Camp d’entraînement pour vilaines soumises

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Camp d’entraînement pour vilaines soumises

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #63226
    Lord Stephen
    Participant


    Voilà ! Ce qui devait arriver arriva !

    A force de le provoquer et de faire votre chipie, votre cher et tendre vous a envoyé en stage dans ce fameux camp pour vilaines soumises désobéissantes.

    Accueil, fessée, petit-déjeuner, fessée, un peu de sport, fessée, coin pour méditer, fessée, reprisage de chaussettes, fessée, déjeuner, fessée…vous l’aurez compris dans ce camp vos fesses seront mises à rude épreuve et seront plutôt rouges que blanches.

    Mais pour vous remettre dans le droit chemin, celui que votre cher et tendre attend de vous, c’est la seule et unique voie.

    Mesdames, Messieurs, laissez libre cours à votre imagination et faites-nous part de la façon dont vous voyez le quotidien dans ce magnifique camp de vacances réservé aux plus vilaines d’entre vous.

    Le second degré est le bienvenu car après tout un brin d’humour ne nuit jamais même en fessant 😁.

     

    Un homme n’est rien sans une grande femme à ses côtés.

    #63244
    Karima
    Participant


    L’ignoble M’lord croît qu’il peut créer des concurences au goulag. La vengeance de l’agent K sera terrible !

    Mon camp où règne mon fidèle Molotov restera la référence.

    #63245
    Gabrielle
    Participant


    Oulala nous n allons pas échapper à un duel ……sauver les fesses rouges d abord !

    je préfère masquée

    #63246
    Prunille
    Participant


    J’imagine ce camp de vacances comme l’espoir de formation des fesseurs par les spankee. Les obliger à faire uniquement ce que l’on souhaite … être à notre service pour un massage ou alors une fessée juste pour le plaisir… et le premier qui râle au lit à 19 heurs. Je pense en particulier à M’lord, il me servirait particulièrement avec un steak dans la bouche pour ne pas baragouiner des menaces à mon effigie. Et irait au lit à 20h avec Lady Betty pour que je puisse faire la Java sans entendre le fameux “Au lit, jeune fille!”

    #63247
    Lord Stephen
    Participant


    @lucrezia Votre goulag ressemblera au club Med à côté de ce magnifique camp pour vilaines soumises désobéissantes.

    Merci @hagabrielle  @prunille et bien sur @lucrezia, je vous réserve les 3 premières places pour une petite semaine de stage.
    @prunille Je pense que vous aurez droit au programme spécial « Insolente à remettre dans le droit chemin », je suis sur que vous en appréciez sa teneur piquante et cinglante.

    Un homme n’est rien sans une grande femme à ses côtés.

    #63253
    Prunille
    Participant


    @lordstephen pouvez vous me détaillez cette fameuse semaine ?

    #63277
    salamboflaubert75
    Participant


    L’idée me plaît beaucoup car bien que je ne sois pas spécialement soumise, il m’arrive régulièrement d’être vilaine!

    Et le fait que les

    « formateurs » encadrant puissent être dûment formés à  corriger… Ne sera sûrement pas superflu et promet des moments cocasses et variés au nom de l’apologie de la fessée …

    ^^

    Sal

    #63279
    Lord Stephen
    Participant


    Oh c’est assez simple @prunille :

    Lever a 6h00, première punition : 10 coups de canne pour bien vous réveiller

    1h de sport puis seconde punition : 20 coups de martinet, après l’effort, le réconfort.

    Petit déjeuner : je précise que la totalité des repas sont supervisés par des nutritionnistes professionnels qui sauront vous apporter uniquement ce qu’il faut pour que vous retrouviez la forme rapidement. En ce qui vous concerne, je veillerais à ce que la viande rouge figure en bonne place et vous savez pourquoi !

    La matinée sera composée de longues méditations au coin, pour vous permettre de vous remettre les idées en place. De punitions diverses et variées laissées à l’appréciation de vos Maitres de stage. Et bien sur de fessées afin que la couleur rouge ne quitte jamais cette précieuse partie de votre anatomie. Lecture sélectionnée parmi des ouvrages de référence sur le comportement correcte que doit adopter une insolente.

