Répondre à : Quand le gingembre s'invite à la table de la punition…

Accueil Forums Discussions générales Causons fessée Quand le gingembre s'invite à la table de la punition… Répondre à : Quand le gingembre s'invite à la table de la punition…

#26340
Anonyme
Inactif


J’ai essayé, mais plus dans un élan érotique que dans un esprit punitif.

J’ai d’abord laissé l’idée mûrir longtemps dans ma tête. J’ai pris le temps d’éplucher, toucher, sentir, frotter le gingembre avant de me livrer aux mains de mon compagnon.
Au moment où il a inséré le doigt de gingembre, j’ai presque immédiatement ressenti une avalanche de sensations contradictoires. Chaud, froid, chaud. Douleur. Plaisir. J’étais sens dessus dessous…
J’avais effectivement lu quelque part qu’en le gardant vingt minutes, la douleur s’estompait et le plaisir était décuplé, et comme je me prenais pour une dure à cuire, nous avions convenu avec mon ami qu’il ne e laisserait pas l’enlever avant. J’ai dû le garder deux minutes, peut-être moins. Quand il a vu mes yeux noirs de menaces – mêlées de supplications, il faut bien l’admettre – il a cédé immédiatement, et franchement, je lui en suis reconnaissante.

Depuis, l’expérience “épice” mon imaginaire… et de temps en temps, nos jeux amoureux (souvent, après avoir fait le marché ensemble : “Un peu de gingembre, ma chérie ? Je t’en prie, choisis la racine qui te ferait plaisir.”). C’est étonnant à quel point on oublie totalement la sensation, mais dès qu’on hume ce parfum si particulier, la mémoire ressurgit. Et c’est vraiment ça, que je trouve incroyable : le seul fait de songer au gingembre et d’imaginer sa brûlure me met dans un état d’excitation intense.

Je crois que j’aimerais essayer une version plus… contraignante, de cette expérience, mais j’ai peur aussi. Et il faut que le moment soit bien choisi…

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com