Répondre à : Le tiroir secret des lettres de consignes…

Accueil Forums Discussions générales D/s Le tiroir secret des lettres de consignes… Répondre à : Le tiroir secret des lettres de consignes…

#61621
Provocation
Participant


Je n’ai pas la prose de @monsieurmechant 😉 mais j’espère toutefois que cela suffira à en faire vibrer certaines.

Voilà ma petite participation…bon pas si petite. ^^  Navrée je n’ai jamais su faire court dans ce genre de cas. Sourire

Bonne lecture

 

 

 

Lettre de consigne

 

Mademoiselle, votre absence me pèse et je ne doute pas de la réciprocité de mes propos. Faute de votre présence, j’ai envie que vous sentiez la mienne. Mes mains ne pourront marquer ce si joli corps, ni si glisser, mais je veux que vous les sentiez se balader, guider votre plaisir, assouvir mes désirs et les vôtres au passage. C’est pourquoi je veux que vous respectiez scrupuleusement cette lettre.

 

 

« Vous prendrez d’abord votre douche sans que vos mains ne s’attardent sur vos parties sensibles en imaginant la suite de cette lettre.

 

Vous prendrez le temps de vous coiffer et de vous maquiller : un peu de mascara, un trait d’eyeliner et du rouge à lèvre…un beau rouge à lèvre rouge. Je Veux que vous le gardiez avec vous.

 

Vos sous-vêtements seront choisi avec soins dans la couleur que je désire, c’est-à-dire blanc.

 

Oui blanc, je veux pouvoir imaginer votre corps. Ce blanc que j’aimerais voir contraster avec le rouge de vos joues, le rouge de votre cul, mais je m’égare, laissons ça pour plus tard.

 

Vous vous prendrez en photo dans cette tenue en sortant de votre douche, le rouge à lèvre ouvert en main dans une pause de votre choix.

 

 

 

Je Veux que vous soyez prête à 21h30 montre en main, isolez-vous dans votre chambre et faites en sorte de ne pas être dérangée. Je vous veux à mon entière disposition, prête à suivre le moindre de mes ordres. L’intégralité de vos jouets sera de sortie, prêt à être utilisé si je le veux.

Votre téléphone en silencieux restera à portée de main.

 

Êtes-vous prête Mademoiselle? Sachez que mon attention et même mon regard sont entièrement portés sur vous. N’imaginez pas un instant que je laisserai passer une erreur, chaque manquement sera puni, rendez moi fière de votre Obéissance, soyez Mon jouet à distance.

 

Je Vous veux en sous-vêtement, votre collier autour du cou. Montez lentement et langoureusement à quatre pattes sur votre lit.

 

Je vous regarde, cambrez-vous et prenez la pose : les jambes écartées, le buste posé, vos mains viendront se poser sur ce cul tant convoité, prête à me dévoiler la totalité de votre intimité.

 

Vous resterez ainsi 3 minutes précisément, le temps de mon observation.

 

Sentez-vous mon regard sur vous ? Détaillez votre posture, analysez votre cambrure, vérifiez l’écartement de vos jambes. Vous êtes si belle ainsi exposée… J’ai déjà envie de vous dévorer.

Passez sur le dos, écartez les jambes je Veux vous voir caresser votre corps. Allez-y doucement, fermez les yeux, laissez vos doigts glisser sur vos bras, descendre le long de votre cage thoracique jusqu’à votre ventre. Caressez vos cuisses, ne touchez pas à votre sexe. Continuez ainsi.

Vos mains sont miennes, le sentez-vous?

 

Ensuite, je veux vous voir jouer avec vos seins, sans retirer votre soutien gorge. Glissez vos mains, caressez-les, malaxez-les, tirez sur ses pointes, je veux les voir s’ériger.

Pincez-les, je veux que vous sentiez cette douleur vous parcourir un instant en rappel de ce que je pourrais vous faire si vous ne respectez pas scrupuleusement mes ordres.

 

C’est bien, continuez à vous caresser, une main toujours sur vos seins.

 

Je veux que vous sentiez le plaisir monter, je veux que vous en vouliez plus. Demandez moi en plu, je veux entendre le son de votre voix.

 

L’une de vos mains s’égare dans vos cheveux, l’autre sur votre visage, sur vos lèvres et sur vos joues.

 

Retirez votre soutien-gorge, vous n’en aurez plus l’utilité. Je veux voir vos jolis seins présentés.

 

Prenez le rouge à lèvre que je vous ai demandé de garder. Ajoutez-en sur vos lèvres et déposez des baisers sur toutes les parties de votre corps qui seront à portée de votre si douce bouche.

Ce sont mes lèvres qui se posent sur vous, qui parcourent la moindre parcelle de votre corps, avec douceur et sensualité comme j’aime le faire.

 

Vous voyez maintenant la trace de mon passage sur vous. Je vous ai marqué, car mes lèvres sont vos lèvres, en cette soirée vous êtes Mon jouet.

 

 

A partir de maintenant, je vous autorise à vous toucher, par dessus votre culotte uniquement.