    Un petit oubli de ma part : le silence est bien évidemment de rigueur. Chaque infraction est immédiatement sanctionnée de 10 coups de canne sur votre postérieur au préalable dénudé. Les récidives sont incrémentées de 10 coups supplémentaires sans qu’il n’y ait de limite. Les soupirs, levage des yeux au ciel et tout autre geste de mauvaise humeur ou de mécontentement doublent la punition en cours.

    Déjeuner, léger et équilibré, il en va de soi.

    Avant les exercices physiques de l’après-midi midi, vérification de la couleur de  votre séant et remise à niveaux si besoin.

    Jogging, marche, abdominaux, squat, le choix des 3 h à venir est large et varié, mieux qu’en club de vacances 😁.

    Avant la meditation au coin de cette fin d’après-midi une bonne remise à niveau avec twase, ceinture et paddle. L’exercice sportif a le désavantage de diluer le rouge de vos fesses. Il faut donc remédier sévèrement.

    Diner à 19h, toujours en silence et avec le sourire car vous êtes heureuse d’être la 😁.

    Avant le coucher à 21h c’est atelier corde. Vous allez adorer !

    21h : une dernière vérification et rattrapage du rouge de votre cul, puis au lit pour une bonne nuit de sommeil bien mérité. Nous tenons à ce que nos stagiaires, même celles en programme spécial « Insolente à remettre dans le droit chemin », gardent une excellente forme pour la journée du lendemain.

    Vous multipliez cette journée par sept et vous connaissez maintenant le programme du stage que vous allez suivre.

    Si les chers membres de ce forum ont quelques idées supplémentaires pour le stage spécial de @prunille qu’ils n’hésitent pas à les communiquer. Le programme peut bien sûr être modifié en conséquence.

     

    Un homme n’est rien sans une grande femme à ses côtés.

    #63284
    Gabrielle
    Participant


    @lordstephen il est où le moment où vous nous servez le thé avec la queue de pie?

    je préfère masquée

    #63286
    Mystic78
    Participant


    Cher Lord je me porte bénévole pour intégrer l equipe de votre camps. En revanche une idée est venu serait il possible d integrer au programme quelques lignes d ecritures,afin quelles puissent perfectionner leur langage?

    Cordialement Monsieur.

    #63299
    Prunille
    Participant


    Vous savez parler aux femmes M’lord, c’est indéniable!

    Je me prépare pour ce stage, vous ne m’avez dit de rien apporter. je suis dans le taxi auprès de vous, habillé comme à mon habitude: un tailleur à jupe plissée, une blouse de soie, des talons hauts, de grands gants et sans chapeau, vous savez que je n’aime pas ça. Je tiens précieusement mon sac à main en cuir dans mes mains pour cacher mon petit stresse, ne sachant pas où nous allons. Il ne contient pas grand-chose, juste mes papiers, ma poudre et mon rouge à lèvres. Vous me prenez mon sac à main en me disant que là où nous allons, je n’en aurais pas besoin. Vous me dites d’une voix autoritaire, que je suis trop habillée. Sous vos ordres j’enlève les gants, défaits mes jarretières, fait rouler mes bas discrètement la peur que le chauffeur de taxi se retourne. Ce n’est pas assez pour vous, vous me demandez de retirer ma ceinture et de vous donner ma culotte. Cela ne vous suffit pas, encore une requête de votre part… Je retrousse ma jupe sur mes hanches et m’assieds directement sur la banquette en moleskine, glissante et froide qui colle aux cuisses. je remets mes gants sous vos ordres et attend sans un bruit que nous arrivions a destination. La voiture s’arrête sous un platane, et je vois une sorte de petit hôtel. Je vous regarde et souris de plus belle, vous avez réalisé mon rêve! ce soir je rentre dans le château de Roissy!

    Oups, je me suis égaré. Je vous prie de bien vouloir m’en excuser.

