Répondre à : Bella Potter à l'école des fessées.

Accueil Forums Discussions générales Récits Bella Potter à l'école des fessées. Répondre à : Bella Potter à l'école des fessées.

#38860
Anonyme
Inactif


bonjour à tous voici le dernier épisode de Bella Potter, je vous demanderais d’être compréhensif malheureusement Agna a arrêté d’écrire. Ce ne sera donc que mon récit sans ses merveilleux talents descriptifs.

Chapitre 4 : La voiture ensorcelée

Tous les samedis les pensionnaires qui avaient l’autorisation de leur maître pouvaient sortir dans la ville voisine. C’était l’occasion de décompresser et d’oublier un temps les règles stricts que les jeunes femmes devaient respecter tout au long de la semaine.
Ces dernières regroupées dans le réfectoire attendaient patiemment Iagus Dumbeldor. Le brouhaha du réfectoire cessa à l’arrivé du directeur.
– « Mesdemoiselles, cette année comme chacune de celles qui viennent de s’écouler nous allons vous demander un comportement irréprochable. Nous savons que cette discipline est parfois difficile pour vous et que vous avez besoin de décompresser un peu. C’est pourquoi à chaque fin de semaine vous pourrez le temps d’une journée sortir à Fesse-au-lard, la ville voisine. Vous y trouverez tout un tas de commerce et de salon de thé. Je laisse maintenant le soins à MinxGonagall de vous donner les dernières recommandations et vous souhaite une bonne journée de détente »
– « Merci Iagus. Très bien, tout d’abord pour pouvoir bénéficier de cette sortie il vous faudra me remettre le document d’autorisation remis par vos maîtres respectifs. Sans ce document il ne vous sera pas possible de sortir.
Ensuite, comme vous l’a dit le directeur nous comprenons fort bien que vous ayez besoin de vous détendre cependant nous vous demandons de ne pas faire n’importe quoi. Vous représentez Spanklard et il est hors de question que sa réputation soit mise à mal. Nous vous demandons donc un comportement irréprochable pendant votre sortie. D’autres villes jouxtent Fesse-au-lard, des villes ou la débauche est fréquente, c’est pourquoi nous vous demandons de ne pas vous y rendre. Seul Fesse-au-lard est autorisée. Nous vous demandons évidemment d’être raisonnable et de ne pas exagérer des douceurs que vous y trouverez.
A présent merci de vous mettre en ligne et de me déposer votre autorisation avant de rejoindre la navette Fesse-exprès qui vous mènera a Fesse-au-lard»
Agna, Câline et Bella étaient surexcitées, elles avaient hâte de se rendre à Fesse-au-lard mais au moment de trouver l’autorisation en question Bella devint blême. Ou était donc ce satané papier ?
– « Les filles ce n’est pas possible je l’ai perdu » dit Bella dépitée
– « Non ce n’est pas possible répondit Agna et Câline, cherche bien, elle est forcément quelque part »
– « Mais non je vous dis, je l’avais mise dans mon agenda, et là elle n’y est pas. J’ai vidé tout mon sac pour voir si elle n’avait pas glissé mais non il n’y a rien »
– « Comment nous allons faire s’inquiéta câline ? MinxGonagall a été très claire sans cette autorisation pas de sortie »
– « Ce n’est pas possible je ne vais pas tenir dans cette foutue prison à la noix, ça ne fait qu’une semaine et j’ai déjà été punie plus que de raison. Avec la semaine que je viens de passer j’en ai vraiment besoin de cette sortie. Il n’y a pas moyen que je reste bloquée ici »
– « Mais Bella tu as entendu MinxGonagall, sans cette autorisation tu ne pourras pas monter dans la navette pour Fesse-au-lard»
