Répondre à : Été chaud !

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Été chaud ! Répondre à : Été chaud !

#27597
Amisa
Participant


Samedi 30 juin 14h. Elle a envie. Sortir, sans culotte, il fait chaud.
Il est absent. Est-elle autorisée ? Il n’avait qu’à répondre à son message … lui si souvent occupé et silencieux ! Elle invente déjà sa voix lui accordant ce jeu : « Fais-le, je l’exige ! ».
Alors ses questions s’envolent et sa culotte aussi. Sa jupe légère fleurie cache son sexe et ses fesses nues, elle sent la brise d’été prête à soulever le tissu, ses mains sont prêtes à la retenir, à l’angle de la rue, là où le courant d’air la surprend. Une jupe, un tee shirt moulant à même la peau, (elle déteste et n’a jamais porté un soutien-gorge de sa vie !) elle marche, salue un ami en terrasse, cambre un peu les reins et sourit. Regard posé … sans doute sur ses pointes de seins devinées.
Et tout à coup, elle plonge dans le jeu imaginé, non, exigé par Monsieur à distance. Elle pense qu’il la voit, lui qui semble si facilement la deviner et percevoir ses troubles. Elle rentre dans la halle du marché couvert. Il y a foule. Elle pense alors qu’il est tout près, derrière, qu’il la regarde faire et obéir, qu’il devine ses fesses blanches émues d’être à peine protégées. Elle attend, on la bouscule un peu, elle pense que s’il était là, si c’était lui juste derrière elle, il aurait posé une main furtivement en bas de ses reins, soulevant de quelques centimètres sa jupe pour la faire frémir. Elle ne se retourne pas, elle ignore l’homme dans son dos qui l’a frôlée, une ébauche de caresse. Elle frissonne de sentir derrière elle un grand corps si proche, ne respectant pas les limites de son intimité corporelle, les 50 cm obligatoires dans la foule, en public, dans cette file chez le marchand.
Elle poursuit sa promenade, accrochant innocemment des yeux d’hommes qui peut être devinent, à ses seins, petits mais insolents, que sous sa jupe, il y aurait tant à découvrir, une main suffirait à lever le tissu et le secret.
Elle rentre émue, rougissante, elle pense qu’elle a oublié les tomates pour ce soir et qu’il fait très chaud en ce dernier jour de juin.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com