Répondre à : Les petites histoires à dormir debout…

Accueil Forums Discussions générales D/s Les petites histoires à dormir debout… Répondre à : Les petites histoires à dormir debout…

#21744
Monsieur Jones
Maître des clés


JEUX DE PISTE

Bonjour Mona, vous appelez à l’heure, c’est bien.
A partir de maintenant vous allez m’écouter et ne répondre que par “oui Monsieur”.
Si jamais j’attends autre chose, je raccrocherai.
Est-ce clair ? oui Monsieur
Regardez autour de vous comme cette place est belle, on dit que l’arbre en face de la maison de maître a plus de 300 ans et qu’il exauce les vœux.
Alors faites un vœux S… oui Monsieur
Bien, maintenant, remontez la ruelle pavée jusqu’au grand escalier qui mène à la petite chapelle romane.
Détendez-vous, profitez de cette balade qui vous rapproche de cet instant que nous attendons vous et moi….
A droite de la chapelle, empruntez le passage du beffroi, traversez le petit jardin jusqu’au magasin de photos.
Vous devez vous sentir fébrile, funambule d’un fil d’émotions contrastées et paradoxales, en équillibre instable entre raison et déraison.
Mais vous avez envie d’être déraisonnable, n’est-ce pas ? oui Monsieur
Alors longez la rue de la treille jusqu’au magasin de lingerie de la place Saint Pierre.
Vous y êtes ? oui Monsieur
Rentrez, présentez-vous sous votre prénom et dites simplement que vous venez chercher “quelque chose de sexy” et on vous remettra un sac. Dites bien “quelque chose de sexy“, sinon on ne vous remettra rien.

Avez-vous votre sac ? oui Monsieur
Ne l’ouvrez-pas.
Vous voyez la rue à gauche du fleuriste ? oui Monsieur
C’est la rue des cordeliers, prenez là et marchez jusqu’à la porte cochère du numéro 29.
Vous y êtes ? oui Monsieur
Poussez cette porte, entrez dans le hall et prenez l’escalier jusqu’au 2ème étage.
Trente deux marches vous séparent de cet interdit que vous et moi allons transgresser ensemble.

Prenez votre temps en montant, écoutez le battement de votre cœur et votre respiration qui s’altère.
Il y a cette appréhension qui vous gagne alors que votre bas ventre s’affole irrésistiblement.
Il y a cette tension qui monte et précède le plongeon, ce moment unique ou l’on s’approche du précipice, doucement, lentement, jusqu’à palper le vide de l’abysse qui se présente et d’y faire le grand saut.
Avez vous envie de faire le grand saut S.? oui Monsieur

Bien, etes vous sur le palier du deuxième étage ? oui Monsieur
Il y a deux portes, choisissez la porte de droite, vous êtes arrivée.
Vous avez encore le choix S., rentrer et faire un pas vers ‘nous’, sortir et garder à jamais le regret de ne pas avoir osé.
Voulez-vous rentrer S. ? oui Monsieur
Bien, alors rentrez et refermez la porte derrière vous.
C’est fait ? oui Monsieur

Ecoutez bien, je ne le répéterai pas deux fois.
Vous allez ouvrir vos paquets, vous y trouverez la tenue que vous devez porter.
Changez-vous.
Sur la table il y a un coffret de bois, une enveloppe et un bandeau.
Dans le coffret vous trouverez les deux objets de vos outrages à venir, n’y touchez pas.
Dans l’enveloppe, il y a votre dernière consigne.
Quand vous serez changée et que vous aurez lu la dernière consigne, vous mettrez le bandeau.
Est-ce compris ? oui Monsieur

Vous avez 13 minutes à partir de maintenant, pas une de plus !
Dans 13 minutes, la porte d’entrée s’ouvre et c’est moi qui rentre.

Faites de vos fesses le plus bel endroit de la terre...

PHP Code Snippets Powered By : XYZScripts.com