Répondre à : APPEL A PROJETS

Accueil Forums Discussions générales Journal de punitions APPEL A PROJETS Répondre à : APPEL A PROJETS

#43267
Victor
Participant


Charmante proposition @monsieurmechant !

Les punitions se mettent cul nul et dans de tels cas, aucun échauffement ne saurait se faire avec la moindre étoffe sur les fesses.

Ce sera au salon.
Il y aura un fauteuil et un bureau, contre un mur.
Le fauteuil se trouvera pile poil face à la porte.
Monsieur Méchant se tiendra l’épaule dans l’encadrement de la porte, les yeux posés sur le fauteuil et le bureau. Les convives seront assis en demi-cercle autour du bureau et du fauteuil.
Monsieur Méchant tiendra en ses mains les instruments nécessaires à la punition de l’effrontée.

Elle, arrivera, passera devant vous, prendra une claque aux fesses au passage et viendra au centre. Assis dans le fauteuil, je lui indiquerai que nous nous passerons d’échauffement. Vous, Messieurs, ici assis, vous aurez la vue sur son derrière encore couvert d’un pantalon et moi sur sa poitrine encore abritée derrière un chemisier.

Je m’assiérai dans le fauteuil, et la mettrai à genoux, à terre face à moi. J’enlèverai son haut jusqu’à découvrir ses seins. Je lui mettrai les mains sur la tête et la ferai relever. Je déferai son bas et vous dévoilerai ses fesses.

Je me lèverai pour lui laisser la place sur le fauteuil, nue, à genoux dessus les coudes sur le dossier. Je déferai ma ceinture et lui administrerai les 25 premiers coups.

La demoiselle ira ensuite chercher les instruments nécessaires à la suite de sa punition. Pour cela, elle passera au milieu de l’assemblée et ira les chercher dans vos mains MonsieurMéchant. Vous lui indiquerez à l’oreille le nombre de coups. Elle repartira, toujours avec une claque aux fesses.
Elle repassera devant l’assemblée et prendra au passage encore deux claques. Une sur chaque fesses par les messieurs dans l’axe de la pièce.

A son retour, je l’interrogerai et lui demanderai de nous dire à voix haute et intelligible quelle est la suite. Elle murmurera “….50…” “Pardon… Plus fort !” “…50…coups de cravache…” Alors elle se retrouvera penchée sur le bureau après m’avoir donné l’instrument…

Et nous continueront, jusqu’à ce que nous soyons sur que la demoiselle ai compris : reste la brosse, le martinet…

Elle finira à genoux sur le bureau, pendant que nous prendrons des rafraichissements… puis elle viendra servir la deuxième tournée après 30 minutes de silence. Peut-être aura-t-elle le droit de revenir un chemisier, simplement, laissant voir ses fesses punies… pas plus.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com