Répondre à : Jeux de rôles : des idées pour la fessée !

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Jeux de rôles : des idées pour la fessée ! Répondre à : Jeux de rôles : des idées pour la fessée !

#60253
Monsieur Méchant
Maître des clés


Sujet intéressant!
J’ai aussi tendance à penser que c’est un jeu où on ne joue pas. Je n’emprunte que les rails de la vie réelle pour aller à la rencontre de la Discipline.
Si les circonstances sont celles d’une étudiant et d’un tuteur, c’est qu’elle est effectivement dans la vie une étudiante et que je suis celui qui la pousse à donner le meilleur d’elle.
S’il s’agit d’une petite soubrette à mon service, c’est que je lui impose dans le cadre de notre lien et de ma relation d’être à mon service quand elle est avec moi ou quand nous sommes en public…
Rien n’est joué, tout n’est que la continuité de notre relation qui s’étend doucement sur les chemins de nos désirs et de nos plaisirs partagés.

Pour le dire autrement, j’aime beaucoup moins punir pour des raisons artificielles que pour des raisons ancrée dans la réalité de son comportement et de ses écarts de conduite.
De même j’aime que ma relation, ou le lien que je nourris avec elle, soient le plus purs possible, au plus près de ce qu’elle est et de ce que je suis. Pour cette raison, je ne peux entretenir une relation qui serait “sans pouvoir” et switcher pendant un 5 à 7 sur une relation où ce pouvoir me serait donné artificiellement, le temps d’un jeu.

Donc oui, je n’emprunte que les rails du réels même si je leur fais prendre des chemins “insolites”.

Le scénario est (pour moi) une facilité, comme un costume que l’on enfile le temps d’une représentation et je n’aime pas l’idée qu’on m’imagine “en représentation” tout comme je n’aime pas l’idée qu’elle le soit.
L’émotion est en nous et pas dans un avatar plus ou moins incarné.
Je considère le scénario comme un artifice pour ceux qui ont du mal à lâcher prise ou montrer une facette d’eux peu assumée.
(Je respecte cependant le fait qu’on l’utilise dans certaines circonstances ou tout le temps, chacun fait comme il lui plait 😉 )

En ce qui me concerne, je préfère lui montrer que je l’aime pour ce qu’elle est et ce qu’elle aime et que ma bienveillance est là, malgré mon autorité et ma sévérité afin qu’elle m’offre (en retour) le lâcher prise qui me mènera jusqu’à ses démons que je punirai.

C’est avec le fil de la bienveillance qu’on tisse le cocon du lâcher prise et de l’abandon.
Elle sera tellement plus crédible en se présentant “telle qu’elle est” face à l’autorité qu’elle a choisie pour son éducation.
Et moi je serai tellement plus crédible à ses yeux en étant celui que je suis et qu’elle a choisi bien au delà des jeux et des artifice, dans une sorte de réalité augmentée…

Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com