Répondre à : La cour royale de Belleforest

Accueil Forums Discussions spécialisées Jeux de rôle La cour royale de Belleforest Répondre à : La cour royale de Belleforest

#25886
Anonyme
Inactif


Toutes les excuses, j’étais un peu occupé ces derniers jours 😉
J’adore le début !

Depuis qu’il avait volé cette cargaison de rhum, Izi Zer, l’autoproclamé Duc de Boulogne, avait vécu des heures agitées.
Il avait d’abord prélevé quelques bouteilles pour sa réserve personnelle avant d’écouler le reste au marché noir.
Le soir même, il s’était retrouvé enchaîné dans les cachots humides du château.
Le réveil , fut une fois de plus difficile, couvert d’ecchymoses, un goût trop familier de métal dans la bouche et un mal de crâne terrible, Izi n’avait que des quelques souvenirs flous.
S’il n’était qu’un roturier et un étranger en ces terres royales, il savait que son argent pouvait lui offrir beaucoup.
Aussi, en soudoyant ses geôliers il était parvenu à regagner sa liberté aussi facilement qu’il l’avait perdu la veille.
Auréa, une jeune peintre proche de la famille royale l’avait convié à un banquet le soir même.
Il voyait là un moyen de vendre sans éveiller les soupçons les quelques tableaux qu’il avait dérobé voilà des années de cela.
Qui achèterait à un rustre de son espèce des peintures si raffinées ?
Cependant, la soirée ne s’était pas vraiment déroulée comme il l’avait prévu…
On avait assassiné le tyran qui occupait le trône et sa pleureuse de fille beuglait déjà des menaces tandis que le veilleur continuait son numéro habituel de moralisateur. Pour une fois, le Duc n’y était pour rien mais il voyait là une occasion unique de faire peser la balance de son côté.
Izi devait agir vite, la salle était en ébullition et il aperçut , esseulée dans un coin de la pièce, la princesse… c’était un moyen d’affaiblir encore plus le pouvoir vacillant , aussi il versa dans un verre de vin le contenu d’une petite fiole d’un poison qu’il avait ramené d’Inde.
Ce dernier ferait perdre connaissance à la princesse, qu’il n’aurait plus qu’à cueillir afin de la ramener dans ses quartiers. Il réfléchirait ensuite, en compagnie de son gang de vauriens, au meilleur plan.
Tout se déroula comme prévu , il usa de son charme habituel en trouvant les mots pour consoler là jeune fille pourtant très méfiante. Quand , elle s’endormit, il l’emmena avec lui , dérobant au passage un pur sang à la robe sombre dans les écuries royales.
C’était décidément trop facile… Mais, avant de repartir triomphant, la jeune Auréa… Ses affaires lui étaient complètement sorti de la tête … Elle se contenta de lui adresser un clin mystérieux alors qu’Izi disparaissait dans la brume nocturne.

@aurea la suite 🙂

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com