Ça fait quoi d être une little?

Accueil Forums Discussions spécialisées Ageplay Ça fait quoi d être une little?

Étiqueté : 

5 sujets de 16 à 20 (sur un total de 20)
  • Auteur
    Messages
  • #77931
    Anonyme
    Inactif


    Beaucoup de choses décrites ici !

    Pour moi c’est nettement plus simple !

    De part ma ma petite taille je suis little car ça veut dsire petite ce “little” !

    Et puis quand ma culotte descend… je me sens little car je sais ue le fesseur va voir mon intimité, aussi lisse qu’une gamine ! (Epilation intégrale et definitive !).

     

     

    #78417
    Papa
    Participant


    Il n’y a pas d’âge pour avoir une enfance heureuse.

    Cette phrase exprime tout ce que veut dire être une little.

    Le lâcher prise, c’est rentrer dans une sorte de “subspace’, une bulle dans laquelle s’est enfermé “l’enfant” qui est au plus profond de chacun d’entre nous.

    Qui n’a pas envie parfois d’une telle régression ? Qui n’a pas envie de revenir au temps merveilleux de l’insouciance. À l’époque bénie sans le stress de la profession, de la famille avec mari et enfants, du surpoids parfois ?

    Atteindre ce “substance”, c’est rejoindre pour quelques minutes ou quelques heures le monde heureux de l’enfance.

    #79945
    Petite Coccinelle
    Participant


    J’aime aller visiter la facette « little » de ma partenaire. Mais attention, j’aime que ce qui se « joue » alors soit ancré dans la réalité et pas que cette réalité soit « jouée»… Dans « little », je mets un univers « très vaste » et des situations toutes aussi variées. Pour le dire autrement, j’aime aller « LA » chercher dans des émotions régressives et troublantes de manière totalement différentes. Cela peut être au cours du bain que je lui donne ou de sa toilette (et pourquoi pas la crémer ensuite…). Cela peut être quand j’invite une “suçu” dans sa bouche et, qu’honteusement, elle l’accepte et découvre que cela l’apaise. Cela peut être quand je lui mets son doudou dans les bras pendant que je la câline ou la cajole. Je mets aussi dans cet univers, les situations où elle s’en remet à moi pour suivre son travail, lui donner des objectifs de développement personnel, lui interdire ses excès ou sa désinvolture et forcément quand je la punis ou la récompense pour sa conduite. Alors oui, il y a de l’infantilisation, de la régression et une vrai vulnérabilité de sa part quand elle me donne ce pouvoir tutélaire. Mais je sais aussi, que ce qu’elle me dévoile n’est qu’une des nombreuses facettes qui la composent et qu’on peut trouver aussi en elle, si on prend le temps de chercher: un petit animal à éduquer, une femelle à dresser, et bien d’autres secrets cachés. L’aimer petite et femelle pour mieux l’Aimer Femme Et pour finir, j’ajouterai que parfois les univers s’interpénètrent (j’aime bien ce mot :p), car quand j’exige qu’elle me donne la tutelle de son sexe en ne le touchant pas et en ne l’épilant pas sans ma permission, c’est à la femelle docile que je m’adresse mais il y a aussi chez elle, une petite fille sage qui obéit…

    que c’est beau ce que vous dites la Monsieur et je le vis pareil quand je suis en little

    #79987
    la vilaine
    Participant


    Ouaaaah je trouve ce sujet de la régression aussi embarrassant… que troublant.

    Tres tres embarassant. Mais c’est vrai que ça me parle. Me faire déshabiller et mettre en pyjama. Me deshabiller et me donner un bain. Me laver. Bien sûr me donner une fessee lorsque nécessaire. Rester sérieux et fâché, notamment lorsqu’il me baisse ma culotte. M’inspecter. Regards réprobateurs ou menaçants. Contrôler l’hygiène. Et même pourquoi pas obliger à aller au lit? Exiger que l’on fasse la sieste? Mettre de la crème. Et pas mal d’autres trucs encore… bien gênants…

    Mais tellement attirants.

    #80689
    dadcool
    Participant


    Pour ma part, je suis ou j’ai été le daddy de certaines littles…

    En ce qui me concerne, je pense que certaines jeunes filles ou certaines femmes (je les appelle aussi mes protégées) recherche dans la présence de leur tuteur/daddy une certaine vision de l’enfance ou de l’adolescence. Elle ressentent ce besoin d’être considérées comme de vilaines filles, qui n’arrivent pas à s’assumer dans leur vie de tous les jours ou bien qui, volontairement ou pas, ont conscience de leurs sales manies et de leur caractère de feu et par conséquent, méritent d’être punies pour cela.

    De mon côté, j’aime bien sûr le côté régressif de cette relation et c’est pourquoi je souhaitent qu’elles m’appellent daddy mais je souhaitent aussi qu’elles portent des culottes en coton blanches ou à motifs lors de la punition. Et bien sûr je ne manque pas de les gronder lorsqu’elles font une bêtises, soit par écrit, soit au téléphone et bien sûr lorsqu’es venue l’heure de la fessée…

     

5 sujets de 16 à 20 (sur un total de 20)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com