– « Oui ça va Agna j’ai très bien entendu mais il n’y a pas moyen que je m’avoue vaincue aussi facilement. Si je ne peux pas emprunter cette saleté de navette très bien je m’y rendrai autrement. Bon les filles vous allez donner vos autorisations et on se retrouve à Fesse-au-lard»
– « Non Bella on ne va pas te laisser toute seule tout de même, on t’accompagne, n’est-ce pas Câline ? »
– « Agna c’est gentil mais je ne veux pas que vous ayez davantage de problèmes. N’oublie pas que chaque fois que tu es punie ici un message est envoyé à ton maître et qu’en plus des punitions que tu as ici tu auras le double chez toi. »
– « Ne t’inquiète pas pour moi Bella, je suis assez grande pour prendre mes décisions toute seule. Si nous sommes punies ce ne sera pas de ta faute »
– « Je suis d’accord avec Agna, pas question de te laisser seule. Bon maintenant dit nous as-tu un plan pour te rendre à Fesse-au-lard? »
– « Eh bien puisque nous allons partir ensemble pas question d’aller à Fesse-au-lard, ce serait trop grillé, par contre les villes adjacentes sont bien plus rigolotes et au moins aucun risque de croiser quelqu’un. Quant à faire des bêtises autant ne pas les faire à moitié»
– «chut, on nous écoute, regardez Misscil s’est approchée de nous. Ah mais qu’est ce qu’elle m’agace celle-là avec son sourire en coin » chuchota Câline
– « Alors les vilaines, on peut savoir ce que vous complotez avec vos messes basses ? » rigola Misscil. Elle tenait dans sa main un papier rose « alors Bella, tu as perdu quelque chose ? »
– « Occupe-toi donc de tes fesses saleté » répliqua Bella « Allez les filles, venez, ne restons pas ici »
– « Bella regarde le papier que tient Misscil, tu ne crois pas que ce serait elle qui t’aurait piqué ton autorisation ? »
– « Aucune idée mais si c’est le cas je peux t’assurer que je me vengerai. Allons ne trainons pas ici, les murs ont des oreilles »
Bella, Caline et Agna quittèrent le réfectoire en direction de la forêt interdite sous peine de fessées. Elles pensaient pouvoir mettre au point leur plan à l’écart des oreilles indiscrètes par là-bas. Arrivées à la forêt elles se cachèrent derrière le tronc énorme d’un chêne centenaire.
– « Bella alors raconte c’est quoi ton plan ? »
– « Une minute câline » Bella regarda bien tout autour pour s’assurer que personne ne les avait suivies. « Alors voilà, il nous faut un moyen de transport, j’ai pensé que …»
Bella n’eut pas le temps de finir sa phrase. Elle vit le visage d’Agna et de Câline devenir livide et une main se poser sur son épaule. D’un coup Bella sentit ses jambes la lâcher, elle se retourna et vit le professeur Alexgrid
– « Mesdemoiselles pouvez-vous me dire ce que vous faites dans la forêt interdite sous peine de fessée ? vous rendez vous compte de votre inconscience ? »
– « Euh, professeur, nous, euh » balbutia Câline
– «Taisez-vous, aucune excuse ne peut justifier un tel manque de jugeotte. Suivez-moi dans ma cabane, nous allons nous expliquer immédiatement »
– «Professeur c’est de ma faute, si quelqu’un doit être punie c’est moi, Agna et Câline n’ont fait que me suivre, elles ne savaient pas ou je voulais les emmener »
– « Très bien, Agna et Câline, filez au château, je ne veux plus vous voir. Bella, suivez-moi »
Agna et Câline étaient soulagées de ne pas être punies mais inquiètent pour leur amie, elles espéraient qu’Alexgrid ne serait pas trop sévère.
Bella suivie donc Alexgrid dans sa cabane. Elle dû d’abord écouter le long sermon qu’il lui avait réservé, la forêt interdite sous peine de fessée était très dangereuse, c’est bien pour ça que les pensionnaires n’avaient pas le droit de s’y rendre.
