors de notre cercle j’ai l’impression, avez vous des gens de votre entourage au courant de votre passion et vos pratiques ? Famille, ami (pour les plus collèges de travail ?!)

    si oui, quel on été leur réaction ? Intrigué.e ?  Surpris.e ?

    Personnellement le fait d’en avoir parlé avec plusieurs amies lors de soirées de beuverie m’a permis d’en infliger quelqu’une (bien méritée) à certaines de ces dernières curieuses de cette pratique (j’extrapole… une seule est passée sur mes genoux malheureusement !)

    #94197
    Spankheure
    Participant


    Au vu du sujet, je n’en ai parlé à personne que ce soit au niveau de la famille ou les amis. J’ai néanmoins évoqué subtilement le sujet avec un couple d’ami sous le couvert de l’humour. Leur réponse était vivement négative au motif que ce n’est pas respectueux. C’est bien sur totalement compréhensible, même si les adeptes seront (a raison) plus nuancés.

    #94198
    Karima
    Participant


    J’en ai parlé avec ma sœur. On est complice je savais que je pouvais me confier. Certes un peu surprise, mais plutôt intriguée.

    Sinon pas vraiment même pas une petite blague.

    #94199
    Anonyme
    Inactif


    Avec mon frère jumeau. Il était intrigué,  curieux et finalement au bout d un an très curieux de la pratique. Il avait envie d essayer mais n osait pas….Je l ai branché avec un ami fesseur qui était ok et que je savais safe poir lui et voila.

    Du coup oui j ai mon copain avec qui je pratique, ses amis et mon frère avec lequel on as pas trop de tabou

    #94200
    Linette
    Participant


    Pour ma part, c’est plutôt compliqué à cause de mon travail. Il est aussi difficile d’en parler autour de moi, que ce soit avec mes amis, ma famille ou d’autres personnes. C’est pourquoi j’ai décidé de m’inscrire ici pour discuter et échanger sur ce sujet. C’était frustrant pour moi au début…

    #94203
    Lisa
    Participant


    Alors perso avant mon inscription j’en avais parlé à personne je prenais seulement du plaisir grâce à internet mais je ne pensais pas ce fantasme réalisable

    Après quelques recherches car j’avais très envie d’en parler j’ai trouvé ce site sur lequel j’ai pu beaucoup échanger avec vous tous et j’ai également pu rencontrer mon fesseur

    On discute beaucoup et j’ai parlé avec 2 copines et mon meilleur ami de lui sans vraiment dire la nature de notre relation et de fil en aiguille je disais que c’était une relation spécifique etc, et j’ai fini par leur faire deviner grâce à un site qui évoquait cette pratique

    Quand ils ont su leurs réactions étaient parfaites, ils m’ont direct dit “mais c’est rien du tout ça” une copine m’a même déjà dit avoir tester (pas autant qu’on peut le pratiquer ici mais quand même)

    Maintenant mes amis  me taquinent beaucoup mais sont contents pour moi et leur amitié envers moi n’a pas changé

    Si vous souhaitez le dire, faites le a quelqu’un de confiance, normalement la personne acceptera sans soucis

    Cela fut très libérateur d’en parler

    Voilà désolé pour ce pavé

    #94204
    Pteromys
    Participant


    Fasciné par le sujet depuis un âge très “tendre”, j’ai fini par en parler, jeune adulte, à plusieurs membres de ma famille, mère, tantes, etc. Les réactions étaient plutôt du genre “expérimentations de ton âge, ça te passera”. Mes cousins l’ont appris au détour de discussions, p.ex. quand je rajoutais “sauf si elle me l’a demandé” après “je n’ai jamais frappé une femme”. Ils n’ont jamais exprimé un quelconque émoi particulier, ni positif, ni négatif. C’est comme si je disais que parfois je bois un whisky 25 ans d’âge le soir au coin du feu pour le plaisir du goût. C’est différent d’eux (eux, l’alcool est un outil pour se désinhiber, une substance psychotrope), mais pas plus bizarre que d’aimer la musique classique plutôt que le hard rock pop bubblegum trucmuche.

    Je m’en suis fait tout un cinéma pendant plus d’une décennie, et puis en fait le faire savoir a été un non-événement.

    Ado, mon meilleur ami a bien vu que j’en parlais, que je le dessinais, etc beaucoup mais il n’a jamais fait le lien avec le fait que ce soit une paraphilie.

