Répondre à : Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui…

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui… Répondre à : Raconte-moi la punition qui te fait fantasmer aujourd'hui…

#40242
Anonyme
Inactif


Aujourd’hui, là tout de suite, maintenant, tu vas être punie parce que tu as menti. Une fessée sans douceur…une fessée qui fait mal.
C’est donc de pied ferme que je t’attends sur le pas de la porte. Je t’accueille d’un regard froid, sans concession, impénétrable, implacable.

Je soulève ton menton pour t’obliger à me regarder dans les yeux et pour t’inviter à me rendre des comptes : un début d’explication furtif peut être ?…des regrets ?…de la honte ?

Mais tu choisis de fuir, de détourner les yeux et de plonger ton âme dans ta forteresse imaginaire.
Une petite gifle, donnée à la dérobée, te ramène à la réalité. Je ne t’ai pas fait mal mais tu sais désormais que je suis vraiment fâché…que je ne plaisante pas… et tu n’aimes pas ça. Les premières larmes de honte perlent déjà au coin de tes yeux. Plus que de savoir ce qu’il va t’arriver c’est de m’avoir déçu qui te rends si profondément triste.

Je t’empoigne par tes cheveux longs bouclés et te traine sans ménagement dans la chambre.
Ta honte t’est tellement insupportable à ce moment précis que ton cerveau décide de court-circuiter momentanément la réalité. Tu ne réagis donc pas quand ton jean parfaitement ajusté glisse le long de tes jambes aux galbes parfait pour s’écraser sur le parquet. Pas plus que tu ne réagis quand ta culotte minimaliste vient rejoindre sur le sol ce dernier.
Tu émerges simplement à nouveau dans mon monde quand tu sens s’abattre sur ta croupe arrogante la première claque… cinglante, évacuant d’un coup tout le poids de ta culpabilité. Des dizaines d’autres claques, sévères, impersonnelles, sans amour viennent rejoindre la première.

Je sonde ton regard, tu fais tout pour gérer mais tu es déjà au bord du point de non retour. C’est un simple petit bruit… un petit clic…insignifiant… qui te fait basculer. Celui de ma ceinture que je déboucle et que je plie en deux dans ma main droite. Tes larmes coulent désormais…intarissables mélange de honte, d’envies coupables et de profonde gratitude.

Tu te mets instinctivement à 4 pattes les fesses en l’air en une attitude de dévotion et d’expiation en comprenant soudain que tu es déjà pardonnée. Cinquante coups de ceinture viennent marteler tes fesses plus sensuelles, plus ciblées.
Après un long silence, je glisse ma main entre tes cuisses caressant ta douce humidité et déclenchant immédiatement tes soubresauts …en un maelstrom d’émotions paradoxales.

Je dépose un simple baiser sur ton cul en disant : « ne me refais plus jamais ça…mon ange ».

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com