    Déjà n’ayant pas de maître qui m’y a inscrit mon cher M’lord ? Est un coup de la boîte magique de Monsieur Méchant ? Si c’est le cas, il serait peut-être qu’il la fasse réparer, elle est vraiment détraquée! Avez-vous vu la punition qu’elle a sortie à @hagabrielle ? Elle ( enfin je soupçonne MM) lui suggère de faire comme la pub pour les éponges Spontex et de se frotter dessus comme si elle était un hérisson… bref revenons à nos moutons!

    Votre programme commence à 6 h00, ça me convient! je gagne une heure de dodo! les coups de cannes m’aideront a faire surface plus vite que le thé, donc j’approuve.

    Nous avons ensuite 1h de sport, cela ne change pas à mes habitudes, donc je n’ai rien à redire là-dessus. Les 20 coups de martinets… bon je vais être gentille, si ça peut vous faire plaisir, allez-y, punissez-moi!

    Le petit déjeuné! Là, ça ne va pas le faire!!! De la viande rouge au petit déj?! Non mais allô quoi?! Alors à moins que vous ayez une supe- technique pour me faire ouvrir la bouche ou que vous, vous transformiez en maman oiseau qui donne la becter à son oisillon, je ne vois pas comment! ( je me provoque un haut de cœur toute seule à cette dernière image en tête)

    Les longues heures de méditation au coin… j’espère que vous êtes patient car perso c’est assez barbant le coin, je risque de jouer avec vos nerfs. Concernant “les punitions diverses et variées laissées à l’appréciation de vos Maîtres de stage” J’en ai pas donc vous pouvez rayer cela de votre programme. Pour la lecture sélectionnée, j’ai déjà commencé à regarder les ouvrages que vous avez sélectionnés… “Osez la fessée”, “Osez le Kama sutra” ( le vôtre à au moins cent ans d’âge, mon Dieu que c’est démodé), “Osez la sodomie” “Comment porter le kilt sans se tromper de sens” etc.  Pourriez-vous rafraichir la liste, s’il vous plaît ?

    Pour le silence, je suis entièrement d’accord avec vous, ça me convient. Je sais être muette comme une tombe des fois.

    Le repas idem!

    Les trois heures de sport…” Tu peux te brosser Martine!”

    ravivez-moi mes petites fesses, faites vous plaisir.

    Le diner en silence, vous me connaissez assez pour savoir que je ne parle jamais la bouche pleine!

    Atelier corde… euh ça fera effet saucisson sur moi mais il me semble que @lunapower à une nouvelle planche à saucisson à essayer.

    Coucher à 21 h plus la fessée avant de dormir que demander de plus?

    Votre programme n’est pas mal mais quelques points importants à mes yeux sont à revoir.

    Déjà allez-vous tenir le coup avec toutes les fessées (avec et sans instruments)que vous jugez bon? je vous rappel que le stage est sur 7 jours! Vous devriez faire attention à votre âge… regarder votre ami d’enfance le Prince Philippe a trop tiré sur la corde et y est passé…

    Je trouve votre programme pas assez complet, il manque un point important. Comme dirait Arnaud Tsamere ” vous avez coupé la scène du viol!” re Non mais allô quoi ?!

    Pour finir @lucrezia m’a bien préparé à ce genre de programme pour rentrer au KGB et je dois avouer qu’après avoir gouté à Molotov à plusieurs reprises, pour mon bien, plus rien ne me fait peur!  Le séjour sera de vraies vacances.

     

    #63832
    Victor
    Participant


    – 5h : Madame la mère  supérieure allume une lumière  blanche, étincelante, puissante, est  allumée – Monsieur le curé  sonne la  cloche  dans  le dortoir.

    Les lits individuels et  étroits  en 60cm doivent être  faits au carré  en moins de 05 minutes  en  silence.

    Encore 3 minutes  pour plier  et déposer soigneusement les  pyjamas sur le lit.

    – 5h05 : Les pénitentes s’agenouillent  face à  leur lit sur leur prie-Dieu.

    Madame la mère supérieure fait réciter les prières pendant  une heure et cinquante cinq  minutes.

