Répondre à : L’inspection

Accueil Forums Discussions spécialisées Ageplay L’inspection Répondre à : L’inspection

#74207
la vilaine
Participant


J’aime beaucoup – mais n’ai encore jamais joué à ce genre de jeux… (suis vraiment sage en fait 😉

Ce qui me troublerait ?

Déjà, ce moment de basculement, entre la vie « normale », et ce type de rapport, où l’un prend clairement l’ascendant… Donc peut-être l’ambiguité au début (« euh il se passe quoi là ? Il va quand même pas faire ça ? Mais jusqu’où ?… »). Son côté sérieux, strict, en rajouterait à l’embarras (= ce n’est pas juste un « jeu sexuel »). Je ne detesterais pas qu’il dise mon prénom aussi. Et puis petit à petit comprendre ce qui se passe (ou l’envergure du truc qui se passe). Ses regards. Son plaisir à me regarder dans les yeux et à m’embarasser. Peut-être il me questionne, m’explique ce qu’il va faire, commence un peu à me menacer si jamais tout n’est pas bien comme il le faudrait… Sans doute la manière de s’installer compte aussi. Comment il va me déshabiller. Me laisser sous son regard. Me donner des ordres. Peut-être il se retrousse les manches à un moment (c’est pas mal, les bras des hommes).

Tout cela faisant sentir que l’on n’a plus de pouvoir, même sur son corps. Qu’on est un peu petite. Qu’on ne peut plus rien cacher. Que ce qui est de plus intime va être vu, « partagé ». (Je suis de plus en plus réceptive à ce type de situation/rapport. Peut-être ce qu’on appelle « le lâcher prise » ? Laisser à l’autre le pouvoir sur notre corps, pouvoir de le regarder, l’inspecter, le mettre dans des positions plus ou moins gênantes, le malmener, lui faire de l’effet, etc.)

Peut-être à un moment il commencera à être un peu fâché, « c’est quoi ça,… ? », il demandera à ce que je réponde. Bref on peut imaginer des scènes…

Pourquoi pas, constatant les manquements grossiers à l’épilation, l’obligation de s’installer de manière encore plus gênante (à quatre pattes, jambes écartées) ? L’interdiction de bouger, malgré la petite douleur à chaque poil arraché.

Quant à la culotte qui elle aussi finira par être inspectée… On peut imaginer aussi que la vilaine soit inspectée… et nettoyée s’il y a certains signes d’excitatio. Pourquoi pas avec une petite brosse (pas trop fort quand même, hein…), doucement, méthodiquement… toujours avec l’interdiction de bouger. Et peut-être il la questionnera pendant ce temps (et relèvera parfois les yeux droits dans les siens), et elle devra répondre, malgré la gêne et ce mélange de douleur et d’excitation.

Bref on peut imaginer encore d’autres « traitements » autour de la pudeur, du contrôle du corps, de l’interdiction d’avoir du plaisir…

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com