Couple Discipline Domestique (Paris)

Accueil Forums Discussions générales Présentations Couple Discipline Domestique (Paris)

Mots-clés : ,

Vous lisez 17 fils de discussion
  • Auteur
    Messages
    • #19594
      coupledd75
      Participant


      Nous sommes un couple amoureux, grands amateurs de fessées, début quarantaine. Nous pratiquons la discipline domestique et les jeux de soumission/domination.
      Monsieur : professeur, fin et plutôt musclé, yeux bleus, hétérosexuel, dominateur, calme et autoritaire, fesse selon les envies avec douceur ou fermeté, à la main, à la ceinture, à la strap, au paddle en cuir, à la brosse ou à la tawse pour les plus indisciplinées. Il apprécie particulièrement les fessées punitives, données pour des fautes réelles ou fictives.
      Madame : grande et mince, aux hanches généreuses, pleine de charme. Soumise à Monsieur, elle aime recevoir de cuisantes corrections.

    • #19611
      Anonyme
      Inactif


      Bienvenus @coupledd75 😉

    • #19614
      Elea
      Participant


      Bonjour et bienvenu coupledd75 !

      Votre couple basé sur la discipline domestique a de quoi faire pâlir d’envie tous les rêveurs et rêveuses de rougeurs quotidiennes…

      On ne vous souhaite que du rouge à venir, encore et encore, à l’infini…

      Au plaisir de vous lire

    • #19651
      Ame.masculine
      Participant


      Une belle bienvenue à vous deux ! Ici est un endroit qui devrait.. vous parler ! et vous plaire !

    • #19668
      coupledd75
      Participant


      Bonjour et merci à Ajenky, Eléa et Ame.masculine pour vos sympathiques messages de bienvenue.


      @Elea
      : c’est vrai que l’on a de la chance et on essaye d’en profiter. Et on souhaite, bien sûr, la même chance à toutes celles et ceux qui désireraient vivre ces beaux moments de discipline domestique romantique au quotidien.
      Ceci dit, on espère tout de même ne pas trop faire pâlir les demoiselles par ici, car il semble qu’elles préfèrent le rouge et il leur sied à merveille, ni les messieurs, car il ne faudrait pas qu’ils paraissent trop faibles à ces dames avant de s’occuper de corriger leurs errances avec toute la fermeté et la générosité qui convient.

      Petite précision : nous sommes amoureux et unis, mais nous avons aussi chacun de notre personnalité et nous y tenons l’un comme l’autre. C’est pourquoi, sauf exception, nous signerons chacun personnellement les messages que nous écrirons.

      Sébastien

    • #19670
      Elea
      Participant


      Bien entendu Sébastien. Sans vos personnalités bien distinctes, point de discipline domestique.
      Donc, n’hésitez pas à intervenir l’un et l’autre (perso, je trouve çà cool…)

      Dites, c’est indiscret de vous demander comment vous vous êtes rencontrés ? (hasard, annonce ?…)
      Est-ce que la fessée s’est inscrite de façon évidente entre vous (car rencontre en adéquation) ou est-ce une pratique que vous avez développé au fil du temps ?

      Je serais ravie de lire vos expériences…

    • #19671
      mi-ange
      Participant


      @coupledd75….Heureux gens… trouver l’âme complice, jusque dans ce «jeux» c’est assez exceptionnel.
      Je vous souhaite de merveilleuses rencontres.
      Au plaisir de vous lire, tout les deux.

    • #19710
      Monsieur No
      Participant


      Bienvenue à tous deux sur le site. 🙂

      C’est fou le nombre de professeurs que l’on compte dans les rangs des fesseurs. Il y aurait une étude à faire sur le sujet. 😉

    • #19711
      Misty
      Participant


      Bienvenue à vous !


      @monsieurno
      : j’ai toujours dit que les profs étaient tous des sadiques… apparemment j’avais raison !

