Répondre à : Le coin des pénitentes

Accueil Forums Discussions spécialisées Professeurs et étudiantes Le coin des pénitentes Répondre à : Le coin des pénitentes

#25868
mi-ange
Participant


Lettre de contrition à deux spankers patients,

Je tiens à remercier @professeurmax et @pangolin12 pour leur fantastique patience.
J’ai depuis quelques jours été particulièrement insupportable, multipliant bravades et moqueries.
Aucune menace ne semblait m’atteindre, j’ai traité les premières punitions avec indifférence voire manque de respect.
Jusqu’à samedi soir, car parfois trop c’est trop.
Non contente de me moquer publiquement et ouvertement de mon couvre feu, je rajoute des bêtises à mes âneries.
Alors, forcément, ça finit par tomber. Tout d’abord par le spanker concerné et je me fais sermonner avec un rappel de la punition procrastinée : 25 lignes à copier sur le terrible paillasson vert et ce dés le lendemain sans faute.
Je dors mal : peu habituée à me faire gronder.
Un sermon sec par mon spanker, sans “bonjour”, sans bisou, sans câlin me sert de douche froide au levé.
Puis vient le moment de faire ma première punition, que je fini sanglotante seule sur ce maudit paillasson.
Je monte me reposer, les jambes tremblantes et aussi solides que du coton.
Repos de courte durée, mon spanker me téléphone autant pour me consoler que pour me demander de préparer un Skype vidéo.
J’ai droit au paillasson marron le temps de chauffer mes fesses ( à peine remises de la première punition) puis le vert refait son apparition.
Il me demande de montrer mes mains (afin d’éviter toute tricherie, la caméra est située à hauteur de mes fesses) et je dois expliquer pourquoi je me retrouve dans cette embarrassante situation.
Inutile de dire que depuis je suis particulièrement calme.
Cette journée punition m’a permis de prendre du recul.
J’ai pris conscience que, effectivement, j’avais dépassé les bornes.
Je me suis conduite comme une enfant trop gâtée.
Bien trop habituée à la clémence de ces Messieurs.
Alors je remercie ces deux merveilleux spankers : ils se sont montré non seulement d’une patience d’ange, mais ils ont su aussi me punir comme je le méritais, au moment où il fallait.
Enfin ils ont étaient assez adorables pour me pardonner.
Alors encore merci.
C’est important pour moi de me sentir cadrée, recadrée, protégée.

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com