Répondre à : La science, le bdsm, la vie, tout çaaa….

Accueil Forums Discussions générales Causons d’autre chose La science, le bdsm, la vie, tout çaaa…. Répondre à : La science, le bdsm, la vie, tout çaaa….

#74280
Monsieur Méchant
Maître des clés


Dernièrement, je lisais un truc de La Boétie, un p‘tit jeune très doué, qui a écrit à 17 ans un traité sur la servitude volontaire.

Ce petit Rimbaud de la philosophie m’a laissé sur le cul avec sa capacité à démonter les mécanismes qui font qu’on est l’unique responsable du joug sous lequel un tyran nous embastille. Il démontrait comment un tyran n’a de pouvoir et de puissance que ceux qu’on veut bien lui donner.

Là m’est venue l’image de la place Kim Il-Sung à Pyongyang et de Kim-jong-un, ce gros poupon joufflu avec une coiffure improbable bercé par des milliers de voix scandant son nom et la gloire de son existence.

Et si j’étais un Kim-jon-un?
Un tyran qui immerge sa poupée dans les abysses de ses fantaisies acrobatiques et de ses perverses exigences ?

Et puis, si on va plus loin… Ai-je réellement le pouvoir ou est-ce cette poupée ensorceleuse qui me le concède ?

Mais fichtre de tabernacle, j’ai pas dormi de la nuit ! J’ai repensé à cette soirée.

Je venais le la punir devant un parterre d’aficionados silencieusement prosternés devant la rondeur des fesses qu’elle exhibait maintenant, comme un totem zébré de rouge, à leurs yeux asservis.

J’ai fait glisser lentement ma ceinture le long des passants de mon pantalon.

Elle m’épiait à travers les mèches de ses cheveux.

Elle était debout, la tête baissée, contrite de se sentir exhibée à cette meute.

J’ai joint ses mains dans le dos en prenant ses poignets au lasso avec la ceinture.

J’ai serré, en repassant l’autre extrémité de cuir dans la boucle (méfiez-vous des vieux loups de mer).

C’est là que je lui ai demandé de se retourner et de faire face à la concupiscence des regards qu’elle avait hypnotisés.

J’ai attrapé l’extrémité de cuir qui pendait dans son dos, l’ai passé entre ses cuisses et plaqué contre son sexe. J’ai ensuite tendu la ceinture dans la direction de sa bouche sans pouvoir l’atteindre.

Je lui ai alors glissé dans l’oreille: « attrape ma ceinture »

Avec difficulté elle a baissé péniblement la tête pendant que je tirais sur la ceinture pour qu’elle puisse morde dans les derniers millimètres de cuir et maintenir ainsi tout son corps dans une tension inconfortable.

Ensuite?

Et bien, je l’ai laissée le temps d’aller me chercher un truc à boire, cet exercice m’avait épuisé.

Et c’est là que le drame est arrivé.

Au bar, j’ai commandé un Horangi, un coktail à base de vodka et de fruit de la passion.

Et bien… il faut malheureusement bien se rendre à l’évidence de ces petits signes qui ne trompent personne.

Quand j’ai demandé à la fille d’ou venait cette boisson, elle m’a répondu avec un grand sourire que c’était un cocktail coréen !!!

Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com