Camille XIII : Le journal

Accueil Forums Discussions générales Récits Camille XIII : Le journal

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Auteur
    Messages
  • #50507
    lunapower
    Participant


    Cher Journal,

    Ce soir j’ai encore été punie, il faut dire que je l’ai légèrement cherché! Je vais te narrer cette fessée, une fessée un peu spéciale comme il me l’avait promis!

    Ce matin après ma petite “bêtise”, Nicolas m’a sermonnée et promis une bonne fessée ce soir en rentrant du travail… Ses mots, son regard ont fait naitre une jolie émotion en moi… Je suis partie travailler mais j’avais la tête légèrement ailleurs… Il m’a envoyé quelques messages me rappelant notre petite explication de ce soir, faisant grossir cette délicieuse petite boule au creux de mes reins…

    A la pause déjeuner, je n’avais pas envie de discuter avec mes collègues. Je suis partie manger rapidement un sandwich et j’ai appelé ma copine esthéticienne afin de réajuster mon épilation. Nous aimons tous les deux que ma chatte soit toute lisse dans ces moments-là. Au moment de la quitter, elle m’a glissé “amuse-toi bien” en me faisant un clin d’œil, j’ai simplement rougi en guise de réponse et mon trouble à augmenté d’un cran…

    L’après-midi m’a semblé interminable, heureusement je n’avais pas grand-chose à faire! De toute façon, je ne pense pas que j’aurais été capable de beaucoup de concentration. J’ai quitté le bureau à 17h et je lui ai envoyé un message, une fois rentrée, une vingtaine de minutes plus tard. Je te livre sa réponse : “Je serais de retour vers 18h, attends-moi assise sur le lit! J’aimerais que tu porte de la lingerie noire : bas, ta culotte légèrement transparente et ton son soutien-gorge coordonné, une jupe que je te laisse choisir ainsi qu’un chemisier blanc et des ballerines assorties. Prépare également un bandeau pour tes yeux.”

    Je me suis assise dans le fauteuil quelques instants avec un tasse de thé et quelques biscuits, laissant mon esprit vagabonder à ma future “punition”. Un nouveau message de Nicolas me fis revenir les pieds sur terre : “Je pars du travail, cesse de rêvasser!” J’ai excisé un léger sourire, mis un peu de Chopin et me suis dirigée vers la salle de bain. Je me suis arrêtée comme à mon habitude devant le miroir du couloir pour regarder la blancheur de fesses, j’en ai aussi profité pour admirer mon petit minou tout lisse! Ce qui je dois te l’avouer, cher journal, m’a donné l’envie de me caresser mais j’y ai renoncé, préférant obéir sagement, intriguée par l’histoire du bandeau 😛

    Je me suis douchée rapidement, puis j’ai enfilé la tenue désirée. J’ai choisi une petite jupe patineuse dans les tons bordeaux avec des ballerines coordonnées. J’ai mis un peu de parfum sur ma nuque et suis allée à la recherche du bandeau. 18h03 : je m’assieds sur le lit et commence à jouer un peu avec mes pieds. 5 minutes plus tard : nouveau message : “Mets ton bandeau, j’arrive!” Je dispose le masque sur mets yeux et j’entends la clé dans la serrure, suivi de quelques bruits du quotidien. La pression recommence à monter, je sens de l’humidité naître entre mes cuisses… Il me le fera sans doute remarquer… Les minutes me paraissent longues ainsi privée de la vue… Il met la musique plus fort comme pour masquer son arrivée… Je te le dis cher journal, c’est vraiment vilain!!