– « Bella tu comprendras que je ne peux pas passer sur une telle bêtise. Et je peux t’assurer que quand j’en aurais fini avec toi tu auras du mal à t’assoir, je suis vraiment déçue de ton comportement »
– « Monsieur, est ce que vous allez le dire au professeur MinxGonagall ? »
– « Et pourquoi je ne lui dirais pas Miss Potter ? »
– « Et bien, elle fait un peu peur, elle est drôlement sévère. Et c’est sur si elle le sait je serais punie une seconde fois. Vous savez j’ai déjà été beaucoup punie cette semaine »
– « Ah tiens donc tu as déjà été punie ? il serait peut-être temps de changer de comportement, n’est-ce pas ? Bien sur que je préviendrais le professeur MinxGonagall, en venant à la forêt interdite sous peine de fessée vous saviez à quoi vous vous exposiez »
Le professeur tout en parlant attrapa une chaise et l’installa au milieu de la cabane. Il fit signe à Bella de s’approcher.
– « Puisque vous êtes une habituée des punitions nous allons commencez directement, pas besoin de préchauffage, descendez-moi vite ce pantalon et cette culotte et installez-vous en travers de mes genoux »
Bella espérait toujours que la fessée ne serait pas trop sévère, elle sentait encore les effets de la dernière reçu. Elle obéit cependant au professeur et après avoir baisser pantalon et culotte s’installa comme il le lui avait demandé.
La fessée fût courte mais intense. Le professeur Alexgrid avait une poigne terrible. Il frappait fort et les fesses de Bella déjà sensible devinrent vite aussi rouges qu’une bonne tomate bien mûre. Bella qui tentait à garder le maximum de dignité ne pu cependant pas s’empêcher de gesticuler. Elle battait des pieds et sa main vint à plusieurs reprises essayer de protéger son fessier douloureux. Le professeur attrapa les mains de Bella et lui bloqua les jambes afin de ne plus être gênée par ses gesticulations. Au bout de ce qui parut une éternité à Bella, le professeur s’arrêta. Il remit Bella sur ses jambes puis lui ordonna de se mettre en appuie sur la table et de compter les coups de martinet, son instrument fétiche. Bella compta 25 coups.
A la fin de la punition Bella qui avait retenu ses larmes pu enfin quitter la cabane du professeur, elle courut dans le château et alla se cacher aux toilettes ou elle put enfin pleurer tout son saoul lorsqu’elle entendu quelqu’un rire. C’était Mimirebelle, le fantôme des toilettes de Spanklard, elle tournoya au-dessus de la tête de Bella et commença à se moquer d’elle, ce qui mit Bella dans une colère incroyable.
On pouvait entendre le fantôme chantonner
– «la vilaine Bella a les fesses rouge, la vilaine Bella a reçu la fessée »
Bella quitta les toilettes en claquant la porte et décida de retourner dans la salle commune avec Agna et Caline qui devaient surement l’y attendre.
– « Bella, s’écria Câline en la voyant, ma pauvre ça a été ? il n’a pas été trop sévère ? »
– « Câline réfléchit avec toutes les fessées qu’elle a reçu cette semaine Bella ne doit plus rien sentir »
Les trois copines partirent d’un fou rire mémorable ce qui fit vraiment du bien à Bella après toutes ces tensions.
– «Nous n’avons pas pu sortir mais au moins nous avons bien rigolé »
– « Ah mais câline la journée n’est pas finie, et j’ai bien l’intention d’aller m’amuser »
– « Mais Bella tu as vue l’heure ? il est trop tard »
– « Ecoutez les filles, demain nous n’avons pas cours, alors attendons que tout le monde soit endormi et faisons le mur, nous allons faire un peu la fête ce soir, nous l’avons bien mérité et puis ça nous fera le plus grand bien »
– « Mais Bella tu es folle, si on se fait prendre ça va vraiment chauffer pour nous »
– « Oh allez câline, on va bien s’amuser » s’exclama Agna «Mais comment allons nous faire pour nous rendre en ville Bella ? »
– « Ne vous inquiétez pas j’ai une idée. »
Les filles attendirent donc le soir après le repas que tout le monde soit couché. Une fois Spanklard plongé dans le silence et le noir, elles sortirent de leur lit doucement, et allèrent près de la forêt interdite sous peine de fessée. Bella était assez inquiète après la fessée reçu l’après midi même elle avait un peu peur de se faire prendre.