    Monsieur le curé passe dans les rangs, canne en main pour corriger la position des demoiselles. Il vérifie la position des genoux, ils ne doivent  pas être trop serrés. Les mains  doivent être  jointes. Les coudes raisonnablement écartés.  La cambrure du dos doit bien  faire ressortir les fesses. En  cas de défaut, Monsieur frappe  10 fois  sévèrement, sans  trop de retenue.

    Des soeurs passent dans les rangs distribuer  la fessée matinale. 25 coups de canne pour  chacune, en douceur pour un réveil en souplesse.

    Des frères passent dans les rangs inspecter le pliage des pyjamas, la qualité des lits. Lit défait et pyjama remis en vrac pour les incompétentes. 10 coups de  canne fermes et sans réserves pour ces apprenties soumises indisciplinées.

    Bien sur pendant ce temps de prière, chacune doit réciter sans s’interrompre, qu’elle récite calmement dans la bonne position devant son lit bien fait  et  son  pyjama bien plié ou qu’elle se retrouve sous les coups de Monsieur le curé pour défaut de  position, ou sous les coups des soeurs pour la correction matinale ou sous les coups des frères pour défaut de qualité de femme de chambre.

    7h : La mère supérieure passe dans les rangs : elle pose sa main sur l’épaule des filles qui ont prié convenablement sans faire de vague. Elle les fait lever, et les envoie se mettre en rang dans le couloir. Pour les filles incapables d’avoir su tenir la bonne position, elle ordonne une récitation supplémentaire puis les faits lever et les envoie au petit-déjeuner. Les incompétentes ne sachant pas plier un pyjama et/ou faire son lit en sont privées.

    7h15 au dortoir : les incompétentes resteront là pendant le temps du petit-déjeuner à refaire leur lit et plier leur pyjama de coton blanc. Monsieur le curé reste là à encadrer le cours des parfaites petites gouvernantes.

    7h15 à la sortie du dortoir : les pénitentes méritantes sont en rang, nues, deux par deux dans le couloir froid du monastère, les fesses rosies par la fessée matinale. Madame la mère supérieure sort du dortoir et fait marcher au pas. Elle leur impose des chants. Soeur Irma veille à la justesse des chants. Soeur Mado veille à la marche en rythme.

    7h20 arrivée au réfectoire : Irma et Mado sortent des rangs les deux plus mauvaises chanteuses et marcheuses. Elles les prennent sur leur genoux pour les fesser pendant toute la durée du petit-déjeuner. Elles aussi seront finalement privées de petit-déjeuner. Les autres, sauf une – choisie par la mère supérieure – s’installent de part et d’autre de la table et s’assoient sur leur banc. Banc équipé pour chacune des filles de deux petits équipements d’acier brillant destinés à fouiller l’intimité des pénitentes. La fille choisie par Madame est également privée de petit-déjeuner, elle est installée pour recevoir des coups de canne légers pendant toute la durée du petit-déjeuner. Madame lui ordonne de lire les textes de morale, discipline et bonne conduite face à elle, à haute voix. Madame demande à soeur Camille de commencer la fessée de la lectrice. Madame s’assoit  et donne la permission de commencer le petit déjeuner. Camille veille à ce que la voix de la lectrice couvre le bruit des coups de canne sur ses  fesses et les claques données par Irma et Mado.

    7h50 : Madame fait libérer les trois filles sous l’emprise de Camille, Mado et Irma et les convoque face à elle. Elle s’assure de leur soumission et impose son autorité. Madame fait évacuer le réfectoire et fait mettre en rang les stagiaires. Monsieur le curé fait conduire ses punies auprès des filles ayant pu avoir accès au réfectoire.

    7h55 : Madame et Monsieur conduisent les filles à la grande salle d’eau.

    8h00 : Les frères attendent les filles. Elles doivent faire face à un mur. Les frères les mouillent et les savonnent. Les soeurs remplacent les frères. On demande aux filles de se retourner. Les soeurs les mouillent et les savonnent.  Les soeurs les rincent. Les filles qui ne se laissent pas faire sont repérées. On leur notifie à l’oreille qu’elle passeront la nuit assise sur un paillasson. Madame ordonne aux filles nues, lavées mais encore mouillées de se mettre en position pour la seconde fessée matinale. Les soeurs sortent et laissent place aux frères. 15 coups de canne sans retenue. Les soeurs reviennent munies d’une éponge. Elles font  lever les filles et  les tamponnent jusqu’à  ce qu’elles soient complètement sèches.

