Coeur de ville ou périphérie ?

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Coeur de ville ou périphérie ?

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Messages
  • #95358
    LaurentD
    Participant


    J’avoue, j’ai choisi un titre de post un peu énigmatique pour susciter votre attention.

    Mon sujet du jour, la fessée est-elle au coeur de vos jeux, disons centrale ou bien est-ce pour vous une pratique qui, bien qu’importante, ne se suffit pas à elle-même?

    Personnellement, je penche pour la périphérie. La fessée pour la fessée, ce n’est pas trop mon truc. D’abord, comme je la pratique uniquement à la main, je n’en enchaîne pas 10 par jour. Ensuite je suis très sensible à tout l’environnement de nos jeux et ceux-ci peuvent être divers, multiples, associés à d’autre pratiques, ce qui est souvent le cas chez moi. La dimension psychologique m’intéresse aussi beaucoup qui accompagne la dimension physique.

    #95362
    Paulparis
    Participant


    Chez la plupart des gens, les pratiques sexuelles (ou périphériques de l’acte sexuel comme c’est le cas de la fessée) relève principalement d’une dimension psychologique. Pour parler trivialement – mais sur ce site, je crois qu’on peut se le permettre) chez l’homme la bite se situe principalement dans le cerveau, plus qu’en les jambes. Pourquoi aimons nous la fessée ? Pour la dimension psychologique qu’elle véhicule, pour les mots qui l’accompagnent, pour les position qu’elle imposent, pour le sentiment de régression et les souvenirs d’adolescence, pour le désir de se soumettre… Sans dimension psychologique, il ne peut y avoir de plaisir. L’érection vient chez l’homme de la stimulation du cerveau, idem lorsqu’une femme devient humide de désir.

    Chez beaucoup, la seule évocation de la fessée suffit à provoquer un début d’émoi. La dimension physique vient donc après… et en complément(indispensable)

    #95373
    Orion
    Participant


    Pour ma part, je dirais assez périphérique.

    Mais un play D/s a une puissance extraordinaire.

    Qu’une femme se rende comme ça… whaou…

    #95375
    Chelonia
    Participant


    Je te rejoins Paulparis, le cerveau fait beaucoup pour qu on apprécie le moment présent comme étant un plaisir.

    Le physique ou le contexte évidemment sont une des données de l équation ainsi que notre etat mental a ce moment là.

    A ça je rajouterai toujours les phéromones qui ont un grand pouvoir sur moi.

    Apres si on estime que tout ça fait partie de la fessée, dans ce cas une fessée peu ce suffire a elle même pour moi, dans le sens où il n y a pas besoin de jeux sexuels autres (pas de: pipe, cuni, anulingus, doigtage de chatte ou de cul, ou pénétration vaginal ou anal etc)

    Ça n exclut pas qu il peut y en avoir selon mon envie et mon partenaire)

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 4 semaines et 1 jour par Chelonia.
    #95382
    Paulparis
    Participant


    …une fessée peu ce suffire a elle même pour moi, dans le sens où il n y a pas besoin de jeux sexuels autres (pas de: pipe, cuni, anulingus, doigtage de chatte ou de cul, ou pénétration vaginal ou anal etc) Ça n exclut pas qu il peut y en avoir selon mon envie et mon partenaire)

     

    Absolument d’accord avec ça. Beaucoup de fessées auxquelles j’ai pu participer comme fesseur ou comme switch n’ont pas donné lieu à des actes sexuels proprement dit… mais la fessée est quand même un acte assez sexualisé néanmoins.

    #95449
    TSM
    Participant


    Pour nous, la fessée se suffit à elle même et n’est pas le prélude à quelque chose d’autre.

    Je ne dirai pas que nous n’avons jamais enchaîné avec un câlin, mais cela doit se compter sur les doigts de la main.

    Le meilleur des fétichismes est celui qui vous permet de vous épanouir.

    #95451
    Alu-fess
    Participant


    Je pense que tout dépend de la partenaire et du contexte. J’ai déjà administré plusieurs fessées sans qu’il ne se produise rien d’autre qu’un câlin (tendresse) car la receveuse le désirait

    #95522
    Justinien ♥
    Participant


    La  fessée fait partie des satellites qui gravitent autour de mon centre des plaisirs .

    L’attirance pour la fessée arrive progressivement sans que je ne sache vraiment pourquoi et cette envie devient de plus en plus présente. Le désir que la fessée dans son ensemble devienne l’activité prioritaire pour mon bien être est primordiale.

    C’est certain que ça joue sur ma libido mais je n’ai pas la prétention de faire plusieurs choses à la fois.

    #95553
    Spankheure
    Participant


    Je pense aussi que ça dépend du contexte. Je peux apprécier ou faire apprécier les deux situations. D’ailleurs je n’hésite pas à communiquer là dessus et à m’adapter si besoin.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com