Répondre à : Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui…

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui… Répondre à : Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui…

#43022
Saku 😋
Participant


Aujourd’hui, la tout de suite , maintenant, j’ai comme une envie de provoquer, une envie de laisser un peu tomber la Sagesse.

Là tout de suite, je ne me poserai pas, m’arrêterai pas, j’ai envie de vous tester, voire jusqu’où vous iriez, nous irions.

A force de menace devant mon audace et ma provocation, vous poserez votre regard sévèrement sur moi.
Me tirant par le bras, vous me placerez là, debout devant vous, vous, assis dans votre fauteuil.

Mes yeux ne quittent pas les vôtres, mon regard ne fuit pas, je vous cherche toujours.
Il m’est impossible de m’arrêter.

Là tout de suite, vous bondissez pour vous redresser, votre main s’abat sur mon visage me demandant de baisser ce regard insolent
Pas un mot, cette claque en dit long : “Il est a présent venu l’heure que tu t’arrêtes !”
Ma main rejoindra l’empreinte que vous m’avez laissé sur le visage avant de rejoindre l’autre au dessus de ma tête
Vous êtes de nouveaux assis devant moi, vos mains me saisissent par ma ceinture de cuir (votre préférée), vous dégrafez délicatement mon pantalon

La tout de suite, j’ai décidé de baisser les armes, de me laisser aller devant votre sévérité
Vos mains agrippent mon jean mais pas que…
Mon regard prendra le chemin de mon pantalon et ma culotte
Ce silence se fait pesant mais rassurant
Vous vous redressez face a moi, j’ose ne pas vous fuir du regard, vous y verrez de l’insolence mais je cherchais de la compassion, mes désirs se mélangent entre ce besoin de douceur et de fermeté
Vous me saisirez par l’oreille pour me placer là devant ce mur blanc que je connais tant
Mais la réflexion, le calme, cette position statique n’est pas mon fort
Au bout de quelques minutes, après de multiples demande que vous me ferez de cesser de danser, je me retrouve, là, allongée au travers de vos cuisses. Une série de claques s’abat avant que votre jambe droite ne vienne croiser les miennes
Cette contention annonce la dureté que prendra la punition
Votre main s’abattra jusqu’à ce que mes fesses prennent une couleur homogène qu’elles n’avaient pas prises depuis bien longtemps.
Vous marquerez une pause pour prendre connaissance de la chaleur diffusée tout en me massant
Ce n’était qu un répit, les claques qui s’abattent alors, me coupent le souffle, je me laisse enfin aller sous ce rythme effréné.
Vous et nous avons compris là où je voulais aller.
Je sais ce pourquoi je suis là aujourd’hui.
Mon fessier est brûlant, mes sens sont en éveil, je savais qu’aujourd’hui ne ressemblerait en rien à hier voire demain. Je savais que je le vivrais comme une première rencontre, vos menaces, vos mots et sermons résonnaient si différemment que les autres fois
Je vous avais déçu, Cette contrariété que j’ai pu lire en vous, je m’en suis voulue pendant des semaines. Je veux et j’ai besoin que tout soit effacé, que je sois punie pour le mal que je vous ai occasionné.
Cette honte je l’ai portée longtemps. Là sur vos genoux, elle commence subtilement à se dissiper mais non, je le sais, cela ne peut pas s’arrêter là et cela ne s’arrêtera pas là !
Vous me redressez face à vous et me demandez de prononcer ce pourquoi je suis punie et vous exigez que je vous réclame cette punition en insistant sur la sévérité .
Je le fais, je n’aime pas cela , cela m’a toujours troublée.

Là tout de suite, maintenant, votre main empoignera fermement la mienne pour me guider cette fois au travers du lit. J entendrai le crissement de la ceinture glissant entre ses passants. Mes fesses seront surélevées par deux coussins que vous aurez pris soin de placer

Vous me ferez choisir par ordre de préférence 2 instruments. Mon choix se portera alors sur mon strap et mon martinet, tous deux personnalisés et faits main.

Je suis allongée là, nue, repentante et attentive devant votre sermon. Pour une fois je ne dirai pas un mot.
Cette punition se veut sévère, les premiers coup de strap s’abattent sur mon fessier, suivi par la ceinture puis frénétiquement par le martinet… Ce circuit reprend, vous ne vous arrêtez pas, je ne bouge toujours pas.
Vous attendrez que mes fesses prennent une teinte plutôt blanche cette fois pour cesser.
Ma respiration est haletante, il me faudra plusieurs minutes pour récupérer.
Vous me redresserez pour m’enlacer fermement, une larme suivie de toutes celles de mon corps couleront sur ma joue, cela sera la première fois, enfin je me laisserai aller à mes émotions.

coin

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 année et 2 mois par Saku 😋.

- Ne rate jamais une occasion de faire une bêtise

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com