    Mes amis en général… bof, ils ne me disent pas s’ils chatouillent leur chat ou leur conjoint, ni quelles positions ils préfèrent, alors le sujet n’est jamais abordé… sauf si on se reconnaît à un munch ou un truc du genre.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par Pteromys.
    #94206
    lunapower
    Participant


    Personnellement je ne raconte pas ouvertement ma vie sexuelle. Cependant je ne me cache pas non plus de mon goût pour la fessée, je menace ou fais des allusions assez facilement tant est si bien que certaines personnes le savent. Si l’on est observateur certains détails chez moi laissent aussi transparaître ce goût 😉

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #94211
    Chelonia
    Participant


    Hello

    Pour ma part “pour vivre heureux vivons cacher “

    Seule les personnes qui savent sont des personnes à qui j ai demandé (ex petit ami qui m ont majoritairement prise pour une folle…) ou des personnes issues de ce monde.

    Depuis quelques temps j ose m ouvrir publiquement en participant à des munchs et munchs and play BDSM, donc ils y a mes partenaires avec qui je joue et il y a des personnes de cette communauté particulière.

    Mais plus tu t exposes plus tu prends des risques… Et finalement ma sexualité ne regarde que moi et mes propres choix. Les personnes ouvertes d’esprit et bienveillantes acceptent toujours mais malheureusement tout le monde ne l est pas.

    #94219
    Manfred
    Participant


    Il m’est arrivé pour ma part de m’en ouvrir à des “non pratiquants”…  Même si leur réaction a été fort civile car ce sont de bons amis, j’en ai conclu qu’il était impossible de faire comprendre ce petit monde là à quelqu’un qui en est étranger. Ils ne saisissent tout simplement pas l’excitation et la nature du rapport que cela induit… Selon mon expérience en tout cas.

    #94220
    JessiRose
    Participant


    Bonjour

    Pour ma part personne est au courant hors des amis ayant déjà cette pratique également et connue sur des sites comme ça. Ma famille étant ouverte d’esprit mon mari m’a déjà taquiner sur le sujet mais toujours sur le ton de la rigolade. Se qui fait que personne sais que c’est réel. Pareil avec certains amis qui en rigole, car il pense plus à un petit jeu de rôle coquin tout doux mais pas réellement à une pratique ou je reçois réellement une fessée…

    J’aurais trop honte d’ouvrir la porte de mon jardin secret… surtout qu’une fois ouverte on ne la referme pas comme ça aussi facilement et les jugement viennent trop vite

     

    Chipie un jour, chipie toujours!

    #94225
    Dundee
    Participant


    Bonjour à toutes et tous,

    Je suis aussi dans la discretion absolue. Sauf avec une collègue proche et de confiance. Le fait de faire des allusions progressives l’a amené à me dire qu’elle avait été battues enfants. 6 mois plus tard quand nous en avons reparlé elle m’a dit qu’elle aimerait bien essayer. Je n’ai pas tardé à la déculotter et l’allonger sur les genoux.

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #94509
    Sanio
    Participant


    Personne dans ma famille n’est au courant. Mais si je fonde mon cercle, il faudra l’avouer publiquement. Ce n’est pas honteux, mais étonnant.

    #94512
    Lolacorrigée
    Participant


    Pour ma part, cela fait totalement partie de mon jardin secret. Heureusement d’ailleurs que cela ne se marque pas sur le visage… Imaginez un simple trajet maison-boulot avec une invitation non dissimulée d’un plaisir à sentir la main d’un homme se poser sur mon fessier. Cette envie irrésistible d être saisie par le bras et basculée dans un même mouvement à travers les genoux d’un inconnu. Arrivée au travail il faudrait bien 1 heure pour reprendre mes esprits, pas très pro actif tout ça.

     

    #94513


    Bonsoir à tous et à toutes,

    C’est un sujet très personnel, dont je ne parle qu’avec des personnes avec lesquelles j’ai un partage de l’intime (ce qui n’est pas à confondre avec une sexualité partagée, qui peut arriver mais n’en est pas la condition), avec lesquelles par définition on s’accompagne sans jugement. On s’explore mutuellement, en partageant ce qu’on découvre et en bénéficiant en retour de l’exploration des compagnes/compagnons d’échanges sur ce beau chemin si profondément humain. Dans ce cas, les réactions sont curieuses, attentives et bienveillantes. Je pense que je n’oserais pas en parler, sauf éventuellement par allusion si le contexte s’y prête, s’il n’y a pas ce solide amour qui est consubstantiel à une telle relation de partage de l’intime.

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 18)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com