      • #19781
        Pantalon noir
        Participant


        @monsieurno C’est bien pourquoi dans le cénacle des enseignants il se répête : “quel beau métier professeur!”

    • #19723
      coupledd75
      Participant


      @elea : Malgré l’indiscrétion de la question — mais, bon, ça, on en reparlera plus tard ;-), je vais essayer de répondre… sans dévoiler trop de secrets.

      Nous nous sommes rencontrés grâce au site des Lunes Pourpres. On n’a pas donc pas eu besoin de beaucoup d’efforts pour deviner qu’on aimait beaucoup la fessée. On s’est aussi très vite rendu compte que l’on partageait un goût prononcé pour les fessées punitives, même si madame ne dédaigne pas d’en recevoir de plus légères, qui lui font aussi beaucoup d’effet, mais en un autre sens que celui de l’obéissance ;-).

      En revanche, ce qui n’a pas été évident d’emblée, c’est cette idée de discipline domestique et, en un sens, ce ne l’est pas encore tout à fait, et cela ne le sera peut-être jamais complètement. Ici, madame serait peut-être plus à même de bien exposer les choses, car c’est plutôt elle qui était au départ réticente devant cette idée, mais qui s’est assez vite laisser persuader par la pratique. Cependant, je peux essayer d’expliquer à peu près les choses – et elle complètera, nuancera, corrigera — il faudra qu’elle en profite, car en général, elle est plutôt corrigée !;-).

      Nous sommes tous les deux des personnes matures, réfléchies et dotées d’une forte personnalité. Au départ, d’un côté, madame pensait que la discipline domestique pourrait impliquer que je prétende lui indiquer quels seraient les bons choix pour sa vie et que je tende à vouloir la guider à sa place. Et, de l’autre, elle éprouve beaucoup de plaisir à obéir et à s’abandonner dans la vie sexuelle, un peu sur le modèle de l’Histoire d’O, qu’elle m’a faite découvrir. Pour ma part, j’étais un peu effrayé par l’absence de sentiment et de tendresse dans les relations entre les personnages de cette histoire, même si l’idée d’une soumission sexuelle totale n’était pas pour me laisser indifférent. Par ailleurs, je n’avais nulle envie de régenter sa vie à la façon d’un père, aspirant plutôt à ce que nous ayons chacun une grande indépendance mutuelle, notamment pour accomplir les activités qui nous tiennent à coeur et prennent souvent beaucoup (et parfois un peu trop…) de temps. C’est à partir de là qu’a commencé à s’établir dans les paroles, mais surtout dans la pratique, peu à peu, en tâtonnant, la forme de discipline domestique que nous pratiquons aujourd’hui (et qui évoluera sans doute au fil du temps…).

      Nous n’avons pas de contrat écrit, mais plutôt certaines règles sur lesquelles nous nous sommes mis d’accord approximativement. D’une façon générale, madame doit toujours veiller à être féminine en un sens un peu classique de l’opposition des genres masculin et féminin (nous avons parfaitement conscience qu’elle est historiquement et socialement construite, nullement naturelle et nous savons aussi qu’il y a bien des façons de réaliser sa féminité et sa virilité, et donc l’idée de vouloir imposer une norme à tous est bien loin de notre esprit, nous avons surtout envie de jouer avec ces normes pour notre plaisir et que chacun puisse faire de même).

      Elle a de beaux cheveux noirs et longs, doit porter toujours des robes ou des jupes (sauf exception justifiée et accordée par moi, par exemple pour des randonnées par temps hostile), des bas et des porte-jarretelles quand la fraîcheur du temps le rend nécessaire, c’est-à-dire souvent car madame est frileuse (et non ces collants si peu pratiques pour des biens des activités ;-)), des nuisettes pour dormir (et non ces affreux pyjamas), etc.; elle doit veiller à ne pas dire de grossièretés tout à fait déplacées dans la bouche d’une femme — qui, c’est bien connu, est prévue pour un tout autre usage 😉

      Elle doit en outre toujours être disponible à tout moment et en tous lieux pour mon plaisir (et je crois que c’est une des choses qu’elle préfère !). Elle doit penser à m’enlever mes chaussures quand le besoin s’en fait sentir et les re-lacer à chaque fois que c’est nécessaire (et même si, par exemple, c’est en sortant d’un restaurant, sous les regards interloqués des serveurs et des autres convives).