    8h20 : Les filles sont conduites par groupe de 5 dans des cellule monastique. Quatre sont mises au coin. La cinquième est mise à genoux au centre de la cellule. Un frère ou une souper veille sur les 4 filles au coin. Il fait lire pendant 20 minutes des textes sur la bonne conduite et la discipline domestique. Toutes les 20 minutes, une des filles au coin vient lire au centre et la précédente lectrice va au coin méditer.

    10h00 : Les filles sont conduites en trois groupes. Un groupe est envoyé au jardin pour l’arrosage, le ramassage des légumes, l’entretien du potager et des jardins. Un second groupe est envoyé en cuisine. La moitié préparera  le déjeuner des stagiaires. L’autre préparera le déjeuner des invités. Le troisième groupe est envoyé dans la salle d’apparat. On y reçoit chaque jour 100 personnes que l’on sert comme des princes.

    11h00 : L’ensemble des stagiaires est conduit au  réfectoire pour le déjeuner. Une soeur lit  des textes et des prières.

    11h45 :  Les filles sont  conduites à la salle d’apparat. Chacune prend place derrière le siège d’un invité. Toujours nue, mains dans le dos.

    12h00 : Les invités sont admis, les filles les installent. Madame et  Monsieur accueillent les invités, leur souhaitent de passer un bon moment. Madame et  Monsieur passent dans la salle et  veillent à la bonne tenue des stagiaires. Les remontrances, chuchotés à l’oreille sont monnaie courante. Certains invités font passer  à  Madame et Monsieur de petits mots surlesquels ils se plaignent de telle ou telle pénitente plus  ou moins inefficace.

    14h00 : Après le dessert, les invités sont conduit dans le grand salon, bras dessus bras dessous avec une stagiaire. Ils  sont installés en cercle, confortablement installés dans de moelleux fauteuils de  tissus ou de cuir. Chaque stagiaire s’agenouille  face à un invité. Des soeurs  et frères rejoignent l’assemblée muni d’un martinet. Ils se placent derrière chaque stagiaire. Monsieur et Madame se mettent au centre du cerclent ordonne la fessée de 14h00. Les filles basculent sur les coudes, fesses en l’air. Elles doivent compter.  Les invités se  délectent de la performance des 100 coups endurés par les filles.  On demande aux stagiaires de se retourner pour présenter leurs fesses. Les invités sont libres de toucher.

    15h00 : Les filles demeurent silencieuses. Frères et soeurs raccompagnent les invités  à la sortie.

    15h15 : Madame et Monsieur annonce les noms des stagiaires les moins performantes pour l’accueil des invités. Celles-ci reçoivent encore 15 coups.

    15h30 : On fait lever les stagiaires pour  2h30 se  sport et de méditation dans le jardin face à un arbre.

    18h00 : Retour à la grande salle d’eau dans les mêmes conditions qu’au matin.

    18h30 : Diner.

    19h00 : Retour au dortoir. 30 minutes de prière au prie-Dieu. Mise en pyjama. Les soeurs s’installent sur le lit des soumises et les prennent sur les genoux, les déculottent et leur administre la fessée  du soir 25 minutes  à la main. 5 minutes à la petite mais lourde  tawse de  cuir.

    19h30  : Les stagiaires sont relevées. Les lits sont ouverts. Les bas de pyjamas sont relevés sur les fesses rouges et  chaudes. Les filles sont  mises au lit et bordées.

    19h40 : Extinction des feux et lecture  par une soeur  de textes de  discipline.

    20h00 : Fin de la lecture.

    On appellera les parents, petits copains ou maris qui ont déposé les stagiaires au  monastère lorsqu’elle ne commettront plus aucune erreur pendant deux semaines continues.

     

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com