Répondre à : Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui…

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui… Répondre à : Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui…

#40485
lunapower
Participant


Aujourd’hui, là tout de suite, maintenant, après une énième provocation de ta part, je me lève et m’approche de toi…
Tu t’es montrée exécrable toute la journée. Il est facile de voir que quelque chose te tracasse mais par pudeur et fierté tu n’en diras rien.
Nos regards se croisent, tu sais ce qu’il va t’arriver et tu en es presque soulagée.
Je te courbe sur mon bras et te donne une grande claque.

– “Alors qu’est-ce qui ne va pas ?”
– “Roh mais rien c’est bon, lâche moi!!”
– “Je vois bien qu’il y a quelque chose, et est-ce à moi d’en payer le prix? A moins que ça ne soit de ma faute mais ça je pense que tu me l’aurais dit! Alors qu’est ce qui ne va pas?”

Toujours courbée je te donne une série vigoureuse de claques.
– “Alors chaton, tu n’as pas envie de parler? Je sais que quand tu es comme ça c’est que tu as un problème!”
– “Mais tu m’emmerdes!! c’est mon problème”
– “Ah tu le prends comme ça, déjà tu vas baisser d’un ton et être polie puis quand un problème te mets dans cet état ça devient aussi mon problème! D’une part parce que je n’aime pas te savoir mal et de l’autre car je n’ai pas à en subir les conséquences. Alors vu que visiblement mademoiselle a perdu sa langue, une bonne fessée va sans doute lui faire retrouver la parole et elle m’expliquera ce qui ne va pas! Tu sais ce que tu as à faire pour que ta punition cesse!”

Je te relève et te regardes dans les yeux
– “Tu m’as bien compris? Tu n’as rien à dire?”
Tu me gratifies d’une de tes plus belles grimaces
– “Très bien…”

Je te ceinture et recourbe sur mon bras gauche. Je relève ta jupe, la coince dans sa ceinture et ta culotte vient rejoindre tes pieds. Je commence à te fesser comme on punirait une sale gamine, pas de caresses pas de préchauffage… Une fessée une vraie!
Tes fesses rougissent à vue d’oeil et tu commences à effectuer une sorte de danse au rythme des claques. Après quelques minutes de ce traitement, j’arrête la correction et te remets droite. Tes fesses sont écarlates, ta culotte à quitter tes pieds et l’on voit quelques gouttes de sueur perler sur ton visage.
– “Alors tu n’as toujours rien à me dire?”
Tu baisses les yeux et hoche négativement la tête. Je passe ma main sur tes fesses bouillantes.
– “le cuir de ma ceinture va certainement te délier la langue, déshabille-toi et va y réfléchir un peu au coin”

Une fois déshabillée, je t’indique le coin puis enlève ma ceinture, je te joins les mains dans le dos et dispose la ceinture qui vient lêchêr tes chaires… Tu patientes ainsi quelques instants, une douce torpeur à commencer à envahir ton corps mais tu n’es pas encore totalement libérée… Je récupère ma ceinture et te prends la main je te regarde en te passant la main dans les cheveux puis je t’emmène vers la chambre, je dispose un oreiller au milieu du lit et tu agripes ton ours en peluche. Tu viens t’allonger, je fais glisser doucement le cuir sur ton corps…

– “Toujours muette?”
Tu fais faire un signe de la tête à ton ours.
Je te fouette lentement et fermement, alternant bien les côtés afin que tu ressentent bien l’impact de chaque coups. Au bout d’une vingtaine tu commences à gémir… Je viens alors sur le lit près de toi passe ma main sous ton bassin, viens attraper ta main, et claque tes fesses à toute volée. Tu gesticules dans tout les sens et te mets rapidement à pleurer sans retenue comme une enfant. Je cesse la fessée et te caresse doucement.
– “Bouhou pardon bouhou c’est parce qu’ils vont fermer un service dans ma boîte bouhou alors j’ai peur”

Je te prends dans mes bras te rassure et t’apaise, quand tu as repris un peu tes esprits je t’emmène dans la salle de bain pour te doucher. Je te passe de l’eau fraîche sur les fesses, t’aide à te sécher. Je te tartine délicatement les fesses d’un baume apaisant et te mets en pyjama. Je te donne une petite claque sur les fesses, tu me souris et me donne un bisou enfantin sur la joue.
– “Allez va mettre un film, je prépare un plateau repas”
Le repas terminé elle me regarde avec un sourire mutin
– “T’es sûr que tu veux regarder un film ?”

https://lesaventurescuisantesdecamille.blogspot.com/

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com