Collier,bracelets et martinet

Accueil Forums Discussions générales Récits Collier,bracelets et martinet

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #66107
    Eva
    Participant


    Cela fait longtemps que je n’ai plus écrit, j’ai hésité à le poster ce récit mais allez je me lance!

    Je suis debout devant le fauteuil, mes yeux se posent sur le cuir. J’attends sagement à la place indiquée. Je sens sa présence derrière moi, ses doigts qui m’effleurent la gorge et mon collier se poser. Il serre, ajuste la boucle en la mettant vers l’arrière.
    -Mets tes mains derrière  le dos.me dit-il d’une voix posée.

    Je m’exécute.  Il glisse à chacun de mes poignets mes bracelets en cuir rouges. Ils sont reliés par une chaînette de 60 cm de long. Elle ne semble pas très contraignante cette chaîne de prime abord. C’est alors que je sens une tension sur mon collier vers l’arrière de ma nuque. Il vient d’attacher la chainette des bracelets à la boucle de mon collier avec un joli mousqueton.
    Je sens maintenant mon collier qui serre d’avantage si je n’ai pas les poignets bien au milieu du dos. Il repasse une main sur mes joues,  donne une tape, passe un doigt sur mes lèvres et m’ouvre délicatement la bouche. Ce geste est terriblement sensuel et intime. Je respire plus vite et panique un peu à l’idée qu’il me fesse ainsi. Si je bouge mes bras mon collier m’étrangle. Sa main descend le long de ma gorge, passe sur mon sein dont il titille le téton, descend sur mon ventre, effleure ma hanche et vient serrer ma fesse droite. Il  leve alors sa main, la laisse en suspens, et me claque fermement le cul. Il imprime  son rythme sur mes fesses, l’une puis l’autre, alliant force et fermeté. Je sens une douce chaleur irradier de mes fesses à mon ventre, allant par vagues vers mes seins. Il se saisit alors du martinet dont il laisse courir les laniéres le long de mes reins. La première cinglée me fait sursauter. J’ai l’impression de sentir chaque lanière imprimer sa marque sur le côté de ma fesse. J’ai verrouillé mes bras en passant mes mains sous chacun de mes poignets afin de ne pas bouger. Il frappe fort, régulièrement,  je sens mes fesses qui brûlent sous les lanières et cela attise mon feu intérieur.  Il passe alors une main entre mes cuisses et je rougis quand il la retire en me disant: tu mouilles.  Oui j’aime ce feu mais au bout de vingt coups je ne tiens plus en place. Je déverouille mes mains et veux les poser pour récupérer mon équilibre. J’enrage littéralement en sentant que je ne peux pas, je tire, m’étrangle, me débat comme une petite furieuse. Il me redresse alors, me retourne et me regarde, droit dans les yeux. Je sens que je jette des petits éclairs avec les miens,  telle une chatte sauvage. Si il me libère,  je le griffe et le mords. Il sourit et cela m’apaise. Je suis contrainte parce que je le veux, et je me rebelle parce que c’est ma nature. Un paradoxe. Il me pose alors la question dilemne: encore? Mes yeux chassent et fuient les siens…les mots sortent tout seuls: oui mais avec la ceinture. Je me redresse alors, le feu aux joues mais déterminée. Je verrouille à nouveau mes poignets et attend qu’il aille chercher notre ceinture. Tout en me comportant ainsi, je me fais la reflexion: tu es folle, totalement folle. Oui! À lier! C’est le bruit de la boucle qu’ il pose dans sa main et celui du cuir qu’il ajuste qui me tire de ma réflexion. Je me penche légèrement vers l’avant et le premier coup tombe. Ouaille! Ça va faire mal. Il frappe, encore et encore. Je sens la marque de feu qu’il imprime sur ma chair, encore et encore. Je piaille et crie, mais le rythme est pris pour lui et pour moi, je ne cederais pas. Je sens ma fesse droite qui cartonne. Il me positionne alors à genoux sur le fauteuil et c’est la bouche contre le cuir du dossier que je prendrais les derniers coups. Il est temps d’apaiser mon feu, je me retourne alors et lui dit fermement : prends moi maintenant!

    • Ce sujet a été modifié le il y a 6 mois et 3 semaines par Eva.

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #66118
    lunapower
    Participant


    Il fait chaud ici!

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #66124
    Victor
    Participant


    Mmmmm

    Sympathique ce scénario. L’ambiance est chaude. L’écriture délicate. C’est sensuel.

    Bref  : c’est bien bien tout ça !

    #66159
    Eva
    Participant


    @lunapower je te confirme c’etait chaud!;)

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #66160
    Eva
    Participant


    @victor13300 merci de ce gentil commentaire!contente que mon petit recit “tranche de vie” vous ait plu!

    Se révèle être "comme une boule de flipper,qui roule qui roule...".

    #66192
    Miss Betty
    Participant


    Cela fait longtemps que je n’ai plus écrit, j’ai hésité à le poster ce récit mais allez je me lance!

     

    N’hésites plus à poster tes récits car ils sont toujours agréables à lire et inspirant.

    Le martinet et la ceinture Mmm, efficace et délicieux 😊😊

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com