Couple vanille

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Couple vanille

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 17)
  • Auteur
    Messages
  • #61154


    Bonjour aux membres, je souhaiterais aborder la question des couple vanille.
    a savoir si vous l’êtes si vous l’avez était si cela vous a rapproché le fait d’avouer ce penchant ou si au contraire cela a fait voler votre couple en éclat.

    c’est une vrai question que je me pose étant concerné par le sujet et je ne dois pas être le seul dans ce cas

    merci à celles et ceux qui prendront de leurs temps pour partager leurs expériences

    #61157
    Karima
    Participant


    Qu’entends-tu par vanille ? Parce que à priori c’est pas compliqué à avouer je pense. C’est surtout sortir du cadre qui peut être compliqué.

    #61158


    Par vanille j’entend classique sans les joies de notre millieu

    et je pense que oui quand tu risque ton couple tes enfants

    #61159
    Karima
    Participant


    En toute logique tu pense à ça avant les enfants. Donc autant en parler tout de suite, plus tu attends plus la situation se complique. Et bon quant à assouvir ses fantasmes ailleurs c’est bien plus risqué pour le couple et les enfants à première vue.

    #61160
    CorrigeeDelivree
    Participant


    Désolee je ne sais pas vraiment faire court quand je me décide à m’exprimer 😅

     

    Bonjour,

    Je suis concernée par ton sujet car j’ai été en couple “vanille” pendant 10 ans.

    J’avais déjà un enfant à moi et nous en avons eu 4 ensemble.

    Autant dire que nous avons été bien occupés pendant tout ce temps là!

    Pour autant la fessée n’a jamais quitté mon esprit. Comme un beau fantasme hors de portée…

    Je parcourais les sites en lignes dédiés au sujet, compilant dessins et photos dans un dossier privé sur mon ordinateur. Je me suis même abonnée à un site anglais pour pouvoir télécharger des vidéos de fessée…

    Je me disais : Si je meurs et que quelqu’un tombe sur ce dossier que vont-ils penser??

    Je ne pensais pas pouvoir (re)vivre de fessée un jour.

    Mon conjoint avait dit une fois en parlant de ceux qui aiment les fouets et se faire attacher que c’était très étrange et pas du tout son truc. Je n’ai jamais oublié cette réflexion et cela m’a encouragée à me taire…

    Il y a 3 mois, je me suis décidée à ouvrir tout doucement cette porte. Pourquoi à ce moment-là? Difficile à dire exactement mais la fessée me revenait à ce moment-là à l’esprit de façon entêtante et viscérale. Comme un besoin essentiel à mon équilibre.

    Alors j’ai ouvert la porte.. Pas trop brusquement tout de même, c’est quand même délicat à aborder avec la personne qui partage notre vie depuis si longtemps.

    Comme j’aime écrire, j’ai commencé des petits récits mettant en scène un couple abordant le sujet de la fessée. J’en ai écrit plusieurs qui montent petit à petit en intensité.

    Je pensais lui faire lire d’abord le premier puis les suivants un a un selon sa réaction…

    Mais au final il a vu que dans mon comportement quelque chose avait changé. Le fait de m’être décidée à lui avouer, à me replonger dans l’univers de la fessée me rendait toute guillerette.

    Alors il m’a un peu (beaucoup) cuisinée et je lui ai avoué que j’écrivais des choses pour lui sur un thème qui m’est cher…

    II l’a très bien pris (et compris).

    Je lui ai fait lire mes écrits pour qu’il comprenne mieux ce dont j’avais envie.

    Et après avoir trouvé une solution pour faire garder les enfants une heure chaque mercredi nous nous sommes lançés. Il était d’abord un peu hésitant car complètement novice tant dans la théorie que dans la pratique.

    Mais petit à petit l’oiseau fait son nid et le mercredi sa punie…

     

    #61161


    Merci pour ton super retour quand à moi j’ai essayé une approche un peu différente je me suis dis suivant la situation je vais essayer quelque fessées genre 2 ou 3 histoire de voir ben j’ai vue que c’était pas mais pas du tout son truc. Donc je m’interroge sur ce sujet voir comment les autres on pris d’autre chemin c’est intéressant pour se forger une idée sur la suite à donner

    #61162
    Christal
    Maître des clés


    Je suis en couple vanille pimentée pour ma part.  Les envies fessées /bdsm viennent de moi et au fur et à mesure du temps et de dialogue, nous avons réussi à nous trouver notre propre univers commun dans lequel on se sent bien. Je ne suis ni sa soumise, ni sa spankee. Il ne me donne pas d’ordre à proprement parlé et n’a pas d’exigences strictes. On a co-construit un monde à nous au cours des années et aujourd’hui nous avons un équilibre que j’affectionne particulièrement.

    Quant à mes envies plus sombres, je les conjuguent différemment avec son accord.

