Répondre à : Le pouvoir du côté obscur

Accueil Forums Discussions générales Récits Le pouvoir du côté obscur Répondre à : Le pouvoir du côté obscur

#73364
Biloba
Participant


” l’enfer, c’est les autres “, peut-être pour la façade sèche, neutre, sans larmes, sans rires non plus, que tu t’imposes à leur montrer.

Des larmes en dedans, des rires étouffés, ces nœuds qui sont autant de mensonges à toi-même, mensonges au dehors et dedans.

” je pleurais quand je vAins au monde, chaque jour me montre pourquoi “. C’est un peu simple, d’abord parce que tu ne pleures qu’en toi, que tu n’offres tes larmes à personne. Ensuite parce que tu ne sais pas faire confiance.

Alors, tu as peur, c’est confortable, ça peut durer une vie à tourner sur soi-même, en écoutant la petite voix intérieure qui dit : ” il faudra bien que cela sorte “.

Alors, tu as froid. Comme tu en as marre de “cahier”, tu finis par chercher le feu dans l’autre ainsi que l’AuTRE c’est toi. Jusqu’à l’accouchement de tes larmes, larmes de sel que tu fuis depuis trop longtemps.

Il ne s’agit pas de t’humilier, mais de t’aider à te libérer, peu importe le chemin : au bout du tunnel, ta clairière.

Ainsi tu seras magnifique dans la plénitude de ton accomplissement. C’est le travail de toute une vie, ou le temps plus ou moins long, doutes et hésitations, avant de passer à l’acte. C’est, par conséquent, toi-même qui te donnes le feu vert ta libération. Cela ne marche pas forcément, mais tu AURAs pour le moins le mérite d’avoir essayé.

Je ne serai plus qu’un moyen, dès lors que tu sortiras de ta cage, je serai mort depuis longtemps, si tant est qu’aimer vraiment, c’est préférer un autre à soi-même.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com