Répondre à : Who’s the bad girl ?

Accueil Forums Discussions générales Journal de punitions Who’s the bad girl ? Répondre à : Who’s the bad girl ?

#43805
EmmaLu
Participant


Voici un moment que je n’ai pas participé ni à la vie du site ni aux conversations du tchat pour des raisons personnelles.
Mais je trouve que ce petit concours est une excellente façon de faire à nouveau parler de moi -au moins un peu-. Bien sûr je participe à ce concours, sans prétention aucune, je sais qu’il y a par ici des vilaines bien plus assidues que moi.

Cette ânerie entre, à mon humble avis, dans la catégorie “désobéissance assumée”. Il y a quelques semaines, le jeune homme qui a accepté la lourde tâche de s’occuper de moi, a pris la décision de contrôler mon plaisir à distance. J’ai moi-même rédigé les 12 règles sous la forme d’un contrat. En résumé : tous les trois ou quatre jours, j’ai le droit de demander la permission, si celle-ci est accordée j’ai le droit de me caresser pendant trois minutes, parfois moins, parfois plus, selon son humeur. Jusque là tout allait bien, nous virevoltions au gré de sa satisfaction et de ma frustration, pour notre excitation mutuelle, agrémentant parfois tout ça du son et de l’image quand c’était possible.

Mais, au bout d’un moment, il a arrêté de recevoir mes demandes de permission. Comme nous étions tous les deux très pris, il n’en sait tout d’abord pas inquiété. Puis, j’ai fini par avouer que si je ne demandais plus la permission, je ne m’embêtais pas à me priver pour autant. Après tout, parfois, mieux vaut demander pardon que la permission. Le sermon est tombé d’office, mais la punition, quant à elle, a dû être repoussée, toujours en raison de difficultés personnelles. L’absence de punition je l’ai prise comme une interdiction de recommencer à jouer. Mais tant que la sanction brillait par son absence, je ne pouvais toujours pas me toucher et ma luxure me taraudait plus que jamais. Alors, telle l’enfant qui ne comprend pas, ou ne veut pas comprendre, j’ai recommencé -à oublier de demander. A nouveau, j’ai demandé pardon, le ton n’était plus tout à fait le même. J’ai eu le droit à un rappel des règles “Comment ça, j’aurais fait pareil à ta place ?! C’est quoi ce cirque exactement ? Mais, pourtant les règles sont simples jeune fille, tu dois me demander la permission, si tu me demandes, je peux te la donner. Mais toi tu ne demandes pas. Résultat : on était à 4 jours de punitions, je crois, on passe à une semaine entière.” Une semaine à aller au coin, au moins 5 min par jours, complètement nue, preuve à l’appui et dans des positions imposées le jour même.

Pour moi, l’immobilité est sans doute la pire des punitions. Je lui préfère facilement, la canne, les gifles et les sermons. Même le plaisir que je prends à être humilier, objectiver et rappeler à ma condition de petite fille ne compense pas l’horrible ennui et la parfaite inutilité cette tâche.

Voilà comment je me retrouve à rédiger ce court texte avant d’aller effectuer la premières parties sur sept de la punition.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com