Répondre à : Phase deux

Accueil Forums Discussions générales Récits Phase deux Répondre à : Phase deux

#26350
anatole
Participant


Pendant un long moment, il l’observa ainsi dans ces liens et sa presque nudité, décrivant des cercles plus ou moins rapprochés autour d’elle. Elle le suivait du regard, se demandant ce qu’il manigançait. Parfois il venait presque à son contact, avançant une main vers ses seins, ses fesses, ses cuisses ou son visage, mais sans jamais la toucher, parfois il restait à distance, n’exprimant que quelques mots si faiblement prononcés qu’elle ne pouvait les comprendre. Mais une fois ou deux, peut être trois, il tendit son index, l’insérant entre les cuisses humides, puis remontait son doigt vers son nez, semblant s’enivrer des senteurs parfumées et marines de son sexe. Tout en le regardant faire ce geste obscène, elle ressentit un peu de honte.
Pendant tout ce manège, elle n’osa pas prononcer un mot. L’angoisse ou l’envie tenaillaient sa gorge…Cependant, elle finit pas prononcer une phrase….
Du regard, elle l’avait suivi enfin retourner vers son bureau puis revenir vers elle, une paire de ciseaux en main. Baissant les yeux, elle observa avec grande inquiétude ses doigts saisir le tissu de son T-shirt juste au niveau d’un mamelon, étirer le tissu, faire claquer quelques secondes les ciseaux, puis ouvrir le vêtement d’un coup sec, libérant la framboise tendue qui ornait son sein. Elle se cabra violemment.
« -Non mais ça va pas là, tu fais quoi….je n’ai rien d’autre à me mettre pour rentrer chez moi ! »
Elle n’eut pas d’autre mot à prononcer car une violente claque venait de s’abattre sur son cul déjà endolori, suivie d’une paire de gifles.
« -Qui t’a permis de me tutoyer sale garce…je vais t’apprendre la politesse…. ! » .
De nouveau il claqua ses fesses, puis empoigna une touffe de ses cheveux attirant ses lèvres contre les siennes…Elle ne lutta qu’une seconde avant d’entrouvrir la bouche laissant s’engouffrer une langue profonde, s’abandonnant à ce baiser langoureux.Son sexe vint naturellement se plaquer contre les cuisses de son assaillant, se frottant contre le tissu de son pantalon, y laissant une trace luisante. Aussi vivement qu’il l’avait attirée à lui, il repoussa sa tête en arrière et planta son regard dans le sien. Elle entendit le bruit métallique des ciseaux jetés à terre et la main qui les tenait vint s’engouffrer dans le petit trou qu’il avait fait dans le T-shirt, déchirant vivement le tissu sur vingt centimètres dans un crissement sinistre, libérant cette fois totalement son sein qu’il commença à masser de tous ses doigts.
Leurs yeux s’affontèrent quelques instants, et cette fois, c’est elle qui l’embrassa.
Elle était prête à tout…tout ce qu’il avait envie de lui faire endurer….
Il stoppa ce nouveau baiser et dit d’une voix toute douce…
« -Tu me prends pour qui….regarde… ».
Il s’éloigna de quelques pas, se dirigeant vers une armoire qu’il ouvrit. Elle le suivait du regard et le vit sortir une pile de T-shirt neufs, encore emballés dans du plastique et en choisir un qu’il jeta sur le bureau.
« -Ca devrait être ta taille….j’ai toujours une réserve pour mes étudiantes rebelles que je suis obligé de punir…. ».
Il revint vers sa proie attachée, et dégrafa sa ceinture, la faisant lentement coulisser autour de son pantalon. Un léger sourire aux lèvres il se colla presque contre son corps, faisant claquer sa ceinture au sol juste à quelques centimètres de ses cuisses nues…Elle pensa alors que sa seconde punition allait démarrer avec cet instrument…Elle était presque soulagée…elle avait déjà donné….mais hélas….non….
Il entoura juste son ventre avec, resserrant au maximum le cuir, et l’attira contre lui ainsi, avant de s’attaquer de nouveau au T-shirt, libérant d’un coup rageur son second sein qu’il empoigna fermement.
De nouveau, elle gémit sous l’assaut de ces doigts en griffe et encore plus quand elle sentit l’autre main écarter violemment ses cuisses et se plaquer contre son sexe, soulevant ses pieds du sol de quelques centimètres.
Il relâcha sa prise, mais enfonça deux doigst dans ce vagin totalement détrempé, puis les sortit de là, les amenant lentement à sa bouche et les suça lentement…
Cette fois, elle n’eut plus honte de ce geste…Oui, elle mouillait plus que raisonnable et avait envie de se donner à lui…de se laisser punir, et surtout bien plus ensuite…qu’il se livre à tous les outrages dont il avait envie…et elle aussi…
Elle l’avait presque oubliée, bien qu’elle lui cisaille les jambes quand il la forçait à s’écarter….il fit lentement descendre cette petite culotte noire qui l’entravait encore, le long de ses jambes…comme dans un geste d’approbation pour la suite, elle l’aida, soulevant un pied puis l’autre. Il la malaxa quelques secondes dans sa main puis la huma. Elle sentait bon le sexe.
« -Il est probable que tu ne la récupères pas pour rentrer chez toi…je crois que je vais la garder….elle va peut être me servir…. ».
Elle regarda, un peu interdite….
Et lui se gavait de ce corps presque dénudé…quelques coups de patte supplémentaires pour déchirer encore un peu plus le T-shirt….les lambeaux de tissu bavaient autour de la ceinture enserrant son ventre, et il lorgna sur son torse nu qu’il allait aussi châtier…oui car il avait envie de la fouetter, mais peut être pas que sur les fesses.
«-Ma chère, je vais maintenant passer à la phase deux de ta punition….Tu as beau m’embrasser et rêver que..mais n’oublies pas que tu es venue ici pour être punie… ».
Pour la première fois depuis un long moment, elle baissa les yeux, se tenant dans la position de la jeune soumise entravée, quasi nue et prête à être sanctionnée….
« -Oui, Monsieur…
-Alors, je vais maintenant te fouetter, et te poser des questions…il serait bien que tu y répondes correctement, sinon, je t’enfourne cette culotte dans la bouche et continuerais à te poser des questions…et à te fouetter parce que tu répondras pas.. .forcément puisque..tu seras bâillonnée.. .avec ta culotte trempée. … ».
La phase deux allait enfin débuter .

Je me sentirais vieux le jour où mon sexe ne me servira plus qu'à pisser

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com