    Après un temps qui me semble infini, j’entends tout prêt de moi un bruit qui m’est très familier… Le son de sa ceinture qu’il détache et fait glisser dans les passants, je frisonne et serre les jambes comme pour contenir mon émoi. Je sens sa main glisser sur ma joue, puis sa bouche sur ma nuque… Sa tête toujours enfouie dans mon cou il déboutonne mon chemisier puis me l’ôte. Il s’assied à ma gauche et me caresse tendrement les épaules et la poitrine, puis il attrape ma main et je sens sa ceinture enrouler mon poignet, j’approche mon autre main. Il me caresse la joue pour me remercier et je t’avoue cher journal que cette ambiance commence terriblement à m’exciter.
    Une fois les mains attachées dans le dos, je sens qu’il me bascule sur ses genoux. Nous ajustons ma position, je sens sa main se poser sur mes fesses et ses doigts effleurent mon dos puis glissent dans ma culotte joue un peu avec mon sexe, je commence vraiment à avoir très chaud. Je sens ses doigts couverts de mouille proche de mon nez et cela me fait presque plus d’effet que son petit sermon habituel. Il me caresse ensuite les fesses et distille de petites claques, je sens mon derrière chauffer doucement. Les claques cessent, je sens qu’il détache ma jupe, puis il remet sa main dans ma culotte.
    J’écarte un peu les jambes, il dégage mon petit bouton et commence à s’amuser avec. Je sens ma respiration s’accélérer, le désir monter, il intensifie ses caresses, mon sexe se contracte de manière sporadique… Il l’a senti et s’arrête.
    Il tire d’un coup sec ma culotte et me gifle sèchement la fesse droite. Je fais un petit bond ne n’attendant pas que cela commence aussi vite. La fessée est méthodique du haut des cuisses au haut des fesses, fesse après fesse. Cela commence à bien chauffer mais sans plus. Le rythme et la force des coups s’intensifie. Je commence alors un gindre et à remuer un peu, d’autant qu’il me fesse maintenant plusieurs fois de suite au même endroit, intensifiant ainsi la douleur. Il adopte maintenant un rythme assez rapide et claque avec sa main de plus en plus fort. Ça commence sérieusement à piquer, je me mordille la lèvre et je crois que s’il continue comme ça je vais bientôt me mettre à pleurer. Je gigote de plus en plus pour essayer d’atténuer la douleur, j’en perds une de mes ballerines. Il attrape alors ma main je la sers fort pour lui indiquer où j’en suis, il termine alors la fessée par une quatre énormes claques qui m’arrachent un petit cri.
    Je suis vidée, j’ai les fesses en feu et l’état de mon sexe ne s’est pas amélioré… Il passe doucement ses doigts sur mon derrière endolori puis dans mes cheveux. Il me donne deux petites claques pour que je me relève, la fessée plus être en aveugle je suis complétement déboussolée et manque de vaciller. Il me rattrape de justesse et me dépose un baiser sur la joue. Je souris. Il me détache ensuite les poignets et dégrafe mon soutien-gorge, ses mains glissent sur tout mon corps, ses doigts caressent le bout de seins. Il s’agenouille m’enlève ma ballerine restante, je sens son souffle s’approcher de mon intimité. Il distille quelques habiles coups de langues me faisant remonter rapidement mon désir…
    Il s’arrête de nouveau, quand je te dis cher journal que c’est un vilain, me prend par la main et me met à quatre pattes sur le lit. Il m’écarte les jambes et je sens le cuir de sa ceinture caresser mes fesses, elles me piquent encore terriblement de la fessée et je dois dire qu’à cet instant c’est une crainte mêlée de désir qui habite mon esprit. La ceinture vient claquer mes chaires ardentes , je pousse un hurlement. Dieu que ça pique! Il me caresse alors doucement le dos les jambes et un deuxième coup vient s’abattre. L’effet de surprise en moins, il est beaucoup moins douloureux. J’en reçois une dizaine, j’ai les fesses en feu, le sexe en feu et le cerveau en ébullition d’émotions!
    J’entends son pantalon qui se baisse et sens son sexe s’introduire en mois, je crois que s’il se retire avant que je jouisse cette fois ci je le tue, cher journal!! Il me donne quelques forts coups de reins et jouit en moi, j’ai aussi un violent orgasme. Je n’aurais pas aimé voir ma tête à ce moment! Je reste allongée sur le ventre, épuisée, je ne sais pas si le jeu est fini mais Nicolas n’est plus là! Une chose froide sur mes fesses vient me réveiller de ma douce torpeur, c’est l’odeur de l’arnica. Il me masse longuement puis m’ôte mon bandeau. Il me regarde tendrement et me passant la main dans les cheveux je l’embrasse et nous restons un long moment ainsi silencieux à nous regarder, sereins.

    Voilà cher journal le récit de ma fessée du jour.
    Camille.

    #50509
    Masami
    Participant


    Hmmm… Très jolie suite. Très troublante… J’en rougis…

    #50511
    Badine79
    Participant


    Joli j apreci luna belles émotions merci

    #50516
    salamboflaubert75
    Participant


    Merci Lunapower j’ai vraiment beaucoup apprécié ton récit sous forme de journal. On y resent les émotions…😊

    Sal

    #50554
    lunapower
    Participant


    merci pour vos commentaires 🙂

    #51321
    Sombrelle
    Participant


    Cher journal je me suis encore caressée en lisant le dernier récit de @lunapower, si troublant et bien écrit 😉

    Alea Jacta Est
    http://sombressensuelle.blogspot.com

    #51323
    Sombrelle
    Participant


    Et belle illustration de fin aussi, c’est ton œuvre @lunapower?

    Alea Jacta Est
    http://sombressensuelle.blogspot.com

    #51336
    lunapower
    Participant


    Merci @laurette 🙂 Non c’est une image du net que j’aime bien 🙂

    #51343
    isa
    Participant


    Récit très bien écrit merci de nous avoir fait partager ton histoire…

    #51344
    Miss Betty
    Participant


    Très joli récit. Mmmm je suis d’accord avec @laurette (Sombrelle), ça donne envie 😊

    On a deux vies. La deuxième commence quand on se rend compte qu'on n'en a qu'une !

    #51347
    Baccardi
    Participant


    Merci Lunappwer. Un grand moment de volupté.

    #51366
    SandrineG🍑
    Participant


    Merci @lunapower! Très inspirant et joliment écrit…

    "Et mes fesses, tu les aimes mes fesses" ;-)"

    #51392
    lunapower
    Participant


    merci @isasp1, @missbetty, @italobaccardi et @19-11 pour vos gentils commentaires 🙂

13 sujets de 1 à 13 (sur un total de 13)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com