Arrivé près du grand chêne, Bella expliqua à Agna et Câline son plan. Elle prit son balai et grâce à une formule que les 3 amies récitèrent ce dernier se changea en voiture volante. Toutes heureuse de leur prouesse, les filles montèrent en voiture, aucune d’elle n’avait cependant le permis, ce qui était problèmatique mais Bella avait déjà conduit et était sûr de pouvoir maitriser l’engin. La voiture vola au-dessus des murs de Spanklard en silence jusqu’à une route proche de la ville voisine.
Les jeunes femmes mirent la musique a font. Elles riaient et chantaient sans se rendre compte tout de suite que le sors jetée sur le balai ne devait pas être très bien maitrisé. En effet la voiture était assez capricieuse, elle faisait des embardées. A plusieurs reprises Bella failli percuter des poteaux. Elles eurent vraiment peur lorsque la voiture devenant folle prit la route en sens inverse. En effet, le sors lancé à la voiture était anglais or les filles se trouvaient sur une route française, il fallut beaucoup de concentration a Bella pour rétabli vite la situation, mais dans un crissement de pneus le véhicule rejoignit finalement le bon côté.
MF Trelawney, qui faisait ce soir la une séance de divination en prévision de son cours du lendemain vue dans les feuilles de thé que trois élèves avaient fait le mur de Spanklard. Il en avait informé le directeur Iagus. Ce dernier avait chargé Argus Lunard d’aller chercher ces petites délinquantes. Ainsi ce dernier arriva à les stopper avant leur arrivée en ville et les ramena manu militari à Spanklard.
Iagus Dumbeldor était furieux de l’attitude des trois jeunes femmes. Lorsque le concierge les amena dans son bureau ce dernier s’approcha d’elles, le regard noir, il était glacial et si le ton était dure il resta d’un calme inquiétant.
– « Vous pouvez m’expliquez ce que vous faisiez à 1h du matin dehors sur la route en direction de la fessée-de-travers ? avec un balai changé en voiture ? alors que vous n’avez même pas le permis ?
Il est bien trop tard pour vous punir maintenant, vous allez vous coucher immédiatement nous en reparlerons demain matin. Mais je peux déjà vous prévenir que vous pouvez préparer vos fesses, elles vont sacrément chauffer. Filez maintenant»
Le lendemain matin les 3 jeunes femmes se rendirent à leur réveil au bureau du directeur comme convenu dans la nuit. Elles attendaient dans le couloir que Iagus Dumbeldor soit disponible pour les recevoir.
– « Eh Merde mais pourquoi je suis venue ici, mes fesses n’en peuvent plus »
– «Bella fait attention si on t’entend dire des grossiertés tu auras encore plus de problèmes »
– « Oui oui Câline, je sais je sais »
A cet instant la porte massif du bureau directorial s’ouvrit faisant sursauter Bella et Câline
– « Mesdemoiselles, entrez ! »
Les filles s’approchèrent du bureau du directeur à pas lent, elles angoissaient à l’idée de ce qui les attendait. A la droite du directeur Dumbledor se tenait MinxGonagall, elle avait le visage fermé, elle se tenait face aux filles, les bras croisée, l’air terriblement contrariée.
– « J’ai informé la directrice de votre maison de vos bêtises d’hier. Il va sans dire que 50 fessées se rajoutent au compteur de votre maison pour chacune d’entre vous. Agna et Câline il s’agit de votre 2ème punition depuis votre arrivée il me semble que cela fait beaucoup pour une seule semaine. Quand a vous Miss Potter je n’en parle même pas.
Les fortes têtes qui se croient plus maligne sont vite mises au pas à Spanklard. C’est bien compris mesdemoiselles ? »
Les filles n’en menaient pas large et regardaient leurs pieds.
