Répondre à : La découverte de la fessée

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée La découverte de la fessée Répondre à : La découverte de la fessée

#38358
Lee Funambule
Participant


Pour ma part je ne crois pas qu’il y ait eu de début non plus… Ni que cela me vienne de mon éducation ou de mes parents car j’ai du prendre deux claques sur les fesses en tout et pour tout étant jeune (genre j’ai traversé la rue en courant sans regarder :D). En revanche je pense que cette envie à toujours été ancrée au plus profond de moi depuis toujours…

Jeune enfant je donnais des dizaines de fessées à mes poupées, avec une copine on jouait au docteur et ce qu’on préférais c’était se mettre une piqure sur nos fesses nues, etc. Vers 10/13 ans je m’imaginais des histoires où je recevais une fessée de mon prof qui m’avait adopté, un peu comme les dessins animés que je regardais (ex: les malheurs de Sophie, etc). ^_^

Et puis à 14 ans je suis tombée sur le site de “La Discipline Domestique” de Mr No… A la base je faisais un exposé sur la maltraitance des enfants dans les mines en Angleterre… Au début les images du site m’ont fait peur (genre je regarde du porno, c’est sale, etc), et j’ai coupé court… Mais cela me travaillais de plus en plus au fil des jours et au final j’y suis retourné des centaines de fois sur ce site… Après j’ai lu des récits sur des blogs tout en découvrant mon corps… Puis j’ai découvert “Spankingtube” et sa foison de vidéos. Et pour finir à 17 ans je me suis inscrite sur mon premier forum en faisant croire que j’en avais 18… 🙂 Et à 19 j’ai reçu ma première fessée… Donc c’est une envie qui à toujours été là mais qui à évolué avec le temps…

Je pense que cela fait partie de moi pour deux raisons:

– La première c’est que je suis qqn de vite angoissée, qui fourmille de projets, et qui aime avoir le contrôle (trop) de manière parfois maniaque au point de ne plus maitriser mes émotions, ou de partir dans le décor… La fessée est donc un moyen de m’abandonner, d’accepter de lâcher prise et de me remettre sur les rails.

– La deuxième c’est que pendant longtemps j’ai eu très peu confiance en moi à plein de niveaux différents ce qui fait qu’aujourd’hui j’ai un besoin affectif très très fort (malgré une enfance privilégiée)… Du coup quand je suis “la salle gamine” on s’occupe de moi, on m’éduque, on me câline, on me donne le bain… Et c’est comme cela que je me sens le plus aimée…

Voilli, voilààà,
Espérant que ma contribution vous sera utile,
Bonne soirée,
Lee.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com