Ana

Mots-clés : 

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Messages
  • #66519
    MaitreMicky
    Participant


    Cela faisait plus de 4 mois que je travaillais comme surveillant dans un collège, lorsqu’une de mes collègue me permis de passer des fantasmes, vidéos, récits et forum dédiés à la fessée à la mise en pratique.

    Ana était une femme de taille moyenne, elle s’habillait toujours avec classe et charme sachant mettre ses formes en valeur. Toujours bien coiffée, elle se maquillait chaque jour sans excès et mettait ses jolis yeux bleus en valeur.

    Ce soir-là nous finissions tous les deux plus tard que les autres, nous faisions partis d’une équipe de 7 surveillants et un planning annuel permettait que seul 2 d’entre nous restent jusqu’à 18h30 pour gérer les éventuelles retenues ainsi que diverses tâches administratives que le calme d’un collège quasiment vide permettait d’effectuer plus sereinement. Nous étions seuls depuis 30 minutes, aucun élèves en retenue, occupés ranger notre bureau commun et mettre de l’ordre sur le bureau lorsqu’un geste involontaire de ma part fit penser à Ana que je voulais la fesser. Elle me dit qu’elle avait cru que je voulais lui donner la fessée, un peu gêné je lui répondu que non puis après un silence de quelques minutes, prenant mon courage à deux mains je lui demanda : pourquoi ça t’intéresserait?

    Vos avis? Vous voulez la suite?

    • Ce sujet a été modifié le il y a 6 mois et 2 semaines par MaitreMicky.
    #66550
    Dundee
    Participant


    Oui la suite.

    ce doit être top comme situation… a-t-elle répondu franchement sans détour ?

    Épicurien, grand voyageur, adepte de la fessée OTK

    #66551
    Anonyme
    Inactif


    J’aimerais connaître la suite

    #66563
    MaitreMicky
    Participant


    Ana rougit et me répondit oui peut-être, pourquoi pas. Nous échangeâmes ensuite sur ce fantasme que nous avions en commun, elle le fait de recevoir une fessée mais elle n’avait jamais oser passer à l’acte et moi l’envie d’en administrer mais j’étais novice également hormis quelques claques gentilles durant des rapports  sexuels. Après une discussions libre et sans tabou, je lui ai fait remarqué que nous étions quasiment seuls et que nous avions de nombreuses salles disponibles pour nous isoler des regards, il faut préciser que notre bureau avait une grande fenêtre similaire à une baie vitrée et donnait directement sur le square à proximité de 200 mètres, il ne se prêtait donc à ce type d’échange. Elle semblait partante pour essayer je pris donc l’initiative et proposa le bureau tout proche du CPE qui avait le triple avantage d’être verrouillable de l’intérieur pour éviter d’être déranger par le ménage, libre, le CPE étant parti plus tôt ce soir-là pour un impératif familial et assez excitant car le bureau de notre chef qui se prêtait à un petit scénario vite trouvé. Je me suis donc installé dans le fauteuil du CPE et j’ai appelé la vie scolaire pour donner à ma collègue de se présenter immédiatement dans mon bureau. Elle se présenta immédiatement, je lui demanda de s’asseoir et de m’expliquer son comportement de ces dernières semaines, inventant que plusieurs collègues s’étaient plaint de son comportement qui manquait de professionnalisme et que j’allais devoir en référer à la cheffe d’établissement mais que son contrat ne pourrait sûrement pas être renouvelé fin juin. Elle se pris très vite au jeu du scénario improvisé, elle me dit qu’elle faisait son maximum mais que des problèmes personnels faisaient qu’elle avait la tête ailleurs en ce moment, elle me dit qu’elle allait se ressaisir et qu’elle avait vraiment besoin de ce travail et qu’elle était prête à tout pour le garder.

    A suivre

    #66626
    MaitreMicky
    Participant


    Je lui dis que je pouvais fermer les yeux mais qu’elle méritait une sanction. Elle se leva et s’approcha et me dis je suis d’accord punissez moi Monsieur. Je la pris par les hanches d’un bras ferme et décidé je la coucha sur mes genoux et lui retroussa sa jupe. Elle reçut de suite deux claques sonores sur chaque fesse. Je lui en annonça  20 claques  supplémentaires qu’elle du compter 1 par 1, un oubli à la quinzième lui valu un rappel à l’ordre. À la vingtième je lui demanda de me remercie ce qu’elle fit pensant qu’on en avait fini.

    Je lui dit sais-tu comment se donne une vraie fessée? Lève-toi immédiatement et déshabille-toi.

    Elle se leva et se déshabilla lentement, je la pris d’accélérer sous peine d’augmenter sa punition. Elle eu une dernière pudeur avant d’ôter le dernier rempart de sa intimité. Quand elle apparut entièrement nue face à moi, je lui demanda de se tourner lentement et de mettre ses mains sur la tête.

    Je ne lui laissa pas le temps de faire un tour complet qu’elle virevolta sur les genoux et que la fessée repris de plus belle. Je ne lui imposa pas de compter mais elle reçu 30 claques à la volée montant en puissance dans un crescendo endiablé.

    Lorsque j’en ai fini avec elle je vérifia de deux doigts vifs l’effet de cette correction endiablée. Je constata aisément qu’elle avait pris beaucoup de plaisir et lui en fit la remarque.

     

    À suivre

    #66684
    MaitreMicky
    Participant


    Je l’envoya au coin main sur la tête en lui disant que dès que je lui en donnerai l’ordre elle aurait l’interdiction de bouger.

    Je détacha ma ceinture et de toute sa longueur je la fouetta de toutes mes forces une fois. Puis lui laissant le temps de s’en remettre je rattacha ma ceinture en lui disant :

    À genoux! Mains sur la tête ! Fixe le coin 5 minutes sinon tu vas goûter de nouveau à ma ceinture…

    Une fois les cinq minutes écoulées je l’attrapa par les cheveux et lui dit t’as rien à dire?

    Elle me fixa interloquée, je lui dis remercie moi ou on redémarre tout depuis le début!

    D’une voix frêle elle me dit merci puis je l’autorisa à se rhabiller. Il nous restait 5 minutes de travail. Le temps que j’éteigne l’ordinateur de la vie scolaire et que je ferme les fenêtres, elle s’était rhabillée. Elle pris son sac dans son casier et me dit t’as le temps de boire un verre.

    C’était le cas, elle m’emmèna donc en voiture vers un bar mystère que je compris vite comme étant son appartement mais la suite est une autre histoire.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.
PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com