Bienvenue à bord!!!!

Accueil Forums Discussions générales Récits Bienvenue à bord!!!!

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #71275
    Parisspanking
    Participant


    Bonjour à tous et toutes,

    Je vous propose ci-dessous mon 4 eme récits ici, celui-ci inspiré de ma vie professionnelle mais qui reste pour autant un récit fictif, même si qui sait???? J’ai encore pas mal de temps à faire avant la retraite…….

    Je rembarque sur le Sperenza après un mois de repos à la maison. Le Sperenza est un paquebot de 160 mètres naviguant en mer du nord.
    Je le commande depuis bientôt un an, mes tâches à bord sont bien sûr la navigation , manoeuvres de sorties et d’entrées de port, la formation de l’équipage à la sécurité et s’assurer que toutes les règles liées à la sécurité sont respectées.

    De nouveaux membres d’équipage embarquaient en même temps que moi et je devais procéder à leur formation sur les organes de sécurité du bord et les procédures d’évacuations. Il y avait parmi ces nouveaux embarquant une jeune française : Marie, c’était assez rare d’avoir des français dans l’équipage hôtelier pour que je le remarque. Marie me semblât très distraite pendant la formation, son anglais n’était pas le meilleur et elle avait du mal à suivre.
    A la fin de la formation il y a avait un test écrit qui validait les acquits de la formation, et aucun employé ne pouvait commencer son travail à bord si il ne validait pas la formation de sécurité.
    Le « first mate » se chargea de corriger les copies et me les déposa dans mon bureau, avec les certificats à signer et tamponner, je me rendis alors compte que seule Marie avait échoué au test.
    Je fis remettre les certificats dans les cabines des membres d’équipages ce qui signifiait qu’ils pouvaient immédiatement prendre leur poste. Je fis convoquer Marie dans mon bureau situé derrière le poste de pilotage.
    Elle arriva au bout de 30 minutes, elle entra timidement dans le bureau.
    « Sais tu pourquoi tu es la seule des 25 nouveaux à être convoqué? » lui dis-je immédiatement
    « heu non pas exactement, même si j’ose imaginé que ce n’est pas bon signe »
    « je te le confirme ce n’est pas bon signe, tu es la seule à avoir raté ta certification, j’espère que tu es fière de toi »
    « bien sur que non, mais comment c’est possible »
    « tu n’es pas sans savoir que sans ce document tu ne peux pas travailler et que tu dois débarquer »
    « non comment ça, je le savais, mais je dois bien avoir une seconde chance »
    « ce que tu es entrain de dire c’est que je dois prendre tu temps juste pour toi, car tu n’as pas su écouter assez et être assez concentrée pour réussir à valider la formation »
    « je suis vraiment désolé commandant, je sais que j’aurais du faire mieux et je tiens beaucoup à ce travail soyez en sûr, mais si vous me laissez repasser la formation et le test, j’accepterais n’importe quelle punition et corvée »

    Elle avait dit « punition » je restais un peu bloqué par le mot, je pensais immédiatement à la fessée en bon fesseur que j’étais, mais en ces périodes de #meetoo et autre balance ton porc, il était extrêmement délicat pour moi de proposer à une subalterne une chose pareil.
    Ce fût d’ailleurs elle qui rebrisa le silence installé depuis de longues secondes.
    « vous savez je respecte la discipline, et il est claire que j’ai fauté en ne réussissant pas ce test. »

    après « punition » voila qu’elle me parlait de « discipline » étais ce moi qui fantasmais sur le fait de déculotter et fesser cette petite brune ou me balançait elle vraiment des perches……

    je pris encore le temps de la réflexion, puis finis par me dire que si elle s’offusquait je n’aurais qu’à feinter l’humour.

    «  Marie j’ai bien réfléchis, une punition adapté me semble être une fessée » c’était court et concis, j’étais cependant près à y ajouter « je rigole »

    et quelle ne fût pas ma surprise quand elle répondit « oui une fessée c’est méritée »

    de nouveau un silence, elle me regardait, je voyais qu’elle attendait ma réponse. Je devais me reprendre je n’avais que trop l’habitude de ces situation que je dominais toujours d’une facilité extrême, mais la j’étais au travail et elle était ma collègue. Je me demandais même si après tout elle ne me piégeait pas. Je devais la tester plus.

    «  tu sais comment se donne une véritable fessée Marie »

    « heu oui »

    « ce n’est pas une réponse ça , dis moi comment »

    elle prit son temps pour répondre «  déculottée » finit elle par lâcher.

    Et comme pour encore vérifier
    je dis «  nous sommes bien d’accord que pour avoir raté la certification sécurité tu mérites une fessée cul nu »

    « oui commandant »,
    mon sermon n’était pas des plus fluide, pas comme quand je rencontre des partenaires sur le net, la situation était différente mais très excitante.