      Je dois peut-être préciser ici, afin d’éviter de fâcheuses mésinterprétations, que nous partageons aussi équitablement que possible les diverses tâches domestiques : autrement dit, notre goût commun pour cette distinction genrée des attitudes se combine avec notre souci de l’égalitarisme le plus strict (mais sans avoir besoin de tenir une pesante comptabilité de qui a fait quoi quel jour). Par ailleurs, bien entendu, quand madame a envie d’une fessée, elle sait parfaitement taquiner, provoquer, et désobéir pour obtenir ce qu’elle souhaite.

      Voilà, voilà, Eléa. Si tu as d’autres questions indiscrètes, n’hésite pas à passer me voir dans mon bureau, qui bénéficie d’une acoustique remarquable, garantissant que les messages soient toujours bien entendues par leur destinataires. 😉 Et, puis, madame n’étant jamais bien loin, elle pourra t’apporter toute précision utile !


      @monsieurno
      : Merci pour la bienvenue, mais aussi pour la création de ce site qui nous permet d’échanger sur ces sujets qui nous tiennent à coeur. Indiscutablement, cette curieuse coïncidence 😉 mériterait que la science s’y penche.


      @Misty
      : Merci aussi pour la bienvenue, mais je vois que tu démarres l’année pied au plancher. Comment oser calomnier à ce point une si noble profession ? :(! Comment confondre le souci de l’éducation rigoureuse des jeunes filles égarées avec l’expression de bas instincts ? Comment prendre l’amour du devoir accompli et du travail bien fait pour la manifestation de viles pulsions ? Visiblement, les trésors de patience développés pour ton éducation par mes collègues n’ont pas encore complètement portés leurs fruits. Il semble nécessaire d’y insister…pour ton bien, évidemment ! Je me demande si mon cadeau de Noël, je veux dire ma “Teacher’s Tawse”, ne va trouver plus vite que je ne l’imaginais l’occasion d’entrer en action sur une autre paire de fesses que celle de ma douce et tendre.;-) Et vu l’injure est publique et concerne toute une corporation, il faudrait peut-être aussi que la correction d’un tel manque de respect soit publique et collective, non ?

      PS 1 : s’il apparaît des smileys bizarres ou de curieuses séries de parenthèses, points d’exclamation, points virgules et deux points dans ce message, ne vous inquiétez pas, c’est juste que je ne connais pas l’alphabet (des émoticones).Et même si j’ai regardé sur internet pour me guider, n’ayant pas au contraire de mes élèves une confiance aveugle dans ce que j’y trouve, je crains le pire…;-)

      PS 2 : message à la présentation un peu aéré a posteriori sur l’aimable suggestion d’Héléa et de Stan pour être peut-être un peu plus facilement lisible.

    • #19727
      Anonyme
      Inactif


      Bienvenue à vous deux, votre arrivée a déclenché pas mal de questions lol. C’est un rêve que de pouvoir vivre cela. 🙂

    • #19729
      Christal
      Maître des clés


      Bienvenue ici. J’ai moi aussi envie de poser plein de questions mais je vais attendre un peu… En attendant je lis vos messages avec attention.

      Rien n'est acquis, tout est fragile...

    • #19740
      Misty
      Participant


      @coupledd75 : humf… Ça sent le prof à plein nez cette réponse !

      Et vu l’injure est publique et concerne toute une corporation, il faudrait peut-être aussi que la correction d’un tel manque de respect soit publique et collective, non ? 

      Non mais ça va pas, hé ! Outrage et menace envers la modération en plus ! Ça va chercher loin ça… faites attention ! ???

