Répondre à : Une histoire de doigt

Accueil Forums Discussions générales D/s Une histoire de doigt Répondre à : Une histoire de doigt

#37479
Anonyme
Inactif


Frôler, caresser de la pointe des doigts l’abricot peut être utile pour déconcentrer ma soumise. Une soumise un peu trop habituée à recevoir sa fessée peut développer des techniques vicieuses et s’échapper dans d’autres pensées que l’ici et maintenant. Il est parfois nécessaire de la perturber un peu. Cela permet aussi d’apprécier finement son excitation et de mieux juger de la taille du gode avec lequel je pourrais l’obliger à se masturber devant moi ou devant un public bien choisi. Lorsque sa liqueur est très abondante, j’en profite pour lubrifier le tout petit trou. Je ne m’y enfonce que d’une phalange. Il y a d’autres moments que celui de la fessée pour m’y aventurer davantage. Il ne faut pas tout mélanger !

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com