    Je reculais ma chaise de bureau, aller approche Marie, quand elle arriva derrière le bureau je la fis se pencher sur mes genoux.
    Elle portait l’uniforme du Spa : un pantalon et haut en textile fin noir, je saisis l’arrière du pantalon le leva et le fit glisser le long de ses jambes, elle n’avait pas bronché, elle était résignée.
    Je ne pouvais pas m’empêcher de penser qu’elle avait déjà reçu la fessée.
    Elle était à présent en petite culotte sur mes genoux, le silence régnait.
    ce fut la première claque qui brisa celui-ci, TTTCCHHLLAAKK
    Suivit d’une seconde TTCCHHLLLAAAKK
    Les claques se suivaient sur le petit bout de tissu qui protégeait ses fesses.
    Elle faisait toujours preuve de résignation et encaissait le début de la fessée dans le silence.
    je fis une pause, passa mes doigts sous l’élastique de sa petite culotte, j’entendis alors sa respiration s’accélérer, elle savait que dans moins d’une seconde elle serait fesses nues en travers de mes genoux.
    je tirais la culotte par dessus ses jolies fesses, et la baissait aussi jusqu’à ses chevilles.
    Ces fesses avaient à peine changé de couleur ce qui me confortait dans l’idée que la fessée ne lui était pas inconnue.
    La fessée reprit de plus belle, les stigmates commençaient à apparaitre, et la demoiselle tenait de moins en moins en place sur mes genoux, je devais la bloquer de mon bras gauche.
    Je sentais sa respiration saccadée, et certaines claques lui laissait échappé un petit gémissement de douleur.
    Je stoppais la fessée, donnais une légère caresse sur ce fessier que j’avais transformer avec toute ma méthode en brasier.
    « tu peux descendre et remettre culotte et pantalon »
    elle évitait mon regard, ses yeux semblaient humides, elle se tenait à côté de moi
    « tu es d’accord que tu as mérité cette punition »
    « oui commandant »
    je ne pu retenir ma curiosité : « mais la fessée tu connais? »
    « il y a longtemps oui » je comprenais qu’elle avait du connaitre à travers sa jeunesse
    «  mais adulte tu y pensais? si tu tu n’en a jamais eu ? »
    mes questions semblaient tout à coup l’embarrasser plus que la fessée en elle même.
    « oui oui «  dit elle timidement
    et de moi d’insister «  tu la fantasmais » je pense que à l’emploi par mes soins du mot « fantasme » elle compris que moi aussi et se dévoila avec un peu de gêne.

    « oui je ne peux pas nier, je fantasmais ce qui vient d’arriver »
    je décida de ne pas plus la mettre dans l’embarrât.
    « écoutes ce n’es pas moi qui vais te refaire la formation mais un sous officier nous appareillons ce soir je n’ai pas le temps, mais je n’ai pas besoin de te préciser ce qui arrivera à tes petites fesses si tu échoues de nouveau »
    je vus son visage presque s’illuminer à cette annonce elle eu un petit sourire en coin, la pensant presque capable de rater de nouveau ce certificat.

    Je laissa Marie repartir et s’acclimater à la vie à bord mais nul doute que nous nous recroiserons….

    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 3 semaines par Parisspanking.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 1 mois et 3 semaines par Parisspanking.
    #71278
    Marie-76
    Participant


    Très intéressant ce récit ! J’aime beaucoup 😀

    #71279
    Parisspanking
    Participant


    Très intéressant ce récit ! J’aime beaucoup

    😀

    merci à toi “Marie”

    #71280
    Spankettegirl
    Participant


    Un super récit fort prometteur

    #71281
    Dundee
    Participant


    Bravo Commandant, histoire très bien racontée ! Personnellement j’ai dirigé des équipes mixtes et je n’ai jamais osé pratiquer ni même menacer ! Seulement lors d’une formation j’ai été amené à sévir👍

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #71284
    lunapower
    Participant


    sympa ce récit merci 🙂

    https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

    #71291
    Badine79
    Participant


    Super sympa  ce récit une suite peu être

    #71294
    BadCristou
    Participant


    Super ce récit, ça promet ^^

    #71296
    Victor
    Participant


    Et bah dites donc, elle est sympathique cette compagnie maritime. On en reve tous de ces situations de travail. La vie serait plus simple entrecoupée de fessées au bureau.

    La suite ! La suite ! Allez Marie : une bêtise avant le prochain port !

    #71320
    Parisspanking
    Participant


    merci à tous pour vos retours.

    @victor13300 oui en effet la fessée au sein du travail serait bien sympa, mais difficile à amener et trouver une personne réceptive à ça.

    #71862
    CROCODELLE
    Participant


    Bravo pour ce récit @parisspanking, je vous transmets mon CV 😊 je souhaiterais intégrer votre compagnie Monsieur….elle a l’air fortement intéressante.

    #72759
    Parisspanking
    Participant


    @crocodelle votre candidature est à l’étude 🤭

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com