Répondre à : Comprendre

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Comprendre Répondre à : Comprendre

#34031
Christal
Maître des clés


Aimer, souffrir et prendre du plaisir. Je crois qu’il n’y a rien de paradoxal. Ce sont des ressentis qui s’imbriquent entre eux pour chaque être. Ce qui est différent c’est le degré d’acceptation de la douleur.

Personnellement, je refuse de souffrir dans ma vie sexuelle, la souffrance (le degré haut de douleur à mon sens) ne m’apporte rien et surtout pas de plaisir car il dépasse mon palier d’acceptation et annihile toute excitation.

La douleur est pour moi un besoin, mon besoin est un manque et quand il est assouvi, il devient une source de plaisir.
Un plaisir fugitif, un moment de bien être, de bonheur instantané qui me donne envie de recommencer encore et encore.

À mon sens c’est autant chez moi psychologique que physiologique. Les endorphines que mon corps émet lors de cette douleur saine réduisent voir transforment cette douleur en bien-être/plaisir et j’éprouve de la sérénité.
Un peu comme après avoir été courir et mettre fait violence pour aller au plus proche de mes limites et voir les dépasser.

Rien n'est acquis, tout est fragile...

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com