J’espère que cette dernière commence à refléter les bienfaits de vos caresses. Je Veux vous voir mouillée à travers votre culotte, les jambes bien écartées. Nous ne passerons à la suite que lorsque le tissu portera la trace de votre désir. A ce moment-là je vous demanderai de m’en garder une preuve par une jolie photo dont le charme érotique me fera sûrement chavirer.

 

Bien entendu, vous n’avez pas l’autorisation de jouir.

 

N’hésitez pas à jouer avec l’élastique de votre culotte avant qu’elle ne vous quitte. Je veux sentir votre respiration s’accélérer et pour ça l’une de vos mains doit malaxer votre fessier.

Ces fesses aux douces courbes…Je les empoigne à pleine main, en déposant des baisers entre vos cuisses, ma main glissant sur votre œillet, s’y attardant un instant, tandis que vos doigts s’affairent…

 

Je vous autorise à glisser vos doigts dans votre culotte, afin de mieux apprécier vos caresses. Lentement et doucement je veux qu’un doigt s’introduise en vous, une phalange uniquement d’abord. Doucement, vous allez la faire entrer et sortir 15 fois et pas une de plus.

Ensuite, ajoutez une phalange et vous aurez à nouveau droit à 15 fois.

Et enfin entrez complètement votre doigt. Profitez de cette sensation.

Si j’étais là, ce serait mon doigt que vous sentiriez là, bien enfoncé dans votre intimité, chaude et humide.

Je prendrai un plaisir tout à fait sadique à prendre mon temps pour que vous sentiez chaque millimètre. Vous feriez un effort pour ne pas faire onduler votre bassin, pour ne pas vous empaler sur mon doigt, car je vous aurais interdit de bouger…

 

Je vous laisse en introduire un autre avec les mêmes consignes. Prenez votre temps. Savourez la montée du plaisir. Je veux voir votre excitation monter et je veux que vous ayez bien conscience que se sont mes mots qui vous l’ont provoqué…

 

 

 

Votre culotte devient un obstacle, retirez là, mais ne l’a mettez pas trop loin. Elle pourrait servir à étouffer des gémissements trop sonores…

 

Prenez votre rosebud. Glissez-le dans votre bouche insolente, tentatrice.

Sucez-le jusqu’à ce qu’il soit bien lubrifié. Sucez-le comme-ci je le tenais moi-même en main. Laissez parler la petite chatte sensuelle qui est en vous, la petite chienne docile…comme vous voudrez du moment que c’est à mes pieds.

Je veux voir l’étincelle dans vos yeux, ce regard qui flamboie, qui tente, qui joue, pendant que votre langue dessine votre désir, que votre bouche s’ouvre et se ferme sur ce bijou. J’aime vous voir sensuelle, sexuelle, révélez toute votre puissance de Femme épanouie.

 

Faites-lui faire un tour dans votre intimité qui doit déjà être bien lubrifiée, puis reprenez la première position: jambes écartées, le buste posé.  Soyez accessible.

C’est dans cette position que je veux vous voir l’introduire dans votre cul si bien tendu. N’arrêtez pas pour autant vos allées et venus sur votre mont vénus et vous vous verrez rapidement magnifiquement paré.

 

Laissez-moi un instant, en écartant largement vos rondeurs pour admirer le résultat et c’est en basculant sur le côté que vous pourrez également immortaliser cet objet si bien placé.

 

Prenez donc un coussin, pour surélever votre bassin et un gode par la même occasion. Je vous veux sur le ventre, le dos et les fesses exposés aux coups que j’aimerais vous portez.

Imaginez les martinets courir sur votre peau.

Imaginez la brise d’air avant l’impact.

Imaginez la morsure d’une ceinture, pendant que je vous demande d’enfoncer votre jouet en vous.

Ma main se baladant sur vos fesses, caressante, griffante, percutante…

Je veux voir votre bassin onduler et si ce n’est sous les coups que je vous aurais porté, cela sera dû au plaisir que vous vous apporterez avec ce gode bien placé.

 

N’ayez pas de limites, offrez-vous le plaisir que je vous donne. Rapprochez vous de la jouissance au maximum et quand celle-ci arrivera vous devrez attendre encore 5 secondes avant de vous laisser aller au plaisir. Si vous réussissez, vous me couvrirez de fierté et votre récompense sera d’essayer de jouir le plus grand nombre de fois. Je vous veux épuisée et détendue, prête à vous endormir avec ces douces pensées de ce moment partagé.

 

Voilà, Mademoiselle ce que je désire pour vous en cet instant. Il est évident que vous me ferez un rapport détaillé de ce moment en commençant par m’envoyer les photos prisent durant la séance et que vous me ferez part de vos manquements, si manquements il y a eu afin que je puisse les corriger.

 

Je vous embrasse tendrement et j’espère que ce moment a été aussi intense que ce que j’ai imaginé.

 

Mes bras vous enveloppent de douceur, mes mains caressent vos cheveux, ma bouche dépose de tendres baisers sur votre front. Je suis là, prêt de vous, n’en doutez pas et je suis ravie de votre Obéissance.

 

Bientôt nous nous retrouverons, soyez prête.”

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com