– «oui monsieur » répondirent-elles en cœur
– «très bien, le professeur Alexgrid nous a également informé qu’il avait été obligé de vous punir hier car vous vous trouviez dans la forêt interdite sous peine de fessée. Vous connaissez les règles, elles vous ont été expliquées dès votre arrivée et pourtant vous ne cessez de les enfreindre. Nous ne pouvons pas tolérer ce genre d’attitude à Spanklard. »
– « Iagus, d’après ce que m’a expliqué Alexgrid ce serait Bella l’instigatrice de toute cette histoire. Et même s’il faut punir Câline et Agna, nous devons être particulièrement sévère avec Bella afin qu’elle comprenne une fois pour toute comment se comporter »
– « Très bien MinxGonagall vous avez tout à fait raison. Je vais m’occuper personnellement de leurs punitions »
MinxGonagall prit congé et laissa les trois amies seules face au directeur de Spanklard qui avait bien l’intention de les mettre au pas une bonne foi pour toute.
– « Très bien vous recevrez chacune 20 coups de cannes que vous devrez évidemment compter. Je vous préviens que vous n’avez pas intérêt à vous tromper sinon on recommence le décompte du début. Je vais commencer par Miss Câline et Miss Agna. Pendant que je m’occuperais de l’une d’entre vous les 2 autres regarderont la punition de leur amie. Une fois les coups de cannes donnés Miss Câline et Agna vous irez en retenu me faire une dissertation sur le comportement qu’une jeune femme doit avoir au sein de Spanklard et en dehors. Je m’occuperais de votre cas après Miss Potter »
Câline dû s’appuyer sur le bureau du directeur et reçu les 20 coups de cannes sans se tromper une fois. Elle dû sérer les dents pour ne pas craquer mais resta digne jusqu’à la fin. Ce fût ensuite le tour d’Agna qui fit malheureusement une erreur au quinzième coups et dû en supporter les conséquences. Bella qui voyait ses amies punies commençait vraiment à regretter ses bêtises d’autant que pour sa part elle n’avait aucune idée de ce qui l’attendait même si elle savait que ce serait sévère.
Câline et Agna leurs punitions reçues quittèrent le bureau d’Iagus Dumbledor en direction de la salle de retenue laissant Bella à son sort.
– « Miss Bella, qu’allons-nous faire de vous ? » l’interrogea le directeur
– « Euh et bien » commença à balbutier Bella
– « Taisez vous mademoiselle, ce n’est pas réellement une question. Non seulement vous n’en faite qu’à votre tête mais en plus vous entrainez vos camarades dans vos bêtises. Je savais en vous acceptant ici que nous aurions du travail avec vous mais je dois dire que pour un début vous faite très très fort.
Tout en sermonnant Bella, le directeur s’activait, il s’était approché d’une armoire massif remplie de volutes magnifiques. Lorsqu’il ouvrit la porte Bella pâlit en voyant la collection d’instruments qui y était soigneusement rangé.
Iagus choisit plusieurs instruments et les posa sur son bureau. Il attrapa le poignet de Bella et l’amena jusque ses genoux, il commença par une longue fessée manuelle ou chaque claque était accompagnée de reproches. Bella qui avait déjà reçu de nombreuses fessées dans la semaine qui venait de s’écouler ne put résister longtemps et se mit rapidement à pleurer. Elle se promit d’arrêter ses bêtises et était prête à jurer tout ce que le directeur souhaitait pour que la punition s’arrête. Le pantalon et la culotte de Bella furent vite descendu ce qui permis à Iagus d’admirer le pourpre qui colora assez vite les fesses de la punie.
Au bout d’une bonne vingtaine de minutes Iagus demanda à Bella d’aller réfléchir au coin le temps qu’il s’occupe de différentes affaires. Bella en profita pour masser ses fesses douloureuses et remettre un peu d’ordre dans sa tenue.
Bella ne savait toujours pas quels instruments allaient composer le reste de sa punition. Lorsque Iagus appela à nouveau Bella il lui demanda de se positionner au bureau, elle reçu tout comme câline et Agna 20 coups de cannes auxquels le directeur ajouta 20 coups de tawse et 20 coups de paddle. Il envoya ensuite Bella rejoindre Câline et Agna en salle de retenu afin de réaliser également sa dissertation.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com