      Bon sinon monsieur le prof, je vais vous apprendre un truc : quand on veut des smileys, on va les chercher sur la toile et on copie l’adresse de celui-ci ici en utilisant le bouton “img”. Ça marche à tous les coups ! C’est bon, la leçon est sue ? ?

    • #19760
      Anonyme
      Inactif


      @coupledd75 heu, comment dire, sans vous fâcher….. Si vous pouviez préserver mes pauvres yeux et couper vos pavés de quelques interlignes ? hein ? Sauf vot’ respect 🙂

      Merci !

      Sais pas pourquoi, mais je sens que ça va être considéré comme une insolence mes soucis de vision….

    • #19788
      Anonyme
      Inactif


      Les interlignes, ça rythme pas mal, oui… j’avoue que j’ai malheureusement débranché très vite à cause de ça.

      « Les lunes pourpres » de l’ami Marc semblent décidément pourvoyeurs en “couples qui se trouvent” et savent d’emblée de quoi on cause. Bienvenue au club.

    • #19790
      Anonyme
      Inactif


      Les interlignes, ça rythme pas mal, oui… j’avoue que j’ai malheureusement débranché très vite à cause de ça.

      Merci @stanislasbd

    • #19807
      coupledd75
      Participant


      Bonsoir à tous,

      Monsieur a fort bien expliqué les choses. Je n’apporterai pas de correction à proprement parler. Indéniablement, je préfère être corrigée que corriger. Car, chère @Misty, figurez-vous que j’exerce moi aussi le noble métier de professeur et que, si je déteste corriger les copies, il ne me déplaît pas de voir corrigée une vilaine jeune femme impertinente (vous semblez en effet manquer du respect élémentaire à l’égard de notre profession), voire d’être corrigée en même temps qu’elle ;-).
      Je pourrai toutefois apporter quelques précisions ou nuances.
      J’étais au départ un peu réticente à cette idée de discipline domestique, car j’avais vécu il y a une vingtaine d’années une relation dans laquelle la fessée jouait un rôle important, mais où je trouvais qu’il y avait une certaine confusion des domaines. J’avais la vingtaine à l’époque et mon amant et fesseur, âge de dix ans de plus que moi, se posait en sorte de mentor, prétendant régenter une grande partie de ma vie alors que je n’en demandais pas tant et que j’avais déjà à l’époque un caractère fort indépendant. Et malgré mon attirance très forte pour une soumission sexuelle pleine et entière que je pouvais vivre avec lui, accompagnée de corrections régulières, je ne me voyais pas vivre la discipline domestique au quotidien de la manière qu’il me proposait. En outre, j’avais ensuite vécu une longue relation vanille où j’avais vainement tenté pendant plusieurs années de convertir mon conjoint à la fessée, mais où, par contre, j’avais tout aussi longuement et vainement tenté de parvenir à une répartition égalitaire des tâches domestiques…
      Mais quand j’ai rencontré Monsieur, nos longues discussions passionnées sur le sujet m’ont permis de comprendre qu’il y avait bien des manières de vivre la DD. C’est peut-être d’ailleurs l’adjectif “domestique” qui me gêne, car je n’aime pas que les règles de la DD reposent sur les tâches domestiques que, d’une manière tout à fait naturelle, nous nous répartissons de manière égalitaire. Ce que j’apprécie surtout, c’est la discipline conjugale et l’opposition masculin/féminin telle que Monsieur l’a si bien décrite. C’est pour moi bien plus qu’un jeu (même si d’une certaine manière ce sont des rôles que nous assumons chacun) ; c’est une manière de vivre au quotidien qui me plaît et instaure entre nous une complicité incomparable.

      Au plaisir d’échanger avec chacun d’entre vous sur ces sujets
      L.

    • #19923
      Monsieur Méchant
      Maître des clés


      Bienvenue à vous deux !
      Vous faites déjà des envieux, c’est bon signe ! 😉

      Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

Vous lisez 17 fils de discussion
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com