    La Petite Braqueuse de Rêves

    #61163
    Karima
    Participant


    L’univers de la fessée est vaste et on a tous une vision personnelle qui peut plus ou moins diverger. Et même ici il n’est pas forcément simple de trouver la personne qui correspond à nos attentes.

    Donc au sein du couple c’est encore moins simple on ne peut pas toujours calquer son fantasme à un autre. Cependant le couple repose aussi sur une certaine complicité et on peut trouver l’angle pour amener un petit jeu. Il est sans doute plus simple de demander : tu peux me donner une fessée ? Que je peux te donner une fessée ? C’est moins bloquant mais ça reste possible. Ne pas hésiter à le faire sur le ton de l’humour et gentiment pour mesurer la réaction.

    Après de toute façon si il est possible d’amener de petites fessée pour jouer,  passer la limite suivante pour aller plus loin s’avère plus complexe c’est certain. Certaines personnes peuvent pratiquer en couple mais auront besoin de quelqu’un d’autre pour aller plus loin.

    Pour ma part il a été assez réceptif et on a vite pu se lancer pleinement, mais je reste assez mesurée je ne suis pas attirée par l’imagerie bdsm et ne cherche pas de pratiques vraiment louche ce qui facilite la chose.

    #61164
    CorrigeeDelivree
    Participant


     

    Cela doit être compliqué si la personne en face n’est pas réceptive…

    Mais c’est une très bonne idée de chercher des pistes à explorer. Pour amener peut-etre un nouvel angle d’approche..

    #61165


    Pour d’autre cela a été synonyme de séparation… il n’y a pas que des fin heureuse

    #61166
    Karima
    Participant


    Si tu te sépare pour ça, c’est que le couple était bidon … et il faut en parler tranquillement sans dramatiser ou mettre la pression. Et bien sûr aborder de façon soft pas partir sur des trucs hardcore

    #61167


    Sur le principe je suis d’accord sur la manière d’aborder les choses mais il faut avoir en tête que ça peut être la fin de beaucoup de chose surtt avec un enfant en bas âge au milieu sur papier c’est facile mais quand tu imagine la multitude de scénario qui peuvent se produire la la donne change

    #61169
    Cléa
    Participant


    Pour moi, cela nous a énormément rapproché, c’est sûr que j’ai pris mon courage à deux pour lui annoncer que je voulais bien plus qu’un missionnaire… vous savez quoi! Bah il avait les mêmes envies et ne savait pas comment s’y prendre pour en parler. On a donc fini par aborder le sujet bien plus précisément et maintenant nous vivons nos envies et nos folies comme on le veut et surtout comme on le sent.

    Je ne pense pas qu’il y ait une bonne méthode mais la communication est important pour nous et ça nous a nous permis d’être plus fusionnel.

    #61176
    CorrigeeDelivree
    Participant


    Bonjour,

    J’apporte une petite nuance à ce que je disais hier.

    Même si j’ai réussi a amener la fessée dans mon couple il y a toujours une chose qui me manque et je me sens comme incomplète. Car cela n’est pas fait comme j’en ressens le besoin (notamment avec discipline et autorité) et je reste donc frustrée malgré tout.

    Actuellement dans ma vie j’en suis à un cheminement tel qu’il n’est plus question pour moi de passer mes besoins au second plan. Je me suis pendant trop longtemps mise en veille, mais ce n’est plus ce que je souhaite.

    Aussi je me sens prête et déterminée à imposer mes envies mais surtout mes besoins au sein même de mon couple. Et si il ne pouvait l’accepter ou l’entendre je serais prête à remettre beaucoup de choses en question quoi qu’il m’en coûte.

    Car je sais ce que je veux et ce dont j’ai besoin. Et il n’est plus question pour moi de remettre en veille…

    #61179
    Christal
    Maître des clés


    Imposer tes envies ne va rien résoudre et Rome ne s’est pas fait en un jour 😉

    La culpabilité arrive vite et quand tu aimes l’autre savoir que tu le blesses est dur à vivre. C’est compliqué et dur d’encaisser le fait que l’un ne subvient pas à l’ensemble des besoins de l’autre…

    Je comprends parfaitement le côté incomplète sauf que tu dois aussi lui laisser le temps d’appréhender l’univers, ça va pas se faire en trois semaines…

    Et surtout la vraie question, si ça n’est pas aussi présent dans ses fantasmes que toi, c’est :

    Quelle place tu souhaites vraiment lui laisser dans ton univers ?

    La réponse n’est pas forcément évidente… et si vous vous rendez compte qu’il y a un décalage entre ce qu’il peut de donner et ce que tu souhaites recevoir, alors seul le dialogue, la compréhension et l’écoute des besoins de chacun peut vous aider à trouver votre propre équilibre !

    La Petite Braqueuse de Rêves

15 sujets de 1 à 15 